Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google



LE CROISIC - (France- U.E.) - 06/09/2010 - energiesdelamer.eu - Cet article a fait l'objet, le 7/09/2010, d'une importante correction de l'auteur par rapport à sa première publication envoyée par flux RSS.

Veuillez noter que cette correction est contenue dans la version ci-dessous archivée.


D'après le journal municipal du Croisic, le site houlomoteur français SEM-REV (Système d’Expérimentation en Mer pour la Récupération de l’Energie des Vagues) est sur le point de s'installer au Croisic. En effet lors du dernier conseil municipal, le permis de construire pour le projet SEM-REV, (une sorte d'EMEC à la française) a été déposé et les travaux devraient débuter dès cet automne pour être achevés probablement fin 2011. Le site sera réalisé au large du Croisic, sur le plateau du Four, à une quinzaine de kilomètres de la côte et représente un coût de 5,5 millions d’euros, financé dans le cadre du contrat Etat-Région 2007-2013.

 

Ce site qui requiert la présence de 8 techniciens et ingénieurs devrait permettre de tester plusieurs prototypes de récupérateurs d'énergie marine en vue de la mise en place de modèles commerciaux. Le choix du Croisic comme site d'implantation du SEM-REV a été effectué à la fois sur la base de critères bathymétriques faisant apparaître une ressource houlomotrice adéquate, sur la base des contraintes techniques réglementaires et environnementales et sur la base du respect des espaces maritimes utilisés par les usagers et professionnels de la mer. En hébergeant au large de ses côtes ce site d'expérimentation français, Le Croisic s'offre une belle carte de visite et; potentiellement, une place de choix sur l'échiquier de l'exploitation des énergies renouvelables.


Le récupérateur d'energie des vagues SEAREV pourrait faire partie des multiples prototypes qui devraient être testés sur le site du SEM-REV. Toutefois le projet SEA-REV mené par l’Ecole Centrale de Nantes, sous la direction d'Alain Clément avec le concours notamment du CNRS, serait pour l'instant toujours gelé faute d'investisseurs industriels. " Le prototype SEAREV est une large bouée de la longueur d’un chalutier (25 mètres de long sur 15 mètres de large), qui devrait produire entre 500 et 1.000 kilowatts. Un kilomètre carré de mer équipé de telles machines devrait permettre d’alimenter en électricité 7.000 à 8.000 foyers, hors chauffage ” a précisé Alain Clément.

Article : Francis ROUSSEAU

Docs Site liés. Photos : Simulation ferme houlomotrice SEAREV 2007 © Francis Rousseau & 3BConseils © Ecole Centrale de Nantes.

A LIRE AUSSI SUR LE SUJET :

- Un site d'essai pour les prototypes houlomoteurs (4 Décembre 2007)
- La plateforme française d'essais des EMR au Croisic (26 septembre 2008)
- MARINA PLATFORM : le projet européen de mix d'énergies marines (11 février 2010)


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/