Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google


COPENHAGEN - 30/04/2008 - 3B Conseils -Le groupe allemand d'énergie E. ON vient d'annoncer avoir obtenu la permission de construire Rödsand II, un parc éolien offshore géant situé au sud de l'île de Lolland au Danemark. L'administration danoise en charge des énergies renouvelables a annoncé de son côté avoir accordé à E.ON le feu vert pour la construction d'un projet phare, représentant le plus grand parc éolien offshore actuellement dans le portefeuille d'E. ON. Le projet Rödsand II dont l'achèvement est prévu pour 2010 aura une capacité d'environ 200 MW et fournira suffisamment d'énergie propre et renouvelable pour alimenter 200 000 maisons - ce qui représente un bon 2 % de la demande danoise totale d'électricité. L'investissement total sera d'environ 400 millions d'euros. E. ON est déjà propriétaire d'une partie du parc éolien Rödsand I, situé trois kilomètres à l'est du nouveau projet et développant une capacité de 160 MW. A l'issue de cette annonce, Wulf H. Bernotat de la direction générale d'E.ON a précisé : " Le développement des énergies renouvelables constitue une part importante de notre stratégie de croissance. D'ici à 2010, nous souhaiterions investir 6 milliards d'euros dans ce seul secteur, c'est à dire plus que n'importe quelle autre société européenne. Grâce à l'acquisition l'an dernier, de deux compagnies d'énergie éolienne (l'américain Airtricity entreprises et l'espagnol E2 Renovables Ibéricas), E. ON est devenue la septième plus grande compagnie d'électricité éolienne mondiale. Le projet offshore Rödsand est pour nous une opportunité unique de renforcer cette position mondiale et d'élargir notre expérience et notre expertise dans le domaine de l'énergie éolienne offshore ". Le projet Rödsand II sera développé par E.ON Climate & Renewables, une holding spécialement créée le 1er Janvier 2008 pour agir sur le marché des projets d'énergies renouvelables dans le monde entier. Les mauvaises langues prétendent que E.ON a enfin réussi à se débarrasser de Dong Energy sur ce projet autour duquel tous les deux étaient associés depuis deux ans. Sans aller si loin, la hausse mondiale des matières premières suffirait à expliquer à elle seule les ratés de cette collaboration. Toujours est-il qu'en Décembre 2007, E. ON faisait savoir qu'il ne pouvait plus poursuivre la collaboration. L'administration danoise avait du alors lancer un nouvel appel d'offres. C'était en Février dernier. Et voilà qu'aujourd'hui c'est E. ON qui remporte l'appel d'offres tout seul... Ce nouveau projet est qualifié "d'écononiquement robuste " et, tous les travaux préparatoires ayant déjà été réalisés, on prévoit bien le démarrage du parc éolien pour 2010.
Article : Francis Rousseau
Documents de références : E.On Press release du 28/04/2008. Photo : Le parc éolien offshore de Rosland I © Ole Christiansen

You have no rights to post comments


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Business directory

Retrouver directement les articles parus sur :

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/