Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

AFLOWT EMEC SAIPEM EDM 22 03 019

 

 

Europe – Vendredi 22/03/2019 – energiesdelamer.eu. Une nouvelle fois, la complémentarité des compétences entre les EMR et le l’O&G, en particulier pour les infrastructures et les connaissances à la mer ainsi que l’apport de la recherche académique associés à des moyens d’essais se confirment.

 

 

 

Une subvention de 31 millions d'euros a été approuvée pour le projet éolien offshore flottant « AFLOWT » dirigé par l'EMEC. La durée du programme est de quatre ans dans le cadre d’Interreg North-West Europe. L’objectif est d’accélérer le développement des éoliennes offshore flottantes. 

 

AFLOWT sera déployée à grande échelle pour des essais au large de la côte ouest de l'Irlande sur un site d'essai de la Sustainable Energy Authority of Ireland (SEAI) situé près de Belmullet, dans le comté de Mayo, d'ici 2022. 

 

Le projet démontrera la capacité de survie et la compétitivité-coûts d'une technologie éolienne offshore flottante. Il soutiendra également le développement d’une chaîne d’approvisionnement active dans la région, qui possède certaines des ressources éoliennes et océaniques les plus puissantes au monde.  

Le projet est connu sous le nom de AFLOWT (Accelerating market uptake of Floating Offshore Wind Technology) constitue le premier projet de ce type à ce point de vue qui s'appuie sur une expertise provenant de toute l'Europe. Le responsable du projet pour l’EMEC est Nicolas Wallet.

 

 

Richard Bruton T.D., ministre des Communications, de l'Action pour le Climat et de l'Environnement, a déclaré: «Décarboniser notre approvisionnement en électricité sera crucial pour devenir un chef de file en matière de changement climatique. En Irlande, près d’un tiers de l’électricité provient actuellement d’énergies renouvelables, l’énergie éolienne y contribuant le plus.

Cependant, nous devons intensifier nos ambitions dans ce domaine et aller plus loin. Je considère ce projet comme une excellente occasion d'explorer plus avant le potentiel de l'éolien offshore. »  

 

 

Oliver Wragg, directeur commercial d'EMEC, rappelle qu' : «Au cours des 15 dernières années, EMEC a fait héberger plus de technologies de l'énergie océanique sur ses véritables postes d'essais en mer au Royaume-Uni que n'importe quelle autre installation dans le monde. Nous avons développé une richesse de connaissances et d'expertise qui peut maintenant être transférée aux tests et à la démonstration d'éoliennes offshore flottantes pour effectuer la transition la plus rentable et la plus rapide vers la commercialisation.

Ce projet permettra de poursuivre le travail important qu’EMEC a mené avec SEAI sur le développement de sites d’essais offshore en Irlande au cours des quatre dernières années. Si la technologie éolienne offshore flottante peut fonctionner de manière fiable et efficace sur la côte ouest de l'Irlande, elle fonctionnera n'importe où. Nous espérons que les démonstrations technologiques réussies permettront d’élargir de manière fondamentale le marché mondial de l’éolien offshore. » 

 

Jim Gannon, directeur général de SEAI, se félicite de cette première étape avec le soutien d’Interreg. «De nombreuses étapes importantes doivent être franchies, et ce projet montrera les atouts de l’Irlande, non seulement en termes de ressources éoliennes importantes, mais également en tant que pays réactif, innovant et agile». 

 

Stefano Porcari, directeur de l’exploitation de la division E & C Offshore de Saipem et PDG de SAIPEM SA, mentionne que «SAIPEM poursuit son engagement de diversification de son activité principale en proposant des solutions innovantes pour le marché des énergies renouvelables.

Ce projet représente pour nous une occasion unique de démontrer notre technologie Floating Wind dans des environnements difficiles. Cette éolienne flottante à grande échelle complète les ensembles de services intégrés SAIPEM des capacités éoliennes offshore fixes, consolidant ainsi l'esprit pionnier de notre société qui repousse un peu plus loin les limites du secteur de l'énergie. ».

 

Et si la PPE en cours de discussion prenait en compte les avancées de l'éolien flottant comme le recommandent et le demandent les industriels et les Régions Bretagne, Occitanie, Région Sud... ?

 

 

 

INTERREG AFLOWT

TOTAL BUDGET     € 31.13 m

TIMELINE                2018-2022

COUNTRIES           UK | IE | FR | NL | DE

 

 

 

 

PARTNER ORGANISATIONS

The Sustainable Energy Authority of Ireland (SEAI), Maritime Research Institute Netherlands, University College Cork, National University of Ireland, Electricity Supply Board International, Fraunhofer Institute for Wind Energy Systems, CALICYA.

 

 

Points de repère


 

A propos de Saipem et des énergies renouvelables de la mer à travers des articles parus dans energiesdelamer.eu

 

23/12/2018 - Saipem « sponsor » du programme français de recherche CITEPH - EVOLEN : un Appel d'offre pour les PME et les starts up

 

11/04/2018 - Eolien offshore : La France peut-elle rattraper son retard ? par l'IFPEN

 

19/10/2017 - Evolen : De l’Oil&Gaz aux EMR. Thierry de l’Aulnoit Directeur du développement des activités Energies Maritimes Renouvelables et plus particulièrement des champs éoliens offshore au sein de la société Saipem, a souligné que la réindustrialisation du littoral européen est en cours grâce à la filière énergies renouvelables de la mer.

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/