Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google


ALAMEDA (Etats-Unis) - 12/06/2008 - 3B Conseils - Aurora Biofuels, start up spécialisée dans la production de biodiesel algal vient d'annoncer avoir bouclé son second tour de table avec Oak Investment Partners, Gabriel Venture Partners et Noventi pour un accroissement de son capital de 20 millions de dollars. Développé à l'Université de Californie à Berkeley, la société a été fondée en 2006 et utilise une algue génétiquement modifiée par le Pr AnasTasios Meslis, pour créer du biodiesel (cf. notre artcile du 20/10/2007 ICI). Aujourd'hui basée à Alameda (Californie) la compagnie Aurora affirme être en mesure de produire, grâce à cette technologie, du biodiesel avec des rendements 125 fois plus important à des coûts 50% moins élevés que ceux des autres méthodes de production de biodiesel et d'éthanol. Il convient de signaler toutefois que cette importante réduction de coût ne provient pas de la technologie elle-même, mais de la matière première utilisée, les algues que l'on trouvent en quantité abondante sur le marché contrairement au soja, colza, maïs etc.... L'ambition d'Aurora est de devenir la compagnie qui produira le biodiesel le moins cher du marché. Dans ce domaine, il y a essentiellement deux méthodes de culture : l'une en plein air, l'autre en serre. Aurora utilise la culture en plein air, réputée être la moins onéreuse puisque ne nécessitant aucun apport d'énergie extérieure pour chauffer ou éclairer une serre. Comme la dizaine de compagnies qui produisent du biocarburant algal dans le monde en ce moment, Aurora maintient sa promesse d'une entrée en production massive dès 2009.
Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des compagnies qui pour l'instant sont les plus actives dans ce domaine. Ces compagnies ne sont pas inconnues de ce blog et vous pouvez retrouver des articles concernant certaines d'entre elles sous la rubrique groupée Microalgues ICI:
GreenFuel Technologies, située à Cambridge (Massachussets) et dirigée par le très médiatique Bob Metcalfe ; Solazyme située dans la banlieue Sud de South San Francisco ; Blue Marble Energy : située à Seatle ; Inventure Chemical : située à Seatle et spécialisée dans la production de biocarburant algal pour les jets civils et avions de l'armée américaine ; Solena, située dans l'Etat de Washington et travaillant en collaboration étroite avec la compagnie du Kansas, Sunflower ; Live Fuels, start up très active basée à Menlo Park (Californie) ; Solix située à Fort Collins (Colorado) ; Aquaflow Binomics, située en Nouvelle Zélande et se présentant comme la première compagnie à produire du biodiesel à partir d'algues sauvages récoltées en plein air ; Petro Sun, compagnie texane bien connue des lecteurs de se blog qui vient d'ouvrir en Avril sa première usine de production de biodisel algal en plein fief pétrolier, à Rio Honda (Texas) ; Bionavitas située à Snoqualmie (Washington) qui veut se spécialiser dans la production en grosse quantité de biodiesel algal ; Seam Biotic : startup israelienne de plus en plus active ; Cellena : située à Kona Coast (Hawaï) qui est, en réalité, le nom de la compagnie résultant de l'association entre la start-up algale Hawaïenne HR Biopetroleum et le géant pétrolier Shell Royal Dutch. Cette dernière association se passe de commentaires et laisse augurer, peut-être, de ce que sera l'avenir du Biodiesel algal.
Article: Francis Rousseau
Documents de références : les sites liés

You have no rights to post comments


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/