Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 EDM 19 01 2020 Quadran International Vue Lagon Providence 1200x668

 

 

Seychelles - Lundi 20/01/2020 – energiesdelamer.eu. La centrale solaire flottante de Providence aux Seychelles sera construite par Quadran International. Ce projet permettra de réaliser la première centrale FVF à l'échelle commerciale en Afrique dans un environnement marin. 

Il s’agira de la plus grande centrale solaire installée sur de l’eau de mer au monde et du premier projet mené par un Producteur Indépendant d’Electricité (IPP) aux Seychelles. Le projet sera situé sur le lagon de Providence (Mahé).

L’appel d’offres lancé par le gouvernement seychellois en 2018 a attribué la meilleure note technique et financière au consortium regroupant Quadran Seychelles, filiale de Quadran International et l’acteur seychellois du solaire VetiverTech.

 

Dans un rapport séparé, l’agence de presse officielle des Seychelles a révélé que la société française a pu remporter l’appel d’offres grâce à l’offre la plus basse à 0,095 $ / kWh soit 8,5 cts €/kWh. La signature du contrat PPA d’une durée de 25 ans avec Public Utilities Corporation (PUC) est prévue en février 2020 et la mise en service devrait avoir lieu fin 2020.

 

Quadran International dirigé par Alexandre Lambolez est présent aux Seychelles depuis 2015, et développe plusieurs autres projets solaires permettant de contribuer à l’atteinte des objectifs du gouvernement Seychellois en termes de réduction de dépendance aux énergies fossiles dès 2025.

 

Une puissance de 5 MWc

 

Quadran EDM 19 01 2020 Solaire flottante result

« En utilisant le FPV (photovoltaïque flottant), les Seychelles peuvent maximiser leur potentiel solaire photovoltaïque et donc s’appuyer sur des sources d’énergie propres et renouvelables plutôt que sur des combustibles fossiles importés », a déclaré l’ALSF.* « Comme mentionné précédemment, le FPV résout le double défi des contraintes foncières et de la production d’énergie propre. »

 

 

 

Les soumissionnaires présélectionnés pour l’appel d’offres étaient l’italien Building Energy South Africa Ltd, l’espagnol Cobra Instalaciones y Servicios SA, les sociétés françaises Générale du Solaire, Total Eren, GreenYellow SAS, Quadran (Seychelles) Ltd, la norvègienne Scatec Solar ASA, Masdar des Émirats arabes unis, Solar Philippines, Voltas Ecobiotech Ltd, Vetiver Tech et Corex Solar.

L’archipel couvre actuellement la majeure partie de sa demande d’électricité avec deux groupes électrogènes diesel situés dans les îles de Mahé (69 MW) et Praslin (12 MW) et une centrale éolienne de 6 MW mise en service en 2013. Le gouvernement local vise à augmenter la part d’énergies renouvelables à 15% d’ici 2030.

 

Les Seychelles - comme beaucoup d'îles - ont certes un excellent potentiel photovoltaïque, mais aussi une disponibilité limitée de terres pour le solaire terrestre. La photovoltaïque flottante offre l'opportunité de résoudre le problème des contraintes foncières et, en même temps, de la dépendance à l'égard des combustibles fossiles, et aussi de relever le défi de la production d'énergie propre. Les Seychelles ont lancé les études sur la FVF en 2015 ainsi que l’examen des sites éventuels pour l’installation.

La lagune de Providence a été choisie comme site en raison de son accessibilité, de sa protection contre l'eau de mer et de sa capacité d’injection dans le réseau.

 

Points de repère

 

La Commission de l'énergie des Seychelles avait publié l'avis d'intention d'attribution du projet de centrale photovoltaïque flottante en mer des Seychelles en faveur de Quadran (Seychelles) Ltd, le mercredi 11 décembre 2019. Quadran est une société internationale d'énergie renouvelable, opérant en Afrique, en Europe et en Asie, et qui créera une société locale aux Seychelles pour la réalisation de ce projet.

 

Le processus de demande de propositions (DP) avait été lancée en mai 2019 à l'issue de la première phase de l'appel d'offres (présélection), et les soumissionnaires qui remplissaient les conditions requises avaient été présélectionnés. Ces derniers ont ensuite préparé des propositions techniques et financières, qui ont été soumises le 13 septembre 2019.

 

Le Comité d'évaluation - composé de représentants du ministère de l'Environnement, de l'Energie et du Changement climatique (MEECC), de la Commission de l'Energie des Seychelles (SEC), de la Public Utilities Corporation/Services publics (PUC), du Conseil d’investissement des Seychelles/Seychelles Investment Board (SIB), du ministère des Finances, du Commerce et de l'Economie bleue (MoFTBE) et du Cabinet du Procureur général de l’Etat - a réalisé les évaluations techniques et financières, et a attribué les notes aux propositions techniques avant le dépôt de soumissions financières.

 

Une méthodologie de notation pondérée combinant les notes techniques et les notes financières détermine l'attribution du projet, et la note obtenue par Quadran lui confère son statut de meilleur soumissionnaire.

 

ALSF.* : La Facilité africaine de soutien juridique, qui joue le rôle de conseiller en matière de transactions et d'appels d'offres, soutient le projet. La Facilité africaine de soutien juridique (ALSF), sous l'égide de la Banque africaine de développement, qui l'abrite, accompagne depuis 2010 les gouvernements africains dans le cadre de la négociation de transactions commerciales complexes.

Wills Agricole, Secrétaire Principal du Ministre de l'Environnement, de l'Energie et du Changement climatique.

 Tony Imaduwa est le président directeur général de la Commission énergétique des Seychelles. 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/