Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

BREHAN (Morbihan) – 13/03/2008 - Morgane (du nom de la fée) est une unité de production qui sera lancé en 2009 pour produire de l’énergie à partir de la méthanisation de co-produits de l’industrie agricole et d’algues vertes. Cette première unité coûtera 4 millions d’euros. Son financement sera assuré par un partenariat public-privé intégrant la communauté de communes de Ploërmel, la Caisse des dépôts, des coopératives agricoles de Bretagne, d’autres investisseurs privés ainsi que Hervé Balusson, président d’Olmix. Le process de méthanisation développé par la société Olmix permet de produire du biogaz à partir des déchets provenant de 30 000 tonnes d'algues vertes et 40 000 tonnes de déchets agricoles et de lisiers de porcs. La production d’1 MW d’électricité ainsi que du gaz naturel et de la chaleur qui en découlera permettrait d’éclairer une ville de 2000 habitants. Pour cette première unité de production, l’énergie produite sera affectée aux besoins du Lycée agricole de la Touche (650 élèves). Les résidus de la méthanisation fourniront des engrais organiques, et des fongicides totalement naturels, qui seront testés dans ce lycée agricole. Cette première unité Morgane, grâce à un concept original, permet d’offrir une alternative à la situation actuelle en, notamment, évitant d’intégrer dans le processus de méthanisation des produits céréaliers soumis à une très forte spéculation financière. Par ailleurs cette unité participera à la réduction de la pollution due aux nitrates grâce à un système spécifique de filtration des eaux et permettra d’apporter une solution à l’évacuation des algues vertes qui prolifèrent depuis plus de 25 ans sur le littoral breton. Chaque année, 100 000 tonnes d'algues vertes (ulves) environ y sont ramassées. Selon la DRIRE Bretagne, en 2004 le flux d’azote nitrique rejeté en mer qui provoque la prolifération d’algues vertes était de 62 000 T /an. Une tonne d’azote nitrique = 4,4 tonnes de nitrates. Créée en 1995 par Hervé Balusson, la société Olmix travaille sur la valorisation des algues vertes pour le développement de nouveaux matériaux innovants. Elle détient plusieurs brevets mondiaux dont celui déposé en septembre 2004 pour l’Amadéite® avec le laboratoire des matériaux à porosité contrôlé de Mulhouse (unité mixte CNRS) et le Ceva de Pleubian (29). L’Amadéite® est constituée d'une structure d'argile modifiée par des sucres extraits des algues vertes, les ulvanes. Ce sont les déchets des algues vertes pour produire de l’Amadeite® qui sont utilisés mélangés aux autres déchets verts. La société OLMIX est basée à Brehan dans le Morbihan. 52 millions d’euros, 250 collaborateurs, 7 usines en Europe, présente dans plus de 80 pays. Olmix est cotée sur Euronext depuis 2005 et a levé 14 millions d'euros en août 2007 dans le cadre d’une OPO (offre à prix ouvert).
Sources : Patrick Cassagne Cassagne Goirand Associés,.S. du Guerny Lettre quotidienne électronique de Bretagne 22/02/2008, Christian Buchet Europe 1, Sciences Ouest, Société Olmix, 3B Conseils. Photos : 1. Usine Olmix de Bréhan ; 2. ramassage d'ulves

You have no rights to post comments


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/