Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

EDM 28 09 019

 

 

 

Norvège – Mercredi 28/08/2019 – energiesdelamer.eu. Enova (agence norvégienne de la transition énergétique) a annoncé la semaine dernière une contribution de 2,3 milliards NOK ($ 257 millions) en faveur de Hywind Tampen qui deviendra le plus grand parc éolien offshore flottant du monde et une première à fournir de l'énergie à un champ pétrolier offshore.  

Le montant du financement accordé au projet Hywind Tampen d’Equinor, qui contribuera à l’alimentation en énergies renouvelables des gisements de pétrole de Gullfaks et de Snorre, est le plus important d’Enova, propriété du ministère du Climat et de l’Environnement de la Norvège.  Le parc éolien en mer flottant se composera de 11 éoliennes flottantes de 8 MW produisant annuellement 384 GWh. Cela remplacera environ un tiers du gaz utilisé aujourd'hui par les plates-formes. Le projet permettra ainsi de réduire les émissions de CO2 d'environ 200 000 t/an lorsque les plates-formes sont en exploitation.  

 

La Norvège obtient son électricité presque exclusivement de source renouvelable à plus de 96 %

 

Enova souligne que les réductions d'émissions ne sont pas la raison principale pour soutenir le projet. «Pour nous, cet engagement consiste à rapprocher l'éolien offshore flottant de la commercialisation et de tous les effets positifs que cela peut avoir sur le défi climatique mondial et sur les activités norvégiennes pour les années à venir», déclare le PDG Nils Kristian Nakstad. "Ce sont précisément ces initiatives qu'Enova doit soutenir pour jouer pleinement son rôle de moteur de la transition."Auparavant, le fonds NOx du secteur des entreprises avait décidé de soutenir le projet Hywind Tampen par une subvention d’investissement pouvant atteindre 566 millions de NOK ($ 63 millions).

Les sept partenaires des licences Snorre et Gullfaks envisagent de prendre une décision d'investissement éventuelle pour le projet Hywind Tampen à l'automne 2019.  De plus, l'AES de l'Autorité de surveillance AELE doit approuver l'engagement.  

 

Comme le projet est lié à la production de pétrole, il dépend également de l’approbation du plan de développement et d’exploitation du ministère du Pétrole et de l’Énergie. Si tout se passe comme prévu, le parc éolien sera opérationnel d'ici 2022.  À l'heure actuelle, un seul parc éolien offshore flottant est en exploitation dans le monde, à savoir Equinor Hywind Scotland, composé de cinq éoliennes de 6 MW chacune. L’Avenir Des projets identiques pourraient être développés en Corée du Sud.

  

Gullfaks 

Le gisement principal de Gullfaks se trouve dans le bloc 34/10, dans la partie nord de la mer du Nord norvégienne.

 

Il a été développé avec trois grandes plates-formes de production de béton. La production de la plate-forme Gullfaks A a débuté en 1986, suivie de Gullfaks B en 1988 et de 1989. Le pétrole produit est directement chargé dans des pétroliers-navettes, tandis que le gaz associé est acheminé vers l’usine de traitement de Kårstø, au nord de Stavanger, puis sur l'Europe continentale.Snorre Situé dans la région de Tampen, dans la mer du Nord norvégienne, ce gisement de deux plates-formes produit du pétrole et du gaz depuis 1992. Snorre A est une unité intégrée de production, de forage et de logements. Cette plate-forme est amarrée au fond marin par des attaches en acier.  Le pétrole et le gaz partiellement stabilisés de Snorre A sont acheminés vers la plate-forme voisine de Statfjord A pour le traitement final. Le pétrole est ensuite chargé dans des pétroliers-navettes, tandis que le gaz est acheminé vers l'Europe continentale via le système Statpipe et jusqu'à St Fergus, en Écosse, via la liaison Tampen.

 

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/