Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 

 EDM 26 02 020 Doosen IMGB 2

 

 

 

 

 

Corée du Sud – Roumanie. Mercredi 26/02/2020 – energiesdelamer.eu. Selon Doosan Heavy, sa filiale Doosan IMGB va fermer son usine en Roumanie et se retirer de l'entreprise. Doosan IMGB, l'un des principaux fournisseurs de pièces forgées pour l'industrie métallurgique fabrique depuis plus de 35 ans des pièces moulées et forgées pour la production d'électricité et les composants de construction navale. Avec l'adaptation de l'entreprise mère Doosan Heavy à l'industrie des énergies rneouvelables, l’éolien en mer permettra-t-il de sauvegarder une partie des compétences en matière de forge ?

La construction navale, les usines offshore et les industries de l'énergie continuent à subir un ralentissement qui impactent la rentabilité de l'entreprise.Cette décision est la dernière en date des efforts de Doosan Heavy basée à Chang Won, pour réduire ses activités et ses effectifs, ce qui survient dans un contexte d’incertitudes croissantes sur le portefeuille global de l’entreprise. Doosan Heavy s’efforce de proposer une stratégie de sortie de sa concentration sur le charbon et l’énergie nucléaire, mais les responsables de l’industrie se sont inquiétés du fait que les tendances industrielles évoluent plus rapidement que les efforts de l’entreprise.En 2006, Doosan Heavy a acquis IMGB auprès du Norvégien Kvaerner pour 14,5 milliards de wons et avait prévu de développer Doosan IMGB comme base de fabrication en Europe.  Cependant, la société a enregistré des pertes depuis plusieurs années depuis lors en raison de la morosité du marché. 

 

Le 18 février, Doosan IMGB a annoncé qu'elle lancerait un programme de retraite volontaire pour 2 600 employés âgés de plus de 45 ans. Ils représentent près de 40% de la masse salariale de l'entreprise

 


En 2019, Doosan Heavy a enregistré une perte nette de 104,4 milliards de wons, prolongeant sa séquence de défaites à six années consécutives. La société a enregistré une croissance de 6,1% et de 7,3% en glissement annuel des ventes et du résultat d'exploitation, respectivement, mais ils étaient attribuables aux bénéfices consolidés de ses filiales. Les experts attribuent l'effondrement de Doosan Heavy au portefeuille axé sur le charbon et le nucléaire de l'entreprise, qui fait face à de sérieux défis en Corée et à l'extérieur de la Corée alors que la tendance mondiale dans le secteur de l'énergie penche vers les sources vertes et renouvelables.

 

 

Selon l'entreprise, il a remporté des commandes d'une valeur de 2,15 billions de wons de janvier à septembre 2019, en baisse de 41,8% par rapport à l'année précédente. Cette baisse est due en grande partie à la baisse des commandes de centrales électriques, qui ont diminué de moitié à 1,56 billion de wons, contre 3,06 billions de wons au cours de la même période. Le coup le plus dur a été le rétrécissement des activités de production d'électricité au charbon à l'étranger. Les équipements de centrales électriques au charbon à l'étranger ont représenté 62% des commandes globales de la société, mais ils n'ont enregistré aucune commande en 2018, les principaux marchés s'efforçant de réduire les centrales électriques au charbon.

 

Points de repère

 

energiesdelamer.eu avait publié le 5 septembre 2019, l’annonce faite par l’AMSC (American Superconductor Corporation) fabricant de composants de turbines pour les éoliennes et pour les réseaux électriques, d’une commande de $ 9 millions pour ses systèmes de contrôle électrique des éoliennes de 5,5 MW de la part de Doosan.

AMSC avait signé un accord avec Doosan (Doosan Heavy Industries - Construction Co., Ltd en 2017) pour les droits de conception et de fourniture exclusive d'unités ECS à l'éolienne offshore de 5,5 MW de Doosan.

Les premiers systèmes de 5,5 MW ont été commandés en janvier 2018, et l'AMSC prévoit terminer les expéditions en vertu de cette commande de suivi d'ici au plus tard pour l'exercice 2020.

https://energiesdelamer.eu/publications/105-eolien/5880-l-eolien-en-coree-amsc-et-doosan-avancent-pour-le-marche-wind-offshore-2-2


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/