Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 
SILEC - Câble pour SEM-REV - avril 2012
 

 

 

Montereau - France (U.E) vendredi 16/11/2012 energiesdelamer.blogspot.com

 

Demain "Portes ouvertes" pour les familles l'entreprise SILEC CABLE créée il y a 80 ans par Alfred Dhome pour équiper la ligne Maginot de 450 km de câbles.



Un peu d'histoire.
Lors de la Seconde guerre mondiale, il devient impossible de s'approvisionner de caoutchouc naturel pour isoler les câbles. C'est alors que SILEC se lance dans la chimie et met au point de nouveaux composants de synthèse.
En 1965, SILEC crée des câbles spéciaux résistants à des froids extrêmes et équipe les expéditions de Paul Emile Victor en terre Adélie….
Dans les années 1990, pour améliorer la surveillance des lignes à haute tension, l'entreprise développe une expertise dans la fibre optique…. 
20 ans après, dans le cadre du grand chantier de sécurisation de l'alimentation électrique de l'est PACA (2013 jusqu'à 2015), SILEC CABLE (Montereau) qui livrera les câbles à très haute tension a été choisi pour la liaison Boutre-Trans. Ses deux concurrents Nexans (Charleroi) et Prysmian (Gron) sont respectivement chargés de la liaison Biançon-Fréjus et Biançon-La Bocca.

SILEC CABLE qui a été racheté en 2005 par le groupe américain General Cable. Cela lui a permis de renforcer ses investissements dans la recherche et l'innovation. Emmanuel Sabonnadière préside depuis 2008 la filiale française qui emploie 1.250 personnes (dont 60 ingénieurs en RetD) pour un chiffre d'affaires de €400 millions. « Une pépite en matière d'innovation dans les câbles à haute et très haute tension des câbles enfouis », assure-t-il. Le 1er juillet 2010 il a été nommé président et CEO de General Cable Europe. Les huit usines sont localisées en Espagne, au Portugal, en France, en Allemagne et en Algérie.

La maison mère General Cable depuis 2005.
Une des grandes réussites de General Cable, numéro un mondial dans le secteur des câbles, a été de participer activement à la réalisation du câble ombilical sous-marin le plus profond du monde spécialement conçu pour fournir de l’énergie à un système d’extraction de pétrole situé à une profondeur de 2 700 mètres sous la mer. Le projet de la compagnie pétrolière Petrobras a pour nom Cascade and Chinook, en référence aux endroits où se trouvent les deux stations d’extraction, dans le Golfe du Mexique, à des centaines de miles des côtes de Houston (États-Unis).

 

Les câbles sous-marins pour les énergies de la mer en Europe.
Emmanuel Sabonnadière et Marie-Thérèse Blanot, vice-présidente de l'Unité française de General Cable ne considèrent pas comme "anecdotique" les énergies renouvelables de la mer. SILEC CABLE utilise en partie le transport fluvial pour les convois exceptionnels des câbles conçus et fabriqués à Montereau. Les tourets sont directement embarqués sur des barges et transportés jusqu'au Havre. Le site s'ouvre directement sur la Seine où les barges sont chargées et apportent leur chargement jusqu'au Havre. C'est ainsi que le câble sous-marin du site d'essais SEM-REV de l'Ecole centrale de Nantes a été transporté avant d'être posé par le navire câblier de France Telecom Marine (voir article reportage du jeudi 19 avril 2012 ICI) .

Deux mois plus tard, le câble un autre câble sous-marin quittait Montereau pour être posé le 12 juin sur le site pilote hydrolien EDF de Paimpol Bréhat qui recevra bientôt Arcouest (Open Hydro-DCNS), la première des 4 hydroliennes.


Le câble sous-marin a été déroulé de l'anse de Launay jusqu’au site hydrolien sur 15 km. C'était LD TRAVOCEAN (filiale de Louis Dreyfus) qui était chargée de l'opération sous le contrôle d’EDF, avant d'être enfoui dans le parking et sur l’estran (ICI).

Si l'on prend l'exemple de l'Allemagne, la Norddeutsche Seekabelwerke GmbH filiale de General Cable a pris une place significative dans ce marché en équipant les parcs éoliens offshore Global Tech I, Meerwind, en remportant les contrats de câblage pour la grid connection du Nord de l'Ile de Borkum, celle la grid connection du parc Borkum Riffgrund 1…

Mais peut-être que le politique français ouvrira réellement le dossier des énergies de la mer. Ce matin dans Les Echos, Laurent Fabius ministre des Affaires étrangères et Delphine Batho ministre de l'Ecologie et de l'énergie, deux membres du gouvernement très influents, semblent très en "phase" pour faire une Europe de l'Energie en y intégrant les EMR.
L'occasion de montrer que l'Europe des énergies renouvelables de la mer est "à porter de câbles " en lançant, sans trop attendre, les prochains appels d'offre éoliens et pourquoi pas en annonçant aussi celui qui pourrait être déclencheur pour l'hydrolien… Mesdames et messieurs les banquiers attendent aussi un signe pour réagir !

Sources :
Dans l’objectif d’augmenter la présence en Europe et d’élargir la gamme de produits, Grupo General Cable Sistemas, S.A. – société leader de General Cable Europe and Med - a acquis les unités de fabrication de SILEC CABLE de la société française SAGEM (décembre 2005), ECN en Espagne (août 2006), NSW en Allemagne (avril 2007), ENICAB en Algérie (mai 2008) et BICC Egypt (septembre 2010). MediaPart
SILEC CABLE
A signaler : Le Parisien (Sophie Bordier) et la Nouvelle République de Seine et Marne publient samedi 17 novembre un reportage sur SILEC CABLE.


Daily News N° 283 - 16/11/2012 - L'ETM dans les zones tropicales. 
C’est Jules Verne qui, dès 1869 dans Vingt mille lieues sous les mers  fait dire au Capitaine Nemo « J’aurais pu, en effet, en établissant un circuit entre des fils plongés à différentes profondeurs, obtenir de l’électricité par la diversité des températures qu’ils éprouvaient  ».  Il se basait alors sur  l’effet thermoélectrique découvert en 1821 par Seebeck….  Isabelle de Broglie donne aussi la parole au Club des Argonautes…. l'occasion idéal de rejoindre des climats plus cléments.

Daily News n° 213 - 16/11/2012 - Coping with Global Slowdown
Orders for offshore wind turbines have come to a slowdown in the UK. The three leading turbine manufacturers Siemens, Vestas and Repower Systems have taken just one offshore order all together this year, the FT reports. But at the same time, in the opposite part of the world, India has emerged as the fourth most attractive place globally in terms of its market potential for renewable energy after China, the US and Germany, an Ernst et Young report says.

Très signalé : A lire ou à relire, la Tribune "La parole aux chercheurs" d'Anne Blavette parue jeudi à propos du transport de l'énergie de la mer offshore.

Pour en savoir +, merci de vous abonner aux Daily News de mer-veille.com et de marine-renewable-energy.com.... To know more, please go to marine-renewable-energy.com    (ICI)


A noter : depuis le depuis de la semaine, nous rencontrons avec le système de diffusion de Google  des difficultés. Nous demandons de bien vouloir nous en excuser. Vous pouvez vous connecter sur le site du blog de veille. http://energiesdelamer.blogspot.com


La reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce blog-médias sans autorisation préalable de energiesdelamer.blogspot.com ou du portail géré par Marine Renewable Energy Ltd et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l’objet de poursuites.





 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/