Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 EDM Etude de la CEE

 

 

 

Bruxelles – Vendredi 27/07/2018 – energiesdelamer.eu. Rémi Gruet, CEO de Ocean Energy Europe, a déclaré que "la liquidation d'OpenHydro, filale de Navale Energies est une déception. Mais les fermetures font partie des innovations qui sont sur la route de la commercialisation.

 

 

 

Aujourd'hui, de nombreux projets hydroliens produisent régulièrement de l'électricité en Europe. Les coûts baissent rapidement avec chaque nouveau projet et l'Union Européenne a fixé des objectifs pour atteindre 10 € c/kWh d'ici 2030, donc, bien au-dessous des coûts de l'énergie éolienne offshore il y a seulement 5 ans.

 

L'opportunité industrielle présentée par le courant de marée est significative, et les gouvernements devraient le saisir en fournissant un signal clair d'intention au marché. La France a encore cette opportunité de montrer son soutien aux projets d'énergie marémotrice dans sa prochaine «Programmation pluriannuelle de l'énergie».

La question n'a jamais été «si » le courant de marée deviendra une industrie, mais plutôt «quand» et «où». L'Europe dispose toujours d'un avantage technologique important, mais ses concurrents gagnent du terrain. "

 

À propos de l'énergie du courant de marée

 

OOEL'industrie de l'énergie marine estime que 100GW de capacités marémotrices et marémotrices seront construites en Europe d'ici 2050, fournissant 400 000 emplois et fournissant 10% des besoins actuels de l'UE en électricité

La France possède l'une des meilleures ressources marémotrices d'Europe, une main-d'œuvre dotée de compétences en ingénierie et des chaînes d'approvisionnement côtières prêtes à assurer le déploiement de cette nouvelle industrie.

Dans le cadre du plan SET de l'UE, des objectifs ont été fixés pour atteindre 10€ c / kWh d'ici 2030, bien en deçà des coûts d'énergie éolienne offshore il y a seulement 5 ans.

 

 

 

 

La marée et le vent ont des modèles économiques comparables: des turbines pouvant être fabriquées et assemblées localement, permettant des économies d'échelle et de volume, avec une trajectoire de réduction des coûts similaires.

 

 

Points de repère

 

04/07/2018 – Les énergies de l’océan ont besoin de tarifs d’achat et d’un fort soutien à ce secteur afin de maintenir l’avance européenne en la matière.

C’est le principal instrument recommandé par l’étude de la direction générale des affaires maritimes et des pêches est clairement le recours aux tarifs d’achat.

 

03/07/2018 - L'étude de marché sur les énergies de l’océan (hors éolien offshore donc) commanditée par la Commission européenne (CE) et rendue publique fin juin souligne la nécessité d’un fort soutien à ce secteur afin de maintenir l’avance européenne en la matière

 

15/06/2018 - Tidal energy : Karmenu Vella expressed the importance of this emerging industry for Europe

 

09/04/2018 - Ocean Energy Europe (OEE) has appointed Simon De Pietro (DP Energy, Ireland) and Laurent Schneider-Maunoury (Naval Energies, France) as its new Co-Presidents. 

 

 

download

 

energiesdelamer.eu est à nouveau partenaire média du rendez-vous annuel d'Ocean Energy Europe

Vous serez exposant, intervenant, et vous souhaitez le faire savoir auprès des 4.000 abonnés du portail et du réseau energiesdelamer.eu ?

 

Energiesdelamer.eu publiera un nouveau spécial à cette occasion.

Envoyer un mail à la Rédaction : contact@energiesdelamer.eu

Objet : Spécial Ocean Energy Europe


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/