Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

Guinard EDM 30 04 19

 

 

France – Lundi 29/04/2019 – energiesdelamer.eu - L’hydrolienne a été retirée ce lundi 29 avril du site où elle avait été installée pour des essais qui se sont déroulés avec succès. 

 

 

L’installation de l’hydrolienne avait été réalisée en 2 étales de marées basses le 26 et 27 février 2019. Ce retrait pour la période estival avait été convenu avec les usagers de la Ria d’Etel.

 

Occupation d'un espace situé dans un Grand site et relations avec les élus

 

Expliquer et intégrer les décideurs dans le processus d'information et de communication sont essentiels pour permettre aux élus de mieux prendre en compte l'impact des avancées technologiques sur leur territoire. Le 14 avril dernier, à l’occasion de la signature de la convention de partenariat signée entre le Syndicat mixte du Grand Site Gâvres Quiberon et Christophe Chabert, Directeur développement Grand Ouest EOLFI - directeur du projet des éoliennes flottantes de Groix & Belle Ile, une interview exclusive avait été donnée par Adrien Le Formal le Président syndicat mixte. 

 

L'interview d’Adrien Le Formal Président du syndicat mixte du Grand Site Gâvres Quiberon et Maire de Plouhinec où se trouve le lieu d’essai face au Chantier Bretagne-Sud explique la démarche employée par les concepteurs de la P154 Guinard pour sa mise à l’eau dans la RIA d’Etel.

 

 

Photo P154 EDM 30 04 019 Guinard

 

Nicolas Ruiz, directeur technique de Guinard Energies (au centre) précise que: « La première phase d’essais de cette nouvelle machine est un succès total, du déploiement jusqu’à l’injection sur le réseau, tout s’est déroulé comme prévu et les performances sont au rendez-vous.

L’hydrolienne P154 a été ramenée à Brest "afin de préparer son prochain déploiement qui servira à valider les indicateurs de maintenance en vue de sa commercialisation. "

 

 

 

Le projet MegaWattBlue vise à réaliser un démonstrateur d’hydrolienne de nouvelle génération et à le tester dans le milieu naturel. Ce projet est coordonné par Guinard Energies et réalisé en collaboration avec l’IFREMER et l’ENSTA Bretagne. Labellisé par le Pôle Mer Atlantique Bretagne, il est soutenu par la région Bretagne via les fonds européens FEDER.

 

Les tests en milieu naturel doivent permettre d’étudier la fiabilité des différents concepts technologiques innovants d’une part et d’évaluer l’impact de l’hydrolienne sur l’environnement d’autre part. Le choix de la ria d’Etel a été guidé par l’intensité de la vitesse du courant et l’absence de conditions de mer agitées, permettant l’utilisation de bateaux de travaux maritimes en milieux côtiers.

 

Vidéo communiquée le 29/04/2019 par Guinard Energies et Olivier Dugornay IFREMER.

 

 

Outre la société Guinard Energies qui assure la coordination générale du projet, la contribution de l’IFREMER devra permettre de décrire l’environnement physique en caractérisant les écoulements, le bruit rayonné et les bio salissures. Le rôle de l’ENSTA Bretagne est de réaliser des outils numériques, destinés aux bureaux d’études pour concevoir et optimiser le design des pales et de la tuyère. Parallèlement à ces travaux de R&D, un état zéro et une étude de suivi environnemental sont réalisés par la société TBM à Auray pour évaluer l’impact de l’hydrolienne sur la flore et la faune benthique et pélagique.

 

Par ailleurs la société Guinard Energies profite de ces tests in situ pour expérimenter un système hybride comprenant des panneaux solaires et un parc de batteries, en plus de l’hydrolienne P154. Ce type de système production d’énergie correspond parfaitement aux besoins des Zones non Interconnectées.

 

Sources : Guinard Energies - energiesdelamer.eu. 

Photo de gauche à droite - Jimmy Pahun député du Morbihan, Nicolas Ruiz, Paul Guinard fondateur et concepteur de l'hydrolienne.

 

Points de repère

 

Après avoir testé l’hydrolienne P66 (diamètre du rotor de 0,66 m) adaptée aux rivières et moulins, Guinard Energies a mis au point l’hydrolienne P154 (diamètre du rotor de 1,54 m), construite en partie et assemblée au chantier naval NAVTIS à Brest.

Une troisième hydrolienne de la gamme est en cours de construction ; le diamètre du rotor d’une longueur de 4 m, développera une puissance nominale de 250 kW.

 

12/04/2019 - Eolfi et le Syndicat Mixte Grand Site Gâvres-Quiberon ont signé une convention maîtresse pour la ferme pilote Eolienne Flottante de Groix & Belle-Ile d'Eolfi. Adrian Le Formel avait donné une série d'interviews à energiesdelamer.eu pour expliquer l'objectif de la convention et le processus pour acquérir (et conserver) le "Label" Grand site de France, où se trouvera la ferme pilote menée par le consortium Eolfi - CGN avec notamment comme partenaires industriels Naval Energies.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Business directory

Retrouver directement les articles parus sur :

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/