Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

10 11 017 PARC MARIN Estuaires picards

 

Dieppe – Le Tréport. Mardi 28/11/2017 – energiesdelamer.eu.  Le vote du conseil d’administration (CA) de l’Agence Française de la Biodiversité (AFB) sur le projet éolien offshore de Dieppe-Le Tréport remporté par le consortium Engie-EDPR-CDC a bien été reporté à la demande de membres du conseil d’administration, dont le vice-président de la Région Normandie – Hubert Dejean de la Batie, du territoire normand et des associations environnementales.

Le sujet a néanmoins été maintenu à l’ordre du jour de lundi, mais sans décision.

Normalement, le vote devrait intervenir lors du prochain conseil qui se tiendra en février, ce qui laisse le temps à Virginie Schwarz de la DGEC et aux différents acteurs de se retrouver et de renégocier.

Gwenaëlle Huet, directrice générale d'Engie France Renouvelables, leader du consortium considère que l’avis des experts du parc naturel marin est utile et que la décision de l’AFB dirigée par Christophe Aubel «permet de mieux expliquer le projet». L’énergéticien doit en profiter pour retravailler sur certains aspects techniques, (non précisés), mais. Virginie Schwarz, directrice pour l’énergie de la Direction générale de l’énergie et du Climat (DGEC) considère ce projet comme important. Sans lui, les objectifs offshore de la PPE 2023, en l’occurrence 3 GW, seraient « irréalisables » avait-elle déclaré lors des assises qui viennent de se tenir au Havre.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/