Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 Orsted 09 08 019

 

 

Danemark – Jeudi 09/08/2019 – energiesdelamer.eu. Le bénéfice éolien en mer augmente de 18%, mais une augmentation de la dépréciation et une baisse du prix de l'essence entraînent une baisse des résultats.

 

 

La montée en flèche des bénéfices de l'éolien offshore au premier semestre de 2019 chez Orsted n'a pas été en mesure de compenser pleinement les effets néfastes d'une forte baisse des prix du gaz et d'une augmentation de la dépréciation, entraînant un bénéfice net en baisse.

Mais, il convient de noter que les dysfonctionnements ont coûté au service public près du dixième de sa production éolienne en mer au cours du premier semestre de cette année, et la majeure partie de cette production perdue est prise en charge par la société. Les problèmes ne sont pas finis, dit Ørsted.... à relire l'article sur les analyse de risques de Gcube paru le 7 août dernier.

 

Le chiffre d’affaires de la société a diminué de 12,6 milliards de couronnes danoises (5,06 milliards de dollars) au cours du premier semestre par rapport à la même période de l’exercice précédent, tandis que le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements a augmenté de 2% pour atteindre 8,76 milliards de couronnes suédoises.

 

Mais alors que les amortissements ont augmenté de 3,3 milliards de couronnes danoises au cours du premier semestre de 2019, et que la société a réduit le volume de ses cessions lucratives dans des parcs éoliens offshore, son bénéfice net a diminué de 6% à 3,67 milliards de couronnes suédoises (551 millions de dollars).

Les coûts de développement des projets ont également entraîné une baisse des bénéfices, a déclaré le directeur général, Henrik Poulsen.

Néanmoins, le PDG s'est dit très satisfait des résultats, car la performance opérationnelle d'Orsted a été positive et la société continue de renforcer sa position de leader mondial dans les énergies vertes, faisant passer la part «verte» de sa production de 71% à 82%. l'année précédente.

Cette part était également la plus rentable, les revenus des parcs éoliens offshore en exploitation ayant bondi de 18%, grâce à la montée en puissance de la production provenant des nouveaux parcs éoliens en exploitation.

 

«2019 a été une très bonne année pour Orsted jusqu'à présent. Le bénéfice opérationnel pour le premier semestre de l’année s’est élevé à 8,8 milliards de couronnes danoises, ce qui est conforme à nos attentes et nous permet de maintenir le cap sur nos prévisions pour l’ensemble de l’exercice, qui s’élève à 15,5-16,5 milliards de couronnes danoises », a déclaré Poulsen.

 

«Nous avons été sélectionnés aux Etats-Unis comme adjudicataire dans les enchères du New Jersey avec notre projet Ocean Wind (1,1 GW) et de New York avec le projet Sunrise Wind (880 MW) que nous possédons dans une coentreprise avec Eversource.

Sous réserve des décisions d'investissement finales, les parcs éoliens devraient être achevés d'ici 2024.

L’ambition de disposer d’une capacité éolienne en mer de 15 GW d’ici 2025 pour Orsted est toujours dans le domaine du possible.

 

 

Points de repère

 

07/08/2019 - GCube Insurance analyse les risques dans les parcs éoliens en Mer

 

Ørsted 2919 - Rapport financier intermédiaire


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/