Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

EDM 12 12 016 csm Offshore wind connection a26ca993cb 

 

 

Pays-Bas – Lundi 12/12/2016 – « energiesdelamer.eu ». Comment y parvenir ? C’est la question que pourrait bientôt se poser le gouvernement français ? En effet, le gouvernement néerlandais dirigé par Mark Rutte vise à tenir le premier appel d'offres pour un parc éolien offshore qui ne sera pas subventionné en 2026.

 

 

 

 

 

Cette information a été publiée dans le cadre du programme énergétique du ministère néerlandais des Affaires économiques, qui indique comment les Pays-Bas peuvent réduire leurs émissions de CO2 d’ici 2050.

 

 

La réduction continue des coûts et la stimulation de l'innovation et de la concurrence permet au gouvernement néerlandais d’envisager à tenir le premier appel d'offres pour un parc éolien offshore qui ne sera pas subventionné en 2026.

 

En 2013, 47 parties ont signé l'Accord sur l'énergie, qui a engagé le gouvernement à des objectifs à moyen et long terme.

 

 

L'objectif à moyen terme du gouvernement stipule qu'en 2020, 14% de la consommation totale d'énergie sera durable et augmentera à près de 16% d'ici à 2023. L'objectif à long terme concerne 2050, date à laquelle les Pays-Bas s'engagent à réaliser une offre presque neutre en énergie neutre.

 

Le programme énergétique, publié le 7 décembre, décrit l'objectif en 2050 et la manière d’y parvenir. Les entreprises et les gouvernements locaux ont besoin de certitude pour pouvoir baser leurs plans sur elle, a déclaré le ministère des Affaires économiques.

 

Les dispositions et la mise en œuvre de l'Accord sur l'énergie restent en vigueur. En mettant en œuvre cet accord, la part des énergies renouvelables augmente fortement: de 4,5% en 2013 à 15,9% en 2023.

 

 

 

Eolien offshore : Réduction des coûts réussie aux Pays-Bas

 

L'approche avec le nouveau système offshore d'appel d'offres a déjà conduit à une réduction des coûts de 40%.

Le déploiement à grande échelle de l'énergie éolienne offshore conformément à l'approche actuelle sera poursuivi après 2023. «Nous explorons la façon dont l'approche réussie avec l’éolien en mer peut être appliquée au déploiement d'autres formes d'énergies renouvelables en mer et sur terre», mentionne le dédacteur du document.

 

Comme nous l’avons signalé dans l’article du 1er/12/2016 dernier, Henk Kamp, ministre des Affaires économiques des Pays-Bas, le gouvernement néerlandais a désigné des zones additionnelles pour construire des Brooks Kust OWF rentables. ZoomScreenshot de la carte numérique RVO.nl de Hollandse Kust (zuid) Zone de ferme éolienne offshore (HKZ WFZ).

 

A savoir, les zones nouvellement désignées sont situées dans la zone dite de 12 milles (entre 18,5 et 22 kilomètres de la côte) et sont adjacentes aux zones précédemment désignées à l'extérieur de la zone de 12 milles, fournissant assez d'espace plus près du rivage pour se connecter Les parcs éoliens au réseau électrique national avec des plates-formes standard de 700 MW.

 

En attendant : Hollandse Kust Zuid Alpha entrera en service en 2021 et Hollandse Kust Zuid Beta en 2022.

 

TenneT est en charge du développement et de l'exploitation des connexions au réseau offshore.

Le raccord sur le Grid Hollandse Kust Zuid comprendra deux plates-formes. Sur les deux plates-formes Hollandse Kust Zuid, il y aura un total de quatre câbles de courant alternatif. En onshore, ils seront connectés à l'Anneau Sud de la ligne Randstad 380kV.

 

 

La mise en place d'une infrastructure éolienne plus éloignée du littoral est coûteuse et les économies réalisées en construisant dans le secteur précité par rapport à IJmuiden Ver s'élèvent à 1,6 milliard d'euros, selon le communiqué de presse du gouvernement.

 

 

Points de repère



Les Pays-Bas disposent de six sites éoliens en mer dans les deux zones de Hollandse Kust: quatre à Hollandse Kust Zuid et deux à Hollandse Kust Noord. Chacun des sites des zones éoliennes peut accueillir 350MW. Avec la zone 1,4GW Borssele et 2,1GW Hollandse Kust zones, les Pays-Bas vise à 3,5GW de nouvelle construction offshore vent connecté à la grille en 2023.

 

La première offre de Borssele (sites I et II) a permis à DONG Energy de placer la soumission gagnante, tandis que l'offre pour les sites III et IV de Borssele est en cours.

 

La subvention et la demande de permis pour Hollandse Kust Zuid I et II (700 MW au total) devraient être ouvertes en 2017, avec l'appel d'offres pour les zones III et IV (700 MW) un an plus tard. L'octroi de la subvention et de l'octroi de permis de Hollandse Kust Noord (700MW) est prévu pour 2019.

 

1er/12/2016 : Henk Kamp, ministre des Affaires économiques a adressé une lettre à la Chambre des représentants pour l'informer de l'ouverture du système de subventions SDE + pour les énergies renouvelables en 2017.

 

Grâce aux appels d'offres qui seront lancés au printemps et à l'automne 2017, le ministre Henk Kamp prévoit de mettre 12 milliards d'euros à la disposition de SDE 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Business directory

Retrouver directement les articles parus sur :

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/