Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

EDM 31 05 019 port QuonsetBusinessPark

 

 

Etats-Unis – Vendredi 31/05/2019 – energiesdelamer.eu. La Public Utilities Commission de l’État a voté à l’unanimité en faveur de l’accord sur 20 ans aux termes duquel National Grid achètera de l’électricité au parc éolien Revolution Wind de 400 MW situé à 15 miles au large de Rhode Island Sound. 

Le parc devrait être opérationnel à partir de 2023

 

Développé par Orsted US Offshore Wind, National Grid paiera 9,8 cents le kilowattheure dans le cadre d’un accord qui, selon les responsables de l’énergie, permettra aux consommateurs de l’électricité du Rhode Island de gagner $90 millions sur la durée du contrat, soit environ 50 cents par mois pour le client type.

National Grid, basé en Angleterre, fournit du gaz et de l’électricité à New York, à Rhode Island et au Massachusetts. La filiale est dirigée aux Etats-Unis par Mackay Miller, directeur de la stratégie américaine.

L'accord a obtenu le soutien du Acadia Center et d'autres groupes environnementaux, ainsi que de syndicats, de la chambre de commerce de la Grande Providence et du Conseil de l'énergie de Rhode Island, qui représente certains des plus gros utilisateurs d'électricité de l'État.

Le projet Revolution Wind, fournira suffisamment d’énergie pour environ 270 000 foyers et couvrira environ 25% des besoins en électricité de l'Etat", a-t-il ajouté. Cela entraînera des économies d'émissions de gaz à effet de serre équivalent à retirer 100 000 voitures de la route.

 

Des investissements et des emplois en prévision

 

Les développeurs se sont également engagés à investir $250 millions dans l'État de Rhode Island, y compris $40 millions pour améliorer le port de Providence et le port de Quonset Business Park.

 

Quonset Development Corporation (QDC), en tant qu’exploitant « se prépare à stimuler sa croissance en attirant les entreprises de l’industrie en plein essor de l’énergie éolienne dans le Rhode Island, le premier parc éolien offshore du pays ayant été achevé en 2016, juste au large de la côte de Block Island » selon Quonset New dans un article paru le 12 avril dernier.

 

Revolution Wind devrait également créer 800 emplois dans cet État, a déclaré Mackay Miller, directeur de la stratégie américaine de National Grid. L'approbation du contrat passera par une période de consultation des citoyens, des associations et un examen des impacts environnementaux et économiques potentiels. La construction de Revolution Wind et son contrat avec National Grid s'alignent sur les objectifs de la Gouverneur Gina Raimondo, fixés en mars 2017.

 

Ces objectifs comprennent une multiplication par dix de l'énergie renouvelable de l'État, qui totalisera 1 000 MW d'ici 2020. Alors que Revolution Wind ne sera pas finalisé à temps pour atteindre les objectifs de 2020, il contribuera à la réalisation des objectifs à plus long terme de l'État, tels que la réduction de 80% des émissions d'ici 2050, a déclaré Ucci. Malgré cela, "sur la base des analyses actuelles, l'Etat est déjà en voie d'atteindre l'objectif de réduction des émissions pour 2020", a-t-il ajouté.

Source Providence Journal.

 

La puissance de Revolution Wind est de 704 MW (400 MW) pour l'Etat de Rhode Island et l'Etat du Connecticut (304 MW)


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Business directory

Retrouver directement les articles parus sur :

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/