Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

OSS FEC logo FEC opt

 

France – Vendredi 05/06/2020 – energiesdelamer.eu. Cédric Le Bousse, Directeur Energies Marines Renouvelables France pour EDF Renouvelables, apporte des précisions sur le financement après le lancement officiel de la construction du parc éolien offshore de Fécamp annoncé le 2 juin.

 

 

EDF Renouvelables a annoncé lundi dernier, le lancement de la construction du parc éolien en mer de Fécamp après avoir réalisé le closing de la transaction de financement du projet, samedi 30 mai 2020, pour un montant total de € 2 milliards. C’est en effet le coût du parc éolien en mer de Fécamp au large des côtes normandes d’une puissance de 497 MW (cf. energiesdelamer.eu du 2 juin).

 

Dans la foulée d’EDF Renouvelables, les différents « partenaires industriels » comme Siemens Gamesa Renewable Energy (SGRE), Chantiers de l’Atlantique - SDI - GE Grid Solutions, Bouygues-Saipem-Boskalis, .... ont annoncé les travaux et les aménagements qui seront réalisés.

 

Cet investissement de € 2 milliards comprend l’achat et l’installation des 71 éoliennes en mer ainsi que les câbles d’interconnections entre les éoliennes fabriqués par Prysmian. Cela inclut la sous-station électrique en mer, le raccordement électrique au réseau haute tension étant pris en charge par RTE avec le câble sous-marin fourni également par Prysmian.

 

Parmi les institutions financières engagées, Bruno Bensasson a rappelé, le 2 juin devant la presse, que la BEI, ainsi qu’un pool de banques commerciales constitué de BNP Paribas, CACIB* et Société générale, apporteront jusqu’à 85% des coûts du projets pour la phase de construction, le reste étant financé par les actionnaires EDF Renouvelables, Enbridge, et Wpd Offshore.

 

 Questions à Cédric Le Bousse, Directeur Energies Marines Renouvelables France pour EDF Renouvelables

Cédric Le Bousse Directeur EMR EDF Renouvelables opt

 

Quels sont les conseils financiers des actionnaires pour cette opération ?

Cédric Le Bousse (CLB) : BNP Paribas est conseil financier sur l’opération, pour le compte des sponsors, qu’il a assistés depuis 2015 pour les travaux de structuration notamment sur les sujets réglementaires en amont du processus de crédit. Après avoir bouclé le financement d’un premier projet en 2019, BNP Paribas a mené le processus de levée de dette pour Fécamp qui a été le deuxième projet mis en construction par EDF Renouvelables et ses co-actionnaires. Par ailleurs, les actionnaires ont été accompagnés par le conseil juridique Clifford Chance, également mandaté en 2015, et qui a mené l’ensemble des travaux de structuration du projet et de son financement avec les sponsors.

 

Quel est le taux d’intérêt moyen emprunté pour Fécamp ?

CLB : Le taux d’intérêt moyen se situe entre 2% et 2,5%.

 

Comment est garanti ce prêt ? Est-ce par le contrat d’achat d’électricité d’EDF d’une durée de 20 ans, accordé par l’Etat en juin 2018 ou autre ? 

CLB : La dette long terme (d’une maturité de 20 ans incluant la construction) a la forme d’un financement de projet sans recours qui n’est pas garanti par les actionnaires. Les prêteurs bénéficient de sûretés sur les crédits du projet, notamment ceux provenant de la vente d’électricité. Le projet bénéficie d’un tarif d’achat sur une période de 20 ans suivant sa mise en service.

 

Quelle est la durée du prêt ?

CLB : 20 ans incluant la construction.

 

Cédric Le Bousse a, par ailleurs, apporté des précisions sur le chantier et les emplois.

Le chantier devrait mobiliser au total plus de 1 400 emplois locaux directs pour la construction du parc éolien en mer de Fécamp (durée prévue : 3 ans). La construction de la nouvelle usine de SGRE au Havre a débuté quai Johannes Couvert sur le site du Grand Port Maritime du Havre. Elle produira les nacelles et les pales du parc.

« Le chantier de fabrication des fondations gravitaires des éoliennes sera lancé dès cet été sur le site du Grand Port Maritime du Havre, quai de Bougainville par le consortium mené par Bouygues Construction. Il mobilisera environ 600 personnes. Au sein du consortium, Saipem installera les fondations en mer avec le navire barge Saipem 7000 et Boskalis est en charge de l’ensemble des travaux de préparation et de finition en mer tels que le ballastage des fondations.

