Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

NOM Rolland
Prénom Jean-Philippe
Entreprise Présidence de la République

 EDM 06 07 020 rolland 20200705

France – Lundi 06/07/2020 – energiesdelamer.eu. « Ils/Elles bougent ». Nommé chef d’état-major particulier du président de la République [CEMP] en 2016, en remplacement du général Benoît Puga, en 2016, l’amiral Bernard Rogel, n'aura pas un nouveau prolongement. 

 

 

 

L'Amiral Bernard Rogel, 64 ans, a été prolongé à ce poste à trois reprises depuis l’élection d’Emmanuel Macron à l’Élysée. En avril dernier, un décret l’avait ainsi maintenu dans ses fonctions jusqu’au 31 juillet.

Un arrêté du 4 juillet 2020 est paru dans le Journal Officiel du 5 juillet, indique que le vice-amiral d’escadre Jean-Philippe Rolland, jusqu’alors commandant la Force d’action navale [ALFAN] ainsi que, depuis septembre 2019, la Force maritime européenne [EUROMARFOR], a été « nommé chef de l’état-major particulier » du président de la République à compter du 1er août 2020.

Jean-Philippe Rolland, né en 1964 à Toulon, est admis à l’École Navale en 1983. À l’issue de son stage d’application à bord du porte-hélicoptère Jeanne d’Arc, il s’oriente vers les forces de surface. Après avoir été affecté à bord du Bâtiment de transport léger [BATRAL] Dumont d’Urville, puis à celui de L’Estafette en Polynésie, il se spécialise dans les systèmes d’armes de défense aérienne avant de servir sur la frégate Jean Bart.

Ayant pris part aux opérations liées à la situation de l’ex-Yougoslavie durent les années 1990, il prend le commandement de l’aviso [ou patrouilleur de haute mer] « Commandant Bouan ». Admis à la 7ème promotion du Collège Interarmées de Défense [CID, École de Guerre], il rejoint l’État-major de la Marine nationale en tant qu’officier de programme. Là, il contribue au développement de ce qui sera plus tard le missile de croisière naval [MdCN].

En 2003, l’officier devient le responsable des opérations à bord du porte-avions Charles de Gaulle, navire dont il prendra le commandement en 2009, après avoir assuré celui de la frégate légère furtive [FLF] La Fayette ainsi que celui du Planification-Programmation de l’état-major de la Marine nationale.

Ayant dirigé le cabinet du chef d’état-major de la Marine pendant deux ans, il rejoint l’État-major des armées [EMA] en 2013 en tant qu’adjoint chef de la division Emploi. Nommé contre-amiral en 2014, il devient chef de la division cohérence capacitaire de l’EMA. Promu vice-amiral trois ans plus tard, il prend le commandement de la Force d’action navale jusqu’à sa nomination auprès du président de la République.

Le rôle du chef d’état-major particulier, principal conseiller militaire du chef de l’État, est d’accompagner dans tous ses déplacements le président de la République. Il lui revient d’assurer la permanence opérationnelle des forces nucléaires [transmission de l’ordre de tir via le poste de commandement Jupiter] de préparer les conseils de défense et de faire le lien avec le ministère des Armées et l’état-major des armées.

L’Amiral Rogel, a donné une attention particulière au développement des énergies renouvelables de la mer.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/