Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

Hydrotube

 

 

France – Jeudi 07/12/2017 – energiesdelamer.eu. Une première pour la société Hydrotube Energie basée à Bordeaux, qui s’est raccordée sur son hydrolienne flottante ancrée dans la Garonne, depuis le début du mois de novembre, elle produit sa propre électricité et le système est compatible avec le réseau d'électricité nationale.

 

Après 8 années de développement la société Hydrotube Energie présidée par Franck Jouanny et dirigée par Antoine Mialocq, prouve que le système est fiable et opérationnel. La machine dénommée H3.V2 est ancrée entre le Pont de Pierre et le Pont d'Aquitaine, Quai de Brazza. L'hydrolienne produira 160 mégawatt/heure d'électricité par an. 

 

 

L’hydrolienne flottante testée dans la Garonne à Bordeaux est composée de deux éléments. Un flotteur, tout d’abord, qui a été mis à l’eau le 29 avril. Il est en acier, symétrique et pourvu de grilles et de jupes latérales pour le protéger contre les embâcles ».

« Il est flottant, pour des raisons de maintenance et de facilités d’installation ».

 

C’est l’un des principaux arguments développés par Hydrotube: sa maintenance est facilitée par rapport aux modèles fixés aux fonds marins ou aux lits fluviaux, car elle peut être remorquée pour être inspectée à terre.


Le deuxième élément de l’hydrolienne, a été fixé en juillet sous le flotteur, est un générateur doté d’une hélice d’un diamètre de 3,50 mètres.

Cette hydrolienne, est une première, avait expliqué Gildas Gérard, ingénieur chargé de la partie mécanique : « des hydroliennes à axe horizontal, ça existe, des flotteurs, ça existe. Mais les deux assemblés, c’est une première ».

 

La phase de tests a pour vocation à permettre une évaluation du comportement marin du flotteur. Prévue pour durer six mois, l’expérimentation vise à prouver la fiabilité et la pertinence de l’usage de ce nouveau dispositif. In fine, l’hydrolienne flottante devrait s’installer soit près du Pont d’Aquitaine, soit à proximité du Pont de pierre dans le site estuarien Seeneoh qui détiendra des moyens d’essai.

Le marché visé est l’Afrique.

Sources : France3, Sud Ouest, Hydrotube énergie

 

 

Points de repère

29/03/2016 - ANR – FEM : 3 millions € pour le 2è appel d’offre ITE-EMR  - HYFLOELFLU - Nouvelle technologie d’hydrolienne flottante fluviale. Le projet est piloté côté académique par l’université Dauphine en collaboration avec le laboratoire Ceremade (Centre de Recherche en Mathématiques de la Décision), l’équipe-projet Ange (Analyse Numérique, Géophysique et Ecologie) de l’Inria (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique) et l’entreprise basée à Bordeaux, Hydrotube Energie déjà à l’origine d’une hydrolienne flottante baptisée H3.

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/