Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

CarnegieCETO6upgrade

 

 

Rome, Italie - Perth, Australie - Jeudi 02/08/2018 – energiesdelamer.eu. ENEL Enel Green Power (EGP), et Carnegie Clean Energy, ont annoncé le 30/07/2018, avoir conclu un accord de collaboration de 1,6 million de dollars australiens pour développer sa technologie houlomotrice CETO 6.

 

Selon les termes de l'accord, Carnegie et EGP vont rechercher, développer et déployer les technologies CETO actuelles et futures, y compris le projet Albany Wave Energy au sud de Perth, ainsi que des opportunités pour CETO en Australie, en Europe et dans le monde.

 

 

EGP se joindra également au comité consultatif technique de Carnegie et au Wave Energy Research Center de l'Université de Western Australia.

EGP, dirigé par Antonio Cammisecra, gère environ 42 000 MW d'installations d'énergie renouvelable dans les domaines de l'énergie éolienne, solaire, géothermique et hydraulique, et participe à l'intégration de technologies innovantes dans des centrales électriques renouvelables.

 

Projet "Albany"

 

Le projet Albany Wave Energy - qui a reçu un soutien financier de 15,75 millions de dollars du Département des industries primaires et du développement régional de WA et 11,7 millions de dollars de l'Agence australienne des énergies renouvelables - comprend la conception, la fabrication et l'installation d'une unité CETO 6 dans la zone de permis existante de Carnegie au large d'Albany.

L'unité sera exploitée pendant une période de 12 mois au cours de laquelle Carnegie effectuera des tests pour optimiser les performances du système, valider les résultats de la modélisation informatique, affiner les méthodes d'installation et de retrait, et valider la fiabilité du système.

Si le projet est considéré comme réussi, Carnegie prévoit de développer une ferme à vagues de 20 MW et potentiellement une expansion de 100 MW.

 

Le directeur général de Carnegie, le Dr Michael Ottaviano, a déclaré qu' «Albany possède l'une des ressources d'énergie houlomotrice les plus constantes au monde, avec une houle supérieure à 1 m, 100% du temps», a-t-il déclaré.

"L'intégration de cette ressource houlomotrice 24/7 avec l'infrastructure de la région, y compris un parc éolien existant, a le potentiel de fournir une énergie renouvelable plus stable, cohérente et fiable au réseau électrique de [WA]."

 

En outre, l'Agence australienne des énergies renouvelables (ARENA) a approuvé la demande de Carnegie de transférer le financement du projet CETO 6 restant de l'ARENA d'un montant de 11,7 millions de dollars australiens (9 millions de dollars) de Garden Island à Albany.

La technologie CETO

La technologie CETO de Carnegie exploite l'énergie renouvelable présente dans les vagues océaniques et la convertit en électricité zéro émission et en eau dessalée sans émissions.

Contrairement à d'autres dispositifs d'énergie houlomotrice, le CETO fonctionne sous l'eau où il est protégé contre les grosses tempêtes et invisible du littoral.

Les bouées entièrement immergées entraînent les pompes et les générateurs qui sont contenus au large, à l'intérieur de la bouée elle-même, et ramènent la puissance vers la côte via des câbles sous-marins pour alimenter les usines de dessalement et les exporter vers le réseau.

L'unité d'énergie houlomotrice CETO 6 s'appuie sur la propriété intellectuelle déposée pour la première fois par Carnegie en 2013 et intègre des modules de génération d'énergie et de prise de force embarqués pour augmenter la production d'énergie et l'efficacité des unités.

L'unité aura une capacité nominale de 1,5 MW et des amarres multiples pour fournir plus de deux fois la production d'énergie de la conception CETO 6 à mouillage unique précédent.

  1. Carnegie a déclaré qu'il visera à être compétitif avec les autres technologies renouvelables classiques, une fois que le CETO sera fabriqué en grande quantité et construit à grande échelle.

La première phase du projet comprend la mesure détaillée et localisée de la ressource houlomotrice sur le site offshore spécifique proposé pour l'installation du dispositif d'énergie houlomotrice CETO 6.

La mesure des conditions météorologiques est maintenant en cours grâce à l'installation d'une bouée à environ 1,5 kilomètre du parc éolien existant d'Albany, a informé M. Carnegie.

La bouée de données a été déployée à 30 mètres de profondeur par un opérateur et un technicien offshore basé à Albany pour mesurer la hauteur des vagues, les périodes et les spectres d'énergie et transmet ces données à l'équipe de projet CETO de Carnegie.

.

Le projet Albany Wave Energy sera la première démonstration en mer de la technologie CETO 6 de Carnegie.

Le projet concevra, fabriquera et installera une unité CETO 6 dans la zone de permis existante de Carnegie au large de Torbay et Sandpatch à Albany pendant la fenêtre météo d'été 2019/2020.

La phase initiale impliquera l'installation d'une unité de 1 MW, que Carnegie prévoit de suivre avec une extension de 20 MW qui pourrait à son tour conduire à une ferme d'ondes CETO de 100 MW sur le site.

En plus de démontrer la technologie développée par Carnegie et développée par WA, le projet fournira également une infrastructure utilisateur commune sur le site d'Albany que Carnegie mettra à la disposition des autres développeurs de l'industrie houlomotrice une fois le projet CETO 6 terminé.

Pour rappel, Carnegie a obtenu 15,75 millions de dollars australiens (12,2 millions de dollars) du gouvernement de l'Australie-Occidentale le mois dernier pour la livraison du projet Albany.

L'énergie houlomotrice demeure l'une des plus importantes ressources renouvelables inexploitées à l'échelle mondiale.

 

Points de repère

 

Le Conseil mondial de l'énergie (2016) prévoit une capacité installée d'énergie marine pouvant atteindre 62 000 MW d'ici 2040.

Les prévisions d'Ocean Energy Europe montrent que le marché mondial de l'énergie des océans pourrait atteindre 337GW de capacité installée d'ici 2050 intégrant la conversion thermique des vagues, des marées et des océans. De cela, environ 188GW devrait être l'énergie des vagues.

  

14/06/2018 – Ocean Energy Europe réserve une large place au houlomoteur lors de sa manifestation annuelle qui se tient cette année à Edinbourg. Parmi les intervenants et , il y aura également la présentation du projet SEA-TITAN, Geps techno... 

 

26/02/2014Carnegie et Atlantis ont annoncé le 25/02/2014 un accord de recherche et de développement pour abaisser les coûts. La technologie CETO est déployée à La Réunion par EDF EN et DCNS sous le nom de "Houles Australes". 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/