Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 Liffré Chesnais EDM 14 05 020

 

 

France – Jeudi 14/05/2020 – energiesdelamer.eu. Demain, 15 mai, RTE doit procéder à une campagne d’études en mer qui « va permettre de préparer le chantier de raccordement au réseau électrique du parc éolien en baie de Saint Brieuc », premier parc éolien en mer posé en Région Bretagne.

 

« Les études prendront la forme de mesures et de sondages (carottages) dans le sol. Elles sont complémentaires et de même nature que celles qui avaient déjà été réalisées en 2013 ». Cette annonce, avait téfaite le 7 mai dernier par RTE, dans un cadre d'une controverse qui a débouché sur l’opposition totale du comité des pêches départemental en attendant les résultats des études scientifiques qui doivent être remises à l’organisation professionnelle.

Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne, appelle au respect des engagements. Le projet de parc éolien en mer en Baie de Saint-Brieuc, dont le lauréat est Ailes Marines, a fait l’objet d’un appel d’offre de l’Etat en 2012, et reçu son arrêté d’autorisation en 2017.

Après 8 ans de préparation, la société Ailes Marines doit donc débuter ce mois-ci, en collaboration avec RTE (Réseau Transport d’Electricité), les études techniques préalables au lancement opérationnel des travaux.

Le Président de la Région Bretagne Loïg Chesnais-Girard souhaite réagir aux prises de position récentes des acteurs sur ce dossier :

« J’entends les inquiétudes des pêcheurs sur les conditions de lancement des études techniques et l’insuffisance des réponses à leurs interrogations. Elles sont légitimes. Le monde de la pêche traverse une période très difficile doublée d’un avenir incertain lié au Brexit. Leurs préoccupations doivent être écoutées avec attention.

Les professionnels de la mer comme les porteurs de projet ont déjà démontré, avec le concours des pouvoirs publics, leur capacité à trouver des compromis pour faire avancer ce dossier en préservant les intérêts de chacun. C’est ce qui s’est produit concrètement avec le choix de l’ensouillement intégral des câbles électriques sous-marin et le maintien des fondations de type « jacket » permettant une meilleure préservation des milieux et des espèces. La voie du dialogue doit donc à nouveau prévaloir.

Je tiens à souligner que le projet de parc éolien en baie de Saint-Brieuc est incontournable pour l’avenir énergétique de la Bretagne et pour lancer, enfin, la filière des énergies marines renouvelables que notre région attend depuis si longtemps. Dès ses premières étapes, le projet a fait l’objet d’une large concertation et d’une validation unanime en Bretagne. Les engagements de coopération et de concertation doivent être tenus pour que le projet aboutisse.

J’appelle de nouveau chacun à la responsabilité et au respect des engagements afin que ce parc éolien soit érigé en respectant le calendrier prévu, dans l’intérêt de la Bretagne et de sa transition écologique"  a déclaré Loïg Chesnais-Girard.

 

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/