Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 Loo EDP

 

download 1

 

 

 

Espagne – France – Mardi 26/06/2018 - energiesdelamer.eu. Bloomberg avait annoncé lundi, qu'Engie SA faisait partie des prétendants pour l'acquisitation d'EDP-Energias de Portugal SA dont l'offre était estimée à hauteur de €7,3 milliards face, notamment, à China Three Gorges Corp.

 

Mais Engie vient de déclarer ce mardi qu'il n'envisageait pas de faire une offre sur la branche énergies renouvelables du portugais EDP (EDPR).  "Suite aux rumeurs récentes concernant l’intention d’ENGIE de lancer une offre publique d’achat sur les titres émis à la cotation par EDP Renováveis et à la demande de l’autorité de marché portugaise (CMVM), ENGIE précise qu’en tant qu’acteur majeur de l’énergie en Europe et à l’international, le Groupe analyse en permanence les opportunités d’investissement. Cela étant, aucune décision d’ENGIE n’a été prise concernant EDP Renováveis S.A. et le lancement d’aucune offre publique d’achat sur les titres d’EDP Renováveis S.A n’est actuellement en cours de préparation".

 

L'agence Bloomberg affirmait lundi que l'énergéticien français préparait avec des conseillers une offre sur tout ou partie d'EDPR, filiale du groupe portugais d'énergie EDP.

"Engie ne prépare pas et n'envisage pas d'offre sur EDPR. Il y a pas de délibérations, aucune décision n'a été prise", a déclaré un porte-parole du groupe.

Il a ajouté qu'à la suite de ces informations de presse, Engie avait clarifié sa position auprès des autorités boursières portugaises.

(Geert de Clercq et Jean-Michel Bélot)

 

 

Bloomberg "Engie travaille avec des conseillers sur l'évaluation des offres pour tout ou partie d'EDP Renovaveis SA.

Engie basée à Paris est plus intéressée par le portefeuille américain de l'entreprise, mais envisage de faire une offre pour la division complète des énergies renouvelables, ont déclaré deux personnes proches du dossier.

 

Les délibérations en sont à leurs débuts, et ils peuvent choisir de ne pas faire d'offre formelle pour les actifs négociés à Lisbonne, ont-ils déclaré.

 

Engie évalue constamment les opportunités d'investissement, et aucune décision en ce qui concerne EDP Renovaveis, n'a été prise et ne prépare pas actuellement le lancement d'une offre publique d'achat formelle, indique le communiqué. Un représentant d'EDP a refusé de commenter.

 

EDP ​​Renovaveis suscite également l'intérêt d'autres services publics européens cherchant à développer les énergies renouvelables. Les acheteurs potentiels se préparent pour la firme chinoise à vendre certains actifs afin d'obtenir l'approbation réglementaire si son offre d'acquisition réussit, selon les gens. Engie pourrait même faire équipe avec les Chinois pour acheter certains actifs afin de faciliter l'approbation des États-Unis, ont-ils ajouté.

Les actions d'EDP Renovaveis ont grimpé de 20% cette année pour clôturer à environ 8,37 euros lundi. En mai, Three Gorges a offert 7,33 euros par action pour l'unité d'énergie renouvelable, détenue à 83% par EDP, tout en réalisant une offre de 9,1 milliards d'euros pour porter sa participation dans la société mère à plus de 50%. Les deux offres ont été rejetées comme trop bas.

 

Offre refusée

Le plus grand développeur d'énergies renouvelables de Chine, déjà le plus gros actionnaire d'EDP, a été repoussé ce mois-ci.

L'offre de la société chinoise serait soumise à plusieurs approbations réglementaires, notamment du Comité des investissements étrangers aux États-Unis. Les trois Gorges ont déclaré dans l'annonce de l'offre le 11 mai qu'elle n'excluait pas d'accepter certaines "mesures d'atténuation" de ce régulateur.

 

L'unité nord-américaine d'EDP contrôle un vaste portefeuille d'énergie propre, avec des participations totales ou partielles dans plus de 5 600 mégawatts de parcs éoliens et solaires. La vente en une seule fois "serait la plus grande cession de portefeuille d'énergie renouvelable jamais réalisée", a déclaré Angus McCrone, rédacteur en chef de Bloomberg NEF, dans un courriel.

 

Cela découlerait d'une série de grandes transactions récentes qui a débuté sur le secteur de l'énergie propre. En début d'année, Global Infrastructure Partners a accepté de verser $1,38 milliard pour la plateforme d'énergies renouvelables de NRG Energy Inc. et une participation majoritaire dans NRG Yield Inc., une société d'énergie éolienne et solaire cotée en bourse.

 

De plus, Brookfield Asset Management Inc. a racheté les rendements TerraForm à SunEdison Inc. dans le cadre de deux opérations l'an dernier qui évaluaient leurs capitaux propres combinés à $2,49 milliards.

Le portefeuille nord-américain d'EDP comprend 45 parcs éoliens et cinq parcs solaires, selon une liste fournie par l'entreprise en mai. La plupart des usines nord-américaines se trouvent aux États-Unis.

 

Bloomberg - (Updates with Engie statement in third paragraph.) Manuel Baigorri avec l'aide de Joao Lima et Brian Eckhouse   

 

Points de repère

EDP - Energias de Portugal, S.A. Reports Earnings Results for the First Quarter of 2018

EDP - Energias de Portugal, S.A. reported earnings results for the first quarter of 2018. For the quarter, the company reported EBITDA of EUR 911 million. Net debt decreased to EUR 13.8 million. The net profit declined 12% on a pro forma base, excluding the disposed gas network, while recurring net profit fell 5%, excluding extraordinary energy tax in both years, so like-for-like. Net profit was EUR 166 million.

        

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/