Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

F de Rugy senat 2018 12 19 09.55.48

 

 

 

France – Lundi 24/12/2018 – energiesdelamer.eu. Eolien flottant, éolien posé, hydrogène et usine marémotrice ... trouvent ses porte-paroles au Sénat. En donnant la parole à Roland Courteau, sénateur de l'Aude, l'Indépendant du 22 décembre redonne l'occasion de rappeler que cette PPE déçoit.

C'est le quotidien l'Indépendant, qui s'est fait l'écho des regrets des parlementaires et des élus de la région ... à propos des appels d'offres repoussés et moins élevés que "prévu". Le quotidien souligne que les annonces de François de Rugy pour le projet de PPE, le 28 novembre dernier, aux Assises économiques de la mer, ont fait l'effet d'une douche froide chez les opérateurs et porteurs de projet dans le secteur de l'éolien flottant, notamment en Occitanie et Région Sud.

 

"Localement, mentionne l'Indépendant, elles ont aussi suscité colère et inquiétude chez de nombreux élus, deux fermes pilotes étant prévues sur le territoire (au large de Gruissan et de Leucate). Roland Courteau, avait demandé de s'entretenir avec le ministre de la Transition écologique et solidaire". 

En effet, Roland Courteau a interpellé François de Rugy lors de l'audition du Ministre le mercredi 19 décembre, au Sénat à l'occasion de la présentation du projet de PPE aux sénateurs, (et il n'est pas le seul). Les différentes questions ont fait suite aux annonces du ministre de la Transition écologique, remettant en cause l'essor de l'éolien offshore en France, notamment en régions Occitanie, en Nouvelle Aquitaine, en Bretagne ...

 

Le sénateur Roland Courteau n'a pas hésité de mentionner (sur la vidéo du Sénat 17:39 à 17:41) "l'absence d'ambition pour l'éolien flottant ... Nous sommes dans la demi-mesure!"....  "Par ailleurs, avec plusieurs élus, nous avons demandé une réunion il y a trois semaines ... et nous n'avons toujours pas de réponse..."

En réponse au sénateur, le ministre précise qu'une réunion a été fixée lundi dernier et qu'apparemment il n'en est pas informé (Le rendez-vous devrait se tenir la première quinzaine de janvier 2019). Une dizaine de personnalités (sénateurs) dont les territoires sont directement concernés par l'éolien flottant sur les sites de Gruissan et Leucate*, devraient prendre part à ce rendez-vous.

 

Le sénateur Roland Couteau n'était pas le seul de la commission "Aménagement du Territoire et du Développement  Durable" du Sénat, à demander des explications, voir, une Programmation Pluriannuelle de l'Energie plus ambitieuse; 

Patricia Morhet-Richard - Hautes Alpes pose la question que lui a confié son collègue Daniel Laurent (Charente Maritime) à propos du parc éolien en mer de l'Ile d'Oléron. Il n'a pas était cité dans la PPE... "on en reparlera avec Monsieur Laurent ... si j'ai bien vu, répond François de Rugy, il est en plein dans le parc naturel ... Je suis tout à fait favorable au développement, mais il faut que ce soit acceptable y compris en terme de coût... Il y a d'autres endroits plus adapté pour le faire.   (vidéo 17:56:53 - 17:59:28).

 

A propos de l'hydrogène Nelly Tocqueville, n'est pas plus tendre. "Ce qui relève de l'avenir, chez nous et déjà du présent chez nos voisins allemands..."

 

 

 

La séance était présidée par Hervé Maurey.Pour visionner l'ensemble de l'audition du Ministre et les questions des sénateurs  

http://videos.senat.fr/video.972273_5c1831944f363.programmation-pluriannuelle-de-l-energie---audition-de-m-francois-de-rugy-ministre

 

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/