Durant ses 25 années d’exploitation, une centaine d’emplois locaux directs pérennes seront également créés par EDF Renouvelables et ses co-actionnaires dans le port de Fécamp pour assurer la maintenance des installations ».

 

Le communiqué d’EDF diffusé lundi 2 juin dernier, fait état des propos de :

. Bruno Bensasson, Directeur Exécutif du Groupe EDF en charge du Pôle énergies renouvelables et Président-Directeur Général d’EDF Renouvelables: «Nous sommes très heureux d’annoncer aujourd’hui le lancement de la construction du deuxième parc éolien en mer français d’EDF à Fécamp. Je veux saluer le professionnalisme de nos équipes et la mobilisation des acteurs locaux, qui travaillent depuis des années de concert pour répondre aux enjeux énergétiques et économiques des territoires normands. Avec quatre projets éolien en mer déjà remportés, dont deux sont désormais en construction, EDF conforte sa position de leader du secteur en France. Nous sommes fiers de contribuer à création d’une filière industrielle créatrice de valeur et d’emplois pour les territoires. Ces projets d’envergure s’inscrivent dans la stratégie d’EDF, qui vise à doubler ses capacités renouvelables dans le monde entre 2015 et 2030 pour les porter à 50 GW nets. C’est aussi ainsi que nous construirons un avenir énergétique neutre en CO2.»

 

. John Whelen, vice-président et directeur du développement d’Enbridge : «Nous sommes heureux de marquer cette étape importante avec nos partenaires. Le début de la construction de Fécamp témoigne de notre engagement continu en faveur du développement éolien offshore en Europe et nous positionne en tant que leader diversifié des  infrastructures énergétiques. Cet investissement s’appuie sur un accord d’achat d’électricité à long terme qui est conforme à notre modèle d’affaires à faible risque. Enbridge investit à présent dans deux projets éoliens offshore en construction et deux en développement en France, ainsi que dans deux projets actuellement en activité en Allemagne et au Royaume-Uni. »

 

. Achim Berge Olsen, Directeur Exécutif Groupe de wpd et Président-Directeur Général de wpd offshore « C’est une grande étape pour l’éolien en mer en Normandie et pour le groupe wpd qui est particulièrement attaché à ce projet. Il y a plus de 10 ans maintenant, alors que l’éolien en mer n’en était qu’à ses prémices en France, notre équipe a entamé une vaste concertation avec l’ensemble des parties prenantes sur ce site très favorable techniquement, dans le but de construire un véritable projet de territoire. En franchissant cette étape importante du financement et de la signature des principaux accords industriels, nous pouvons désormais nous tourner vers la réalisation du projet, qui fera de la France le 3ème pays où wpd participe à la construction d’un parc éolien en mer, après l’Allemagne et nos récentes réalisations à Taïwan. »

 

Points de repère


* CACIB : Crédit agricole Corporate and Investment Bank est la banque de financement et d'investissement du groupe Crédit agricole.

Mis à jour le 12/06/2020 – La BEI a accordé une ligne de crédit de 450 millions d'€ au consortium du projet de parc éolien en mer de Fécamp .

Ce financement sera garanti par le fonds européen pour les investissements stratégiques (aussi appelé « Plan Juncker »).

02/06/2020 - Partie 1 - EDF Renouvelables, Enbridge et wpd, ont annoncé le lancement du chantier du parc éolien en mer de Fécamp. Cette annonce fait suite à la signature au cours du week-end de l’ensemble des accords de financement entre le consortium et ses partenaires financiers.

 

08/05/2020 - Enbridge a conclu une entente pour vendre 49% de sa participation de 50% dans trois projets éoliens offshore en cours de développement en France à l'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada, Canada Pension Plan Investment Board (CPP Investments).

29/05/2020 - Ailes Marines, la filiale d’Iberdrola, est le premier opérateur a annoncé une commande ferme pour des éoliennes en mer en France, qui seront construites en France par Siemens Gamesa dans la future usine du Havre pour le parc éolien en mer de Saint-Brieuc. 

 

06/04/2020 - EDF Renouvelables a annoncé le 03/04/2020 la nomination de Cédric Le Bousse en tant que Directeur Energies Marines Renouvelables France avec prise de fonction immédiate.

 

15/02/2019 - EDF Renouvelables et Enbridge auraient demandé à la BEI des prêts pour soutenir le développement des projets de Saint-Nazaire et de Fécamp. Ils ne sont pas les premiers....

 

Gagnez du temps et informez-vous en consultant les pages des membres du Business Directory en relisant les articles parus dans energiesdelamer.eu sur le parc éolien en mer de Fécamp et notamment SDI-DEME, RTE, wpd Offshore


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/