Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 VARD Orsted EDM 28 04 020

 

Norvège - Taiwan - Vietnam - Mercredi 29/04/2020 – energiesdelamer.eu. Vard a été retenu pour la conception et la construction d’un navire de soutien à l’éolien offshore dans le projet taïwanais Great Changhua développé par Ørsted.

 

Orsted a signé le 16 avril un contrat d’affrètement de quinze ans avec Ta San Shang Marine, compagnie maritime taïwanaise codétenue par Ta Tong Marine Group - TTM et l’armateur japonais Mitsui O.S.K. Lines - MOL, prévoyant la construction du premier SOV battant pavillon taïwanais ».

Selon le Journal de la Marine Marchande, «Vard en fait le marqueur de son ambition dans les énergies renouvelables» de la mer.

C’est un positionnement soutenue par Fincantieri (société mère), et une confirmation des orientations stratégiques de sa filiale norvégienne, malgré les dernières déconvenues financières entrainées par Vard. En effet, la performance négative de Vard, pour laquelle un plan de restructuration a été mis en œuvre suite à la fermeture de deux de ses cinq sites en Norvège*, a plombé les résultats du groupe Fincantieri**.

 

Pour cette dernière, la commande en suit une autre reçue il y a quelques jours pour un navire de services en support à l’aquaculture. Vard s’est progressivement orienté dans la conception et la construction de navires plus sophistiqués, dans les secteurs de l’énergie, mais également pour la recherche océanographique, la pêche ou encore pour la croisière pour des paquebots type d’expédition. Le SOV, dont la conception a été pensée pour l'environnement complexe et difficile du détroit de Taïwan, sera construit sur le site vietnamien de Vard à Vung Tau pour une livraison prévue au cours du premier semestre 2022.

Long de 84,4 m et large de 19,5 m avec une capacité d’accueil de 87 personnes, le navire sera capable de fonctionner grâce à une propulsion hybride diesel-électrique et une conception optimisée de la coque. Le navire utilisera comme port de base Taichung où les quais, configurés pour la construction et la maintenance des éoliennes, ont fait l’objet d’un bail de vingt ans.

 

Cette durée correspond au temps qu’Ørsted prévoit pour installer une capacité éolienne d'au moins 1,82 GW. Comme energiesdelamer.eu l’avait mentionné le 2/04/2020, Ørsted a remporté l’exploitation de quatre sites d'une capacité de production totale prévue de 2,4 GW. Les dépenses d'investissement totales pour les quatre projets sont estimées à  380 milliards de dollars NT ($ 12,5 milliards).

Les projets Grand Changhua sont prévus dans le détroit de Taiwan, de 35 à 60 km au large des côtes de Changhua. La mise en service des parcs 1 et 2a est prévue pour 2022, tandis que la décision finale d’investissement (FID) sur les champs 2b et 4 est attendue pour 2023. Changhua-1 et Changhua-2a seront équipés d’un ensemble de 112 turbines SG 8.0-167 DD fournies par Siemens Gamesa.

 

 

Points de repère

 

** Fincantieri. L'Ebitda s'est élevé à 320 M€ en 2019, contre 421 M€ un an plus tôt. La perte nette ajustée a atteint les 71 M€ en 2019 contre un bénéfice ajusté de 114 M€ en 2018*.

 

02/04/2020 – Orsted a près de $13 milliards de projets à Taïwan, affirmant que jusqu'à présent, l'épidémie de coronavirus n'a pas changé son optimisme concernant la région asiatique en général. Les détails de Great Changhua.

 

11/09/2019 - Orsted Asia-Pacific a annoncé que le premier parc éolien offshore taiwanais à échelle commerciale Formosa avait commencé à produire de l‘électricité.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/