Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google



MONTPELLIER - (France-U.E.) - 25/06/2010 - 3B Conseils-Après la réunion publique qui s'est tenue à Criel-sur-Mer le 22 juin, le débat public sur le projet des Deux Côtes est à mi-parcours. Voici ce qu'il ressort des réunions qui se sont tenues jusque-là.
Lors de la première réunion qui s'est tenue à Cayeux-sur-Mer le 3 juin, La Compagnie du Vent a pu rassurer le public présent sur les craintes exprimées quant à l'impact visuel des éoliennes situées à 14 km de la plage de Cayeux-sur-Mer. La Compagnie a démontré "qu'elles seraient perçues comme des allumettes d’un centimètre de haut placées à un mètre de distance et occuperaient 15% du panorama". Ce faible impact visuel a notamment été corroboré par les clichés du parc éolien en mer d’Horns Rev également situé à 14 km des côtes (Province du Jutland, Danemark) présentés par un photographe danois. Gilbert Mathon, Conseiller général de la Somme en charge du tourisme, a déclaré que "sa collectivité était favorable aux parcs éoliens en mer". Il considère que "le parc aura un effet très positif sur le tourisme local". Il a également souhaité disposer de davantage de simulations visuelles (nous aussi !). Même vision positive pour Pascal Jouassin, directeur du club de voile de Cayeux-sur-Mer, et Christophe Duthoit, président du club nautique du Hourdel, pour lesquels "le parc ne devrait pas avoir de conséquence sur la plaisance sous réserve de veiller à la sécurité des plaisanciers dans le parc, notamment par mauvais temps". Concernant le balisage maritime de nuit, Philippe Lijour, de la Mission Affaires Nautiques CETMEF, a précisé que "des feux d’une portée de 5 milles seraient disposés à la base des éoliennes situées aux angles du parc et que d’autres, d’une portée de 2 milles, seraient installés à la base de quelques éoliennes intermédiaires ". Concernant le balisage aéronautique, Hervé Maurel, adjoint à la DGAC (Direction générale de l'aviation civile), a précisé que "les éoliennes seraient balisées par des feux à éclats disposés sur les nacelles, d’une puissance unitaire de 20 000 candelas le jour et de 2 000 candelas la nuit. Ces portées limitées durant la nuit réduiront la visibilité du parc éolien situé à au moins 14 km des côtes dans le cas du projet « Large » privilégié par le maître d’ouvrage ". La Compagnie du Vent s’est déclarée prête à étudier avec les professionnels du tourisme les dispositions qui pourraient favoriser la meilleure contribution possible du projet à cette activité essentielle du territoire.
A l'issue de la seconde réunion publique qui s'est tenue Criel-sur-Mer le 22 juin, La Compagnie du Vent, dont le siège social est à Montpellier et qui est une filiale de GDF SUEZ, a émis douze propositions, dont trois visent "le développement économique et l’emploi". La Compagnie du Vent entend ainsi utiliser ''dès que possible les compétences et les savoir-faire locaux, pour la construction et la maintenance du parc". Elle prévoit en outre de créer un poste de coordinateur local entre les PME/PMI, les CCI et les collectivités et de former localement les équipes de maintenance. Six autres propositions concernent plus spécifiquement le secteur de la pêche. Le projet représentant 5% du territoire de pêche des petits chalutiers du Tréport, la Compagnie du Vent propose notamment de favoriser le renouvellement de la ressource halieutique par la mise en place de récifs artificiels en supplément des fondations des éoliennes qui feront déjà office de récifs artificiels. Elle propose également d'étudier l’usage des bioénergies pour les bateaux de pêche "afin de réduire leur facture énergétique et leurs émissions de CO2". Elle souhaite également apporter aux pêcheurs, dans le cadre de la taxe spécifique à l’éolien, "un revenu compensatoire pouvant aller jusqu’à 4,2 millions d’euros par an durant 30 ans, soit 125 millions d’euros au total". La Compagnie du Vent propose également d'établir des avant-projets d’accompagnement pour le tourisme et la plaisance. Enfin deux autres propositions ont été émises, visant à compléter le programme d’études d’impact et de suivi de la faune. La Compagnie du Vent présentera toutes ses propositions lors des prochaines réunions prévues d'ici septembre dans le cadre de la seconde partie de ce débat public.
Je rappelle que porté par la Compagnie du Vent, le projet de parc éolien en mer des Deux Côtes se présente pour l'instant sous la forme de 3 options, dont une privilégiée par le maitre d'ouvrage.
Ces options sont :
- Le Projet « Large » : situé à 14 km des côtes. 140 éoliennes de 5 MW. Puissance totale de 700 MW soit la consommation électrique de 900 000 personnes (soit environ 2 fois la population de l’agglomération de Rouen ou environ la moitié de la population picarde). 2 millions de tonnes d’émission de CO2 évitées par an. Emplois mobilisés et créés : jusqu’à
2 000.
- La Variante « Littoral » : située à 5 km des côtes. 60 éoliennes de 5 MW. Puissance totale de 300 MW soit la consommation électrique de 400 000 personnes. 800 000 tonnes d’émission de CO2 évitées par an. Emplois mobilisés et créés : jusqu’à 1 400.
- La Variante « Grand Large » : située à 25 km des côtes. 320 éoliennes de 5 MW soit la consommation électrique de 2 millions de personnes. 4,3 millions de tonnes d’émission de CO2 évitées par an. Emplois mobilisés et créés : jusqu’à 2 200.
Le projet « Large », privilégié par La Compagnie du Vent, constituerait à lui seul 12% de la puissance éolienne au large des côtes françaises à installer d’ici 2020 et 4% des objectifs français de production d’électricité à partir de sources renouvelables. Il produirait environ 2,16 térawattheures chaque année. Le projet représente un investissement d'1,8 milliard d'euros et a été déclaré d' ''intérêt national'' par le gouvernement.
L’éolien en général représente 1/4 de l’objectif de 23% d’énergie renouvelable dans la consommation énergétique de la France en 2020, ce qui implique l’installation de 25 000 mégawatts onshore et 6 000 mégawatts en mer.

Article : FRANCIS ROUSSEAU

A LIRE AUSSI SUR LE SUJET :

Docs Sites liés. Photos : simulation Horn Reev


Lecteurs abonnés, vous qui recevez chaque jour l'article paresseusement à domicile, ne manquez pas de vous rendre d'un clic sur le blog lui-même où une colonne DERNIÈRES NOUVELLES (à droite) et une colonne CALENDRIER DES ÉVÉNEMENTS (à gauche) sont réactualisées en permanence. Vous en apprendrez de belles... et dans toutes les langues !
Ajouter un Commentaire



 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/