Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

EnBW 

 

Allemagne – Mercredi 31/07/2019 – energiesdelamer.eu - EnBW devient ainsi le premier émetteur allemand d’obligations hybrides vertes pour un milliard d’euros au total. 

Le produit des deux nouvelles émissions d’obligations hybrides est destiné au développement de projets éoliens et photovoltaïques, onshore et offshore », a déclaré le directeur financier, Thomas Kusterer.

 

 

 

Ces obligations font l’objet d’un traitement en fonds propres à hauteur de 50 % de leur montant par les agences de notation Moody’s, Standard & Poor’s et Fitch.

« Conformément à notre stratégie, nous investissons de plus en plus dans des projets de croissance respectueux de l’environnement. Une deuxième émission d’obligations vertes était donc la suite logique pour EnBW. EnBW a émis sa première obligation verte pour un montant de 500 millions le 24 octobre 2018. «Les nouvelles obligations ont été plusieurs fois sursouscrites en très peu de temps. Cela témoigne de la confiance des marchés des capitaux et de la reconnaissance de notre stratégie. La composante actions des obligations hybrides a également un impact positif sur notre profil de crédit. »

Les obligations hybrides vertes d’EnBW sont certifiées conformes aux normes élevées de la Climate Bonds Initiative (CBI). Celles-ci présentent des critères sectoriels détaillés pour la qualification d'obligations vertes. Les critères sont élaborés par des équipes d'experts coordonnés par un comité consultatif composé d'investisseurs institutionnels et d'ONG (environnementales).

 

Les banques du consortium

 

Le consortium bancaire est composé de BNP Paribas et de Deutsche Bank en tant que coordinateurs mondiaux conjoints et conseillers en structuration, ainsi que de Barclays, BayernLB, Citi, HSBC et Morgan Stanley en tant que chefs de file communs.

EnBW est la première société à émettre des obligations en vertu du nouveau règlement de l'UE sur les prospectus, du 21 juillet 2019.

Les deux obligations, dont le volume d’émission est de 500 millions d’euros et la date de règlement-livraison du 5 août 2019, viendront à échéance dans quelque 60 ans. En ce qui concerne l’obligation comportant un coupon initial de 1,125%, EnBW dispose d’un droit de remboursement anticipé qu’elle peut exercer le 5 août 2024, puis à toute date ultérieure. L'émission d'obligations avec un coupon initial de 1,625% peut être remboursée pour la première fois le 5 mai 2027.

 

Les obligations sont subordonnées à tous les autres passifs financiers et ont un rang égal à celui des obligations hybrides exceptionnelles d’EnBW.

 

 

Points de repère

 

EnBw est dirigé depuis juin 2018 par Philippe Vignal, ex Wpd France et en reprenant Valeco il est également devenu le directeur général. EnBw a participé à Fowt 2019 à Montpellier organisé par le Pôle mer Méditerranée avec la CCI Paca et FEE.

 

 

EnBW P Vignal EDM 31 07 019

Dans sa récente interview donnée à La Tribune, Philippe Vignal, avait présenté le développement de EnBW

 

"L'engagement de EnBW dans les énergies renouvelables a surtout démarré en 2012, après Fukushima. Notre nouveau CEO a mis en place un Plan EnBW Energies Renouvelables 2020....

 

 

Concernant EnBW Énergies Renouvelables, nous comptons 3,3 GW de production d'énergies renouvelables, dont 540 MW en éolien terrestre, 336 MW en éolien en mer, 54 MWen photovoltaïque, et 2 361 MW en hydraulique, au fil de l'eau et turbinage-pompage. Sur l'année 2019, Valeco mettra en service 121,5 MW dont 71,3 MW en Occitanie, représentant quatre parcs, 29 éoliennes et une centrale solaire au sol, 40,5 MW représentant trois parcs et 18 éoliennes dans les Hauts de France, et 9,7 MW représentant une centrale solaire au sol en Pays de la Loire. EnBW Énergies Renouvelables avait pour objectif d'atteindre les 1 000 MW sur l'éolien, et nous les atteindrons quasiment avec Valeco".

 

22/07/2019 – EnBW North America a demandé à ce qu'une zone soit retirée du développement de l’éolien en mer, de l’Etat de New York invoquant des conflits avec le secteur de la pêche et un possible recul des habitants.  


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/