Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 

 

 

 

 

Espagne – Vendredi 03/04/2020 – energiesdelamer.eu. Le gouvernement espagnol a présenté son Plan national énergie et climat 2030 (NECP), portant à 23% les ambitions du pays en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre par rapport au niveau de 1990.

 

La Commission européenne a rendu publique le 1er avril 2020, les versions définitives des Plans nationaux énergie et climat (NECP), soumis par les Etats membre). WindEurope présente l'Espagne comme un exemple pour le déploiement des énergies renouvelables avec 25,7 gigawatts (GW) de capacité éolienne installée. En 2019, l'Espagne était le premier marché européen pour l'éolien terrestre.

Cette position devrait être renforcée car le PNCE présenté prévoit que les énergies renouvelables représenteront 42% du mix énergétique du pays et produiront 74% de son électricité. Pour l'énergie éolienne, le gouvernement de Madrid prévoit une installation annuelle de 2,2 GW jusqu'en 2030.

«L'Espagne a soumis à l'UE un ambitieux plan national énergie et climat 2030 (NECP). Il s'agit d'un signe fort et encourageant pour la transition énergétique européenne, en particulier dans les temps difficiles actuels.

 L'Espagne est depuis longtemps un leader dans les énergies renouvelables: l'éolien représente 20% de son électricité et génère plus de revenus d'exportation de l'énergie éolienne que du vin.

Le niveau d'ambition et de visibilité envoie un signal clair aux investisseurs et sera bon pour l'emploi et la croissance. Cela fait de l'Espagne un précurseur dans le cadre du Green Deal de l'UE », déclare le PDG de WindEurope, Giles Dickson

Le ministère espagnol de la transition écologique et du défi démographique (MITECO) se réserve le droit de modifier le plan car les consultations publiques sur le plan soumis ont été perturbées par la pandémie de COVID19. "COVID-19 ne doit pas saper nos efforts communs pour lutter contre le changement climatique. Au contraire, le Green Deal est le meilleur moyen de sortir de la crise actuelle. L'Espagne a compris. Son économie verte entraînera sa reprise. Et le vent jouera un rôle central son rôle: sa pelle prête, bon marché à construire et prend en charge de nombreux emplois. " dit Dickson et ajoute: "Cinq autres États membres de l'UE n'ont pas encore finalisé leurs PNCE. Ils devraient trouver l'inspiration dans l'excellent exemple espagnol. Allez la France, venez l'Allemagne ..." Contexte: Pour atteindre les objectifs énergétiques et climatiques de l'UE à l'horizon 2030, les États membres de l'UE doivent établir des plans nationaux énergétiques et climatiques (NECP) sur 10 ans. Avec le «Règlement sur la gouvernance de l'union de l'énergie et de l'action pour le climat», approuvé dans le cadre du «Paquet énergie propre pour tous les Européens» adopté en 2019, chaque État membre était tenu de soumettre ses PNCE définitifs avant le 31 décembre 2019. Ces PNEC décrire comment les États membres entendent aborder, entre autres, l'efficacité énergétique, le déploiement des énergies renouvelables et la réduction des gaz à effet de serre. Par conséquent, des PNEC bien conçus fonctionnent comme un instrument permettant de garantir aux investisseurs et à la Commission européenne de suivre les progrès vers la réalisation des objectifs climatiques de l'UE.

 

À ce jour, avec le NECP espagnol rendu, seuls cinq autres pays (France, Allemagne, Irlande, Luxembourg et Roumanie) doivent encore soumettre leurs NECP.

 

 

Points de repère

 

Le cadre d’action en matière de climat et d’énergie à l’horizon 2030 prévoit des cibles et des objectifs stratégiques à l’échelle de l’UE pour la période 2021-2030.

Objectifs clés pour 2030:

  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre d'au moins 40 % (par rapport aux niveaux de 1990)
  • Porter la part des énergies renouvelables à au moins 32 %
  • Améliorer l'efficacité énergétique d'au moins 32,5 %

 

La Commission européenne appelle de ses vœux une Europe neutre pour le climat d’ici à 2050.

Le 28 novembre 2018, la Commission européenne a présenté sa vision stratégique à long terme en vue de parvenir à une économie prospère, moderne, compétitive et neutre pour le climat d’ici à 2050.

La stratégie indique comment l’Europe peut montrer la voie à suivre pour atteindre la neutralité climatique, en investissant dans des solutions technologiques réalistes, en donnant aux citoyens les moyens d'agir et en adaptant l'action à mettre en œuvre dans des domaines clés tels que la politique industrielle, la finance ou la recherche, tout en garantissant la justice sociale nécessaire à une transition équitable.

Conformément aux souhaits exprimés par le Parlement européen et le Conseil européen, la vision de la Commission d’un avenir neutre pour le climat couvre la quasi-totalité des politiques de l’UE et respecte l’objectif de l’accord de Paris de maintenir la hausse de la température de la planète bien en deçà de 2° C et de poursuivre les efforts pour la maintenir à 1,5° C.

 

Principaux documents de référence


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/