Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

29/10/07 - energiesdelamer.eu - Présent la semaine dernière à Paris, Al Gore a félicité Nicolas Sarkozy pour son initiative et pris soin de citer un proverbe africain : “ Si l’on veut avancer vite, il faut avancer seul. Mais si l’on veut avancer loin, il faut avancer à plusieurs ”. Il a appelé à la tenue d’un “ Grenelle mondial ” de l’environnement, qu’il faudra bien entendu, le cas échéant, baptiser autrement si l'on considère que cette expression, très française, ne signifie pas grand chose au niveau planétaire. Dans la foulée, Al Gore a cédé tous les droits de son film " Une vérité qui dérange " pour qu'il puisse être diffusé auprès des écoliers français comme il l'a déjà été auprès des écoliers du Royaume Uni et d'Allemagne. Concernant le Programme national des énergies renouvelables Nicolas Sarkozy a réaffirmé que la France devait être leader, au delà de l’objectif de 20%. Le Président français a, d'autre part, soutenu dans son discours concluant le Grenelle de l'environnement, les biocarburants de seconde génération, dont font partie les carburants issus des microalgues (Cf. Panneau N° 13 de notre exposition) et émis des réserves concernant ceux dits de première génération dont l’intérêt environnemental est contesté.
Sources : AFP, Reuters, Geo Magazine
Illustration : affiche du film d'Al Gore "Une vérité qui dérange"


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/