Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

immeuble le signal opt 

 

France – Lundi 25/05/2020 – energiesdelamer.eu. Les dommages annuels moyens causés par les inondations en France sont évalués entre 650 et 800 millions d’euros et près de 1 Français sur 4 et 1 emploi sur 3 sont aujourd’hui potentiellement exposés aux inondations. Environ 20 % du trait de côte est en recul et une surface d’environ 30 km² été perdue en 50 ans.

 

 

Ce sont les chiffres communiqués par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) à l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité 2020 du vendredi 22 mai.

 

Le Comité français de l'UICN a appelé à investir dans les Solutions fondées sur la Nature (SfN) « Les dégradations que nous faisons subir à la nature vont engendrer d’autres crises avec des coûts économiques, sociaux et environnementaux importants. C’est le cas des catastrophes naturelles liées au changement climatique, comme les inondations, les sécheresses ou l’érosion de nos côtes. Il faut agir davantage et, pour cela, les solutions sont dans la nature » souligne Sébastien Moncorps, directeur du Comité français de l’UICN.

 

Érosion côtière, inondations, glissements de terrain, canicules en ville… toutes ces catastrophes naturelles amplifiées par le changement climatique peuvent être atténuées par « les Solutions fondées sur la Nature » (SfN).

C’est en effet en restaurant les zones humides que nous limiterons les inondations ou les sécheresses, c’est en reconstituant les dunes que nous maintiendrons la côte sableuse, c’est en créant des espaces verts en ville que nous atténuerons l’effet des canicules, c’est en protégeant les forêts en montagne que nous réduirons les glissements de terrain et c’est en préservant les mangroves et récifs coralliens que nous lutterons contre les submersions marines. Des écosystèmes préservés continueront en même de temps de jouer leur rôle naturel d’amortisseur climatique en absorbant le CO2 que nous émettons.

 

 

Photo : Le Signal, à Soulac (Gironde), immeuble évacué à cause de l’érosion. Photo de Rodolphe Escher parue dans Libération le 25/09/2020

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/