Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

Codling Wind Park turbine map 250x150EDM 12 02 020 Wind Europe all resssource availbe below 50MWh EDM 1207017

 

 

 

UK - Mercredi 12/02/2020 – energiesdelamer.eu. Le groupe EDF a pris position en Irlande en acquérant 50% du projet éolien en mer de Codling.

Cette acquisition d’une participation de 50% dans le projet du parc éolien en mer de Codling en Irlande auprès de Hazel Shore permet désormais à sa filiale EDF Renouvelables de devenir partenaire de Fred Olsen Renewables Ltd pour développer et construire ce projet, dont il détient les 50% restants.

Codling est situé à l'est du banc de sable peu profond connu sous le nom de Codling Bank, à environ 13 kilomètres au large de la côte est de l'Irlande, entre Greystones et Wicklow. Les villes les plus proches de Kilcoole et Greystones sont toutes deux situées à environ 14,8 km de la zone du parc éolien et Wicklow est situé à 17 km au sud-ouest.

Le projet, dont le développement a démarré en 2003, est réparti sur deux sites, et l’un d’eux, Codling 1, bénéficie d’une autorisation de construction-exploitation. La capacité du projet devrait s’approcher d’1 GW installé.

Le ministre des Communications, de la Marine et des Ressources naturelles avait accordé le 15 novembre 2005 un bail pour une durée de 99 ans à Fred Olsen Renewables Ltd qui s’était associé à Hazel Shore.

Les 220 turbines du parc éolien de Codling Bank seront disposées en quadrillage avec la disposition générale sous la forme d'un bloc s'étendant perpendiculairement au littoral. La mise en page autorisée comprend 14 lignes.

Le parc éolien de Codling Bank est capable de répondre aux besoins électriques typiques de plus de 600 000 foyers *. Une deuxième phase a été soumise pour la planification de 200 autres turbines.

Cette acquisition intervient alors que le gouvernement irlandais a lancé le 4 juin 2019 un plan visant à décarboner totalement son économie en 2050. Adopté en juillet 2019 le Plan d'actions pour le climat précise, notamment, que les énergies renouvelables devront représenter 70 % de la production d'électricité du pays d'ici 2030 et l'éolien en mer devra atteindre à minima 3,5 GW de capacité installée.

Au cours des deux prochaines années, le développement du projet Codling va se poursuivre afin qu’il contribue de manière significative à l’atteinte des objectifs du gouvernement Irlandais.

Rappelons par ailleurs, que RTE et l’Irlande sont engagés dans le projet Celtic Interconnector, le 25/05/2019 d’Eric Thebault, Directeur de projet chez RTE, Pilote du Celtic Interconnector avait donné une interview exclusive à energiesdelamer. En effet, les régulateurs français CRE et irlandais Commission for Regulation of Utilities (CRU) avaient publié leur décision fin avril 2019 pour le financement du projet d’interconnexion électrique « Celtic Interconnector ».

Porté par RTE et EirGrid, ce projet est reconnu comme Projet d’Intérêt Commun (PIC) par l’Union Européenne. Il doit relier électriquement la France et l’Irlande à l'horizon 2026.

* sourceUK renouvelable: nombre de ménages approvisionnés = B x 0,2758 x 8760/4266 où B est la capacité nominale du développement éolien en kW, 0,2758 est une constante, le facteur de capacité, qui prend en compte la nature intermittente du vent, la disponibilité des éoliennes et des pertes de réseau, et 8760 est le nombre d'heures dans une année. 4266kWh est la consommation annuelle moyenne des ménages au Royaume-Uni (chiffres corrects en juin 2013).

EDF Renouvelables dispose d'un portefeuille de plus de 6 GW de projets éoliens en mer en exploitation, en construction ou en développement au Royaume-Uni, en France, en Belgique, en Allemagne, en Chine et aux États-Unis.

Retrouver dans le Business Directory les articles parus sur RTE

 

 

À propos d’EDF

Acteur majeur de la transition énergétique, le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce, la vente d’énergies et les services énergétiques. Leader des énergies bas carbone dans le monde, le Groupe a développé un mix de production diversifié basé sur l'énergie nucléaire, l’hydraulique, les énergies nouvelles renouvelables et le thermique. Le Groupe participe à la fourniture d’énergies et de services à environ 39,8 millions de clients (1), dont 29,7 millions en France. Il a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires consolidé de 69 milliards d’euros. EDF est une entreprise cotée à la Bourse de Paris.

(1) Les clients sont décomptés fin 2018 par site de livraison ; un client peut avoir deux points de livraison : un pour l’électricité et un autre pour le gaz.

À propos d’EDF Renouvelables
EDF Renouvelables est un leader international d’électricité renouvelable avec une puissance installée de près de 12,5 GW bruts dans le monde. Son développement est centré principalement sur l’éolien et le solaire photovoltaïque. Majoritairement présent en Europe et en Amérique du Nord, EDF Renouvelables poursuit son développement en prenant position sur des marchés émer- gents prometteurs tels que : le Brésil, la Chine, l’Inde, l’Afrique du Sud et le Moyen-Orient. La société, qui se positionne fortement dans la filière de l’éolien en mer, se développe également sur d’autres filières comme le stockage d’énergie. EDF Renouvelables assure le développement et la construction de projets d’énergie renouvelable ainsi que leur exploitation-maintenance, pour

Bruno Bensasson, Directeur Exécutif du Groupe EDF en charge du Pôle énergies renouvelables et Président-Direc- teur Général d’EDF Renouvelables, a déclaré : « EDF Renouvelables est très heureux de rejoindre le projet éolien en mer de Codling en partenariat avec Fred Olsen Renewables. Nous contribuerons ainsi aux objectifs du gouver- nement irlandais en matière de développement des énergies renouvelables. Cet important projet conforte notre am- bition d'être un acteur mondial de premier plan dans l'industrie de l’éolien en mer. Il s’inscrit pleinement dans la stratégie CAP 2030 qui vise à doubler la production d'énergies renouvelables d'EDF d'ici 2030 en la portant à 50 GW nets ».


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/