Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 Enbridge EDM 05 08 019

 

 

Canada – Lundi 05/08/2019 – energiesdelamer.eu - Enbridge Inc. a annoncé le montant de son investissement dans le parc de Saint-Nazaire à l’occasion de la présentation des résultats financiers du deuxième trimestre de 2019 et a publié un compte rendu trimestriel.

 

Al Monaco, le PDG d’Enbrigde a déclaré « En ce qui a trait à nos activités de production d'énergie, nous avons annoncé que nous irons de l'avant avec le premier de nos quatre parcs éoliens extracôtiers en cours d'aménagement en France, que nous détenons en partenariat avec EDF Renouvelables. Le parc éolien extracôtier de Saint-Nazaire d'une capacité de 480 MW se situera au large de la côte nord-ouest de la France.

 

Notre investissement d'un montant brut de 1,8 G$ (1,2 milliard d'euros) s'appuie sur une entente d'achat d'électricité à prix fixes correspondant parfaitement à notre modèle d'affaires à faible risque et permettant d'obtenir un rendement des capitaux propres solide. Pour l'avenir, nous voyons un grand potentiel de croissance de nos activités de production d'énergie renouvelable extracôtières en Europe, ce qui favorisera la croissance de la société au-delà de 2020 ».

 

Le parc de 80 éoliennes (Haliade 150-6), dont le Conseil d'Etat français a publié l'Arrêt rejetant le recours le 7 juin dernier bénéficie d'un contrat de 20 ans avec l'Etat français et devrait entrer en service en 2022 a déclaré Al Monaco.

 

Les trois autres parcs dans lesquels Enbrigde est actionnaire aux côtés d’EDF Renouvelables sont Courseulles-sur-Mer et Fécamp avec wpd offshore France, ainsi que Dunkerque avec Innogy qui a été attribué le 14 juin dernier.

 

L’Arrêt du Conseil d’Etat en date du 24/07/2919 relatif au parc éolien en mer au large de Fécamp et Courseulles-sur-mer a validé les autorisations qui avaient été données et qui faisaient l’objet de recours de la part d’associations.

 

 

 

Les résultats d'Enbrige pour le deuxième trimestre sont marqués par un bénéfice net de 1,35 milliard de dollars canadiens.

"Enbridge Inc. annonce de solides résultats pour le deuxième trimestre de 2019"

Les points saillants (Tous les montants sont non audités et sont en dollars canadiens, à moins d'indication contraire, précise le communiqué.)

 

 

. Bénéfice conforme aux PCGR de 1 736 M$ ou 0,86 $ par action ordinaire pour le deuxième trimestre de 2019, comparativement à 1 071 M$ ou 0,63 $ par action ordinaire pour le deuxième trimestre de 2018; les résultats tiennent compte d'un certain nombre de facteurs inhabituels, non récurrents ou hors exploitation

. Bénéfice ajusté de 1 349 M$ ou 0,67 $ par action ordinaire pour le deuxième trimestre de 2019, comparativement à 1 094 M$ ou 0,65 $ par action ordinaire pour le deuxième trimestre de 2018

. Bénéfice ajusté avant intérêts, impôts et amortissement (« BAIIA ») de 3 208 M$ au deuxième trimestre de 2019, comparativement à 3 165 M$ au deuxième trimestre de 2018

. Rentrées de trésorerie liées aux activités d'exploitation de 2 494 M$ pour le deuxième trimestre de 2019, comparativement à 3 344 M$ pour le deuxième trimestre de 2018

. Flux de trésorerie distribuables (« FTD ») de 2 310 M$ pour le deuxième trimestre de 2019, comparativement à 1 858 M$ pour le deuxième trimestre de 2018

. Confirmation des prévisions de FTD par action se situant entre 4,30 $ et 4,60 $ pour 2019

. Lancement d'un appel de soumissions pour conclure des ententes de transport garanti par contrat sur le réseau d'oléoducs principal en prévision de l'échéance de l'entente de tarification concurrentielle (« ETC ») en juin 2021

. Lancement d'un appel de soumissions visant l'augmentation de 50 kb/j du débit du pipeline Express prévue pour le premier trimestre de 2020

. Annonce de nouveaux projets de croissance garantis de 2 G$ au sein des entreprises de services publics et d'énergie renouvelable

. Sélection de la société par Venture Global pour desservir son projet de LGN de Plaquemines, en Louisiane, au moyen de l'inversion et du prolongement d'une canalisation latérale du réseau Texas Eastern, sous réserve d'une décision d'investissement définitive positive à l'égard de l'installation de LGN

. Entrée en service du prolongement Stratton Ridge du réseau principal Texas Eastern d'un montant de 0,2 G$ US

 

 

Points de repère

 

07/06/2019 -. Le Conseil d’Etat ouvre la voie pour les parcs éoliens en mer en France Une décision finale d’investissement devient possible grâce à l’arrêt rendu par le Conseil d’Etat.

 

25/07/2019 - Arrêt : Le Conseil d’Etat confirme les autorisations données pour Fécamp

 

25/07/2019 - Arrêt : Le Conseil d’Etat confirme les autorisations données pour Courseulles-sur-Mer


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/