Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

EDM 31 07 020 rapport page une 768x1086

 

France - Vendredi 31/07/2020 - energiesdelamer.eu. Partie 1 – Deux rapports et recommandations ont été diffusés ce mois. Entretien avec Sophie Panonacle, députée de la Gironde, à propos de la relance portuaire.

 

 

 SOPHIE panonacle FETE DE LA MER 2020 1024x768

 

Ce rapport, « Happy Blue Days, pour une économie maritime compétitive et décarbonnée » issu de la concertation nationale de la Communauté maritime a été remis au Président de la République Emmanuel Macron le 18 juin et le 23 juin à la ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne ainsi qu’à Annick Girardin, ministre de la mer, à l’époque ministre des outre-mer.

 

 

 

 

Il rassemble, secteur par secteur, les différentes propositions émises, secteur par secteur, pour engendrer la relance. Des propositions suivies du rappel de l'ensemble de la concertation menée aux différentes phases de la crise sanitaire. Celui de l’activité portuaire tient une place importante.

À l'instar du Sénat (Rapport du 1er juillet) ou de la commission européenne (Green Deal) pensez-vous que la conduite d'une politique portuaire forte soit de nature à concourir à la relance économique ? et dans ce cas par quels moyens et dans quelle mesure ?

 

Sophie Panonacle - La pandémie de la Covid-19 et la période de confinement ont rappelé le caractère stratégique et l’importance vitale de nos ports dans la vie de notre pays. Pour la plupart restés opérationnels grâce à la mobilisation de l’ensemble de la communauté portuaire, le rôle des ports a été décisif pour acheminer des produits de première nécessité (approvisionnement alimentaire, acheminement de matériel médical et de protection sanitaire…), et ce tout au long de la crise.

Enjeux de développement économique majeurs, les places portuaires jouent un rôle primordial dans l’économie de notre pays et constituent, en ce sens, des leviers privilégiés pour bâtir une économie compétitive et décarbonée après la crise. La relance économique devra nécessairement s’accompagner d’une stratégie portuaire forte pour relever les enjeux de demain. Traits d’union entre notre espace maritime et nos territoires, les ports doivent être les moteurs du développement économique et industriel de l’ensemble du territoire, en construisant un hinterland dynamique capable d’assurer le maillage et la mise en réseau de l’ensemble du pays et de l’Europe. Face à l’urgence climatique et environnementale, ils doivent être des hubs au service de la transition écologique et énergétique. Enfin, ils devront devenir des pôles industriels et technologiques de pointe en s’appuyant notamment sur les solutions numériques.

Nous disposons déjà des moyens pour porter une politique portuaire forte. La nouvelle Stratégie nationale portuaire, évoquée lors du dernier CIMER, pose les bases de cette ambition et doit maintenant faire l’objet d’une mise en œuvre concrète. D’autres outils sont également à disposition : nous pouvons engager un accompagnement financier (plan de relance et PLF 2021), un accompagnement réglementaire (CIMER 2020) et un accompagnement législatif (Tome II de la loi sur l’économie bleue).

 

 

Points de repère

 

sophie panonacleEn février dernier, Sophie Panonacle s’était notamment rendue avec Pierre Karleskind, député européen, sur l’espace  « recherche » organisé par MerVeille Energie et energiesdelamer.eu lors Euromaritime2020 à Marseille et elle avait rencontré les intervenants de Plan Bleu, WestMed/Ouest, La Touline sur  les enjeux de la formation et de la Recherche.

Le trimestriel MerVeille Energie #2 dédié à la Recherche, lui avait été remis à cette occasion.

 

 

 

Dans la lettre adressée au Président de la République  qui accompagne son rapport, notre confrère Ouest France, a reproduit un extrait de sa lettre ouverte « Les crises, sanitaire et économique, nous obligent à repartir encore plus déterminés et nous contraignent à transcender nos idées et concrétiser nos projets. Elles nous permettent aussi de relever de formidables défis. Plus que jamais, le cap est de tracer une nouvelle voie qui préserve nos océans et contribue au développement harmonieux de l’économie bleue ».

