Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 
 

France - Jeudi 18/12/2014 - Energies de la mer - La phase de débat devrait débuter en février - mars 2015 pour les zones propices destinées à l'éolien posé et flottant.
 
 
 
 
Alors que Manuel Valls arrive en Bretagne pour deux journées placées sous le signe de la mer et du Pacte de solidarité pour la Bretagne avec ses ministres (voir Energies de la mer 17/12/2014 ICI), les études technico-économiques menées par RTE et le CEREMA pour l’identification des nouvelles zones propices a franchi une nouvelle étape le 12/12/2014 avec le lancement des concertations locales avec l’ensemble des acteurs concernés. 
 
 
 
 
 
Elles seront organisées par façade maritime et pilotées sous l’égide de chaque préfet coordinateur de façade (Préfet de Haute Normandie pour la façade Mer Manche du Nord, Préfet des Pays de Loire pour la façade Nord Atlantique Manche Ouest, Préfet d’Aquitaine pour la façade Sud Atlantique, Préfet de PACA pour la façade Méditerranée). 
 
 

Cette étape permettra de dessiner les zones propices acceptables par l’ensemble des acteurs avec une phase de débat qui devrait débuter en février - mars 2015.
Renforcer le cadre législatif et réglementaire pour permettre le développement de parcs éoliens situés en zone économique exclusive (ZEE) 
Intégrer des zones propices en ZEE suppose de renforcer le cadre juridique au delà des 12 miles nautiques, limite des eaux territoriales. L’implantation, la construction et l’exploitation de parcs éoliens en ZEE est désormais possible (décret 2013-611 du 10 juillet 2013). Cependant, le cadre législatif et réglementaire définissant les conditions de son exploitation, notamment le cadre fiscal doit être défini.


Les rapports du CEREMA et de RTE sur l’identification des zones propices à l’éolien en mer ont été transmis aux services de l’Etat en régions. Les préfets coordinateurs des 4 façades maritimes préparent actuellement les différents processus de concertation qui feront notamment appel aux réactions et contributions de la filière éolienne sur les zones identifiées.
 
 
 
 

Points de repère


7/10/2014 - Colloque du SER

Laurent MICHEL, avait annoncé que la concertation pour l’identification des zones propices pour l’éolien offshore allait démarrer sur la base des études du CEREMA et de RTE. