Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

EDM

 

France - Lundi 13/08/2018 – « Ils bougent » energiesdelamer.eu. BOURBON Corporation a annoncé le 6 août la nomination de Thierry Hochoa au poste de Directeur Général Adjoint en charge des Finances et de l'Administration à compter du 6 août 2018. Il reporte directement à Gaël Bodénès, Directeur Général de BOURBON Corporation.

Thierry Hochoa a rejoint BOURBON Corporation en avril 2018 au poste de Directeur du projet de structuration financière des trois sociétés autonomes créées dans le cadre du plan d'action stratégique #BOURBONINMOTION

Bourbon Corporation avait annoncé la démission d'Astrid de Bréon de son mandat social de directrice générale déléguée en charge des finances et de l'administration le 11 juillet dernier. Depuis son arrivée le 1er février 2017, Astrid de Bréon avait mis en œuvre le réaménagement durable de l'endettement financier de l'entreprise. 

 

 

Le groupe dont le président du Conseil d’administration est Jacques de Chateauvieux est organisé en trois filiales : Bourbon Marine & Logistics, Bourbon Subsea Services (opérations sous-marines) et Bourbon Mobility (transport de passagers et assure également la protection du littoral français pour la Marine nationale.

 

Bourbon Marine & Logistics digitalise sa flotte 

Bourbon a signé, en 2017, un partenariat avec le norvégien Kongsberg pour digitaliser sa flotte. Le volet de cette transformation prévoit que 132 navires de la filiale Bourbon Marine & Logistics seront connectés au rythme de 30 à 40 unités par an ; les 41 navires considérés comme « non-smart », car trop anciens, seront vendus. Un investissement de 75 millions d’euros sur trois ans.

 

Bourbon Subsea Services

Les "supplies", en anglais, désignent le secteur de l'avitaillement maritime, notamment des plateformes gazières et pétrolières. Jusqu’à mi-juillet, Bourbon détenait le premier rang mondial en la matière, malgré de lourdes difficultés financières ces dernières années. Mais, selon une information relayée par nos confrères du Marin, ce n'est plus le cas depuis le 15 juillet 2018 après l'annonce de la fusion des Américains Tidewater et Gulfmark. Ces derniers, en unissant leurs forces pour mieux résister à la conjecture difficile du marché offshore, sont devenus leader du marché mondial des supplies, avec 273 bateaux armés, contre 242 pour Bourbon.

Bourbon et les finances

Le groupe Bourbon a annoncé le 15 mars 2018 que sa perte nette s'était fortement creusée à 576,3 millions d'euros en 2017 contre 279,6 millions en 2016. Ces résultats ont été plombés par des conditions de marché toujours difficiles pour les services pétroliers, des provisions et dépréciations, ainsi que les taux de change.

"L'année 2017 porte toujours la trace de la plus sévère crise du marché des activité liées à l'offshore pétrolier et gazier de ces 30 dernières années", a commenté le directeur général, Gaël Bodénès. L'entreprise, dont l'endettement net atteint 1,365 milliard d'euros, avait aussi indiqué ne pas avoir pu respecter différentes clauses particulières de contrats de prêts bancaires.

Depuis les remboursements ont été repoussés d’un an.

 

 

Points de repère

La biographie de Thierry Hochoa

 

Bourbon et les énergies renouvelables de la mer

Eolien posé et flottant

 

Bourbon a débuté ses activités dans l’éolien offshore en 2010 avec le parc de Fluor dans le sud de l'Angleterre avec le navire Bourbon Enterprise, construit dans les chantiers Socarenam.

En octobre 2011, le groupe a mis en place, au large des côtes portugaises (Aguçadoura) le prototype de l’éolienne flottante WindFloat (WF1) d’EDP conçue par Principle Power.

En juillet 2017, BOURBON a réalisé l'installation de l’ancrage de l’éolien flottante FLOATGEN*, pour l'Ecole Centrale de Nantes (ECN), dans le cadre du projet européen sur le site d’essais SEM-REV. Il a été en œuvre un système d’ancrage particulièrement innovant imaginé et développé par les équipes d’Ideol et comportant des lignes d’ancrage à fibres synthétiques, l’opération a mobilisé d’importants moyens dont un navire releveur d’ancre de forte puissance (Anchor Handling Tug Supply, AHTS) et un robot sous-marin (ROV) sous la maîtrise d’ouvrage de Centrale Nantes. L'annonce avait été faite en mai 2017.

 

Chargé de la gestion globale du projet d’installation, BOURBON a piloté les phases d’ingénierie, de préparation du chantier et de mise en place du système d’ancrage.  

 

Bourbon et l"hydrolien

 

Bourbon a réalisé avec le navire Argonaute, la pose du câble sous-marin dans le cadre du projet de l'hydrolienne Sabella D10 fin mai 2015 entre le site de l’hydrolienne et l’ile de Ouessant.

La mission de Bourbon
1 - poser le câble électrique pour le raccordement de la première hydrolienne au réseau électrique national. Les défis à relever : un corridor étroit, de forts courants, 30 tonnes de câble ' indique le groupe.

2 - Cette pose de câble est une étape essentielle du projet Sabella D10 : elle permet de relier l'hydrolienne au collecteur à terre. C'est une opération délicate étant donné les très forts courants dans cette zone.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/