Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

WindFloat EDM 03 01 020

 

 

 

Portugal – Espagne - Lundi 06/01/2020 mise en ligne Vendredi 03/01/2020 – energiesdelamer.eu - Le projet WindFloat Atlantic a connecté la première des trois turbines MHI Vestas de 8,4 MW. La deuxième turbine qui avait quitté Ferreol le 29 décembre 2019 est dorénavant sur place pour le raccordement.

 

Le projet est connecté à une sous-station au Portugal via un câble de 12 miles et fixé avec des chaînes au fond marin à 100 mètres de profondeur.

 

En plaçant des turbines plus loin du rivage, cela pourrait également voir les projets devenir plus efficaces à mesure que les ressources éoliennes s’améliorent. Il contourne également les défis que l'éolien offshore a dû affronter en ce qui concerne son impact visuel des turbines visibles à l'horizon sur des marchés prometteurs comme la France. Pour certains marchés dépourvus d'eaux peu profondes disponibles, comme la Californie ou le Japon, les fondations flottantes pourraient faire la différence entre ouvrir un marché offshore viable et évolutif ou ne pas le faire.

 

Points de repère

 

 

02/01/2020 - La deuxième des trois plates-formes, qui composent le projet de 25 MW de Windfloat Atlantic, a quitté Ferreol, le port galicien  le 29 décembre pour rejoindre la première structure installée sur le site en octobre 2019 à 20 kilomètres à Viana do Castelo au large des côtes portugaises.

 

21/06/2019 - La société de trading Danske Commodities a signé un contrat d'achat de 20 ans avec sa société mère Equinor pour la fourniture d'électricité par le parc éolien offshore flottant de 30 MW Hywind Scotland équipé de turbines SWT-6.0-154 Siemens.

Le premier projet commercial du secteur, s'il n'est pas entièrement à l'échelle des services publics, a été ouvert en octobre 2017.

Hywind Scotland au large d'Aberdeen se compose de cinq turbines de 6 mégawatts, Equinor prenant 75% des parts et le véhicule à énergie propre des EAU. Masdar les 25% restants. Au cours de son premier hiver dans l'eau, il a atteint un facteur de capacité de 65%, soit près du double du facteur de capacité moyen des parcs éoliens terrestres aux États-Unis.

 

 

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/