Au printemps 2018, Sophie Panonacle, députée du Bassin d’Arcachon, a créé le Groupe de travail sur l’économie de la mer : « La Team Maritime » (des parlementaires représentant l’ensemble des littoraux de l’hexagone et des outre-mer et issus des différents commissions de l’Assemblée nationale).

Elle porte, avec ses collègues, à l’Assemblée nationale l’ambition, d’accélérer la « maritimisation » de la France, en interaction constante avec les acteurs publics et privés. La pandémie COVID-19 a affectée de nombreux secteurs et notamment celui du monde portuaire.

 

Le jeudi 8 octobre prochain, un colloque national sur l'emploi maritime sera organisé à l'Assemblée nationale de 14h à 18h. Placé sous le haut-patronage de Richard Ferrand, Président de l'Assemblée nationale et animé par le journaliste José Manuel Lamarque spécialiste mer et littoral. Il producteur de deux émissions sur Radio France en particulier Chroniques du littoral : Sophie Panonacle a souhaité organiser ce colloque pour répondre à une réelle attente de la part des acteurs publics et privés du maritime, monde maritime qui représente aujourd’hui en France une centaine de métiers différents et près de 400 000 emplois. Ce chiffre pourrait s’élever jusqu’à 1 million à l’horizon 2030. Pourtant, tous les secteurs du maritime souffrent d’un réel problème d’attractivité et de recrutement alors qu’ils constituent un bassin d’emploi considérable.

 

Logo fete de la MerSophie Panonacle a créé la « Fête de la Mer et des Littoraux » a pour vocation de rassembler les Françaises et les Français afin de leur donner « l’envie de mer ». Malgré le contexte dû à la pandémie COVID-19, la seconde édition de la Fête de la Mer et des Littoraux s’est déroulée les 17, 18 et 19 juillet 2020, sur l’ensemble des littoraux de l’Hexagone et des Outre-mer. Les deux parrrains étaient, Patricia Ricard et Laurent Bourguignon.

 

Parmi les manifestations qui traiteront prochainement des aspects portuaires, les EMR, à la fois au niveau économique et environnemental :

 

FOWT2020 à Marseille -  Lundi 7 et mardi 8 septembre, la manifestation internationale FOWT est en présentielle et en ligne. Le mercredi  9 septembre est une journée une "Online academic session". La matinée du 8 septembre est consacrée aux Ports, "Floating offshore wind : an onshore matter? Harbour infrastructures and on-shore solutions supporting commercial -scale FOW deployment", un atelier animé par Dorothy Winters, Vice-chairman of the offshore wind ports platform and Regional Programme manager Offshore Wind, Port of Amsterdam, avec Kate Johannesen - Xodus Group LimitedLaurent Schneider Maunoury - Naval EnergiesDenis Matha - RambollStéphane Reiche - Port of Marseille Fos...

 

Salon du Littoral à La Grande Motte - 29 et 30 septembre, le salon du littoral traitera notamment des aménagements portuaires pour les énergies renouvalables marines, l'éolien flottant et l'hydrogène vert ... nouveaux ports pour la construction d'un monde post carbone !

Un colloque national sur l'emploi maritime sera organisé à l'Assemblée nationale le jeudi 8 octobre prochain de 14h à 18h. Sous le haut-patronage de Richard Ferrand, Président de l'Assemblée nationale et animé par le journaliste José Manuel Lamarque spécialiste mer et littoral, il mettra à l’honneur de nombreuses personnalités du monde de la mer : marin, armateur, pêcheur, industriel, scientifique.

 

10èmes Assises Port du Futur, organisée les 5 et 6 novembre par le CEREMA, avec le soutien d'Haropa. Cette manifestation exceptionnelle en France rassemble acteurs du secteur des Ports et des navires. Les Assises "Port du Futur" sont également tournées vers l'innovation et accueilleront les 4èmes trophées Port du futur. 

 

energiesdelamer.eu est partenaire média.

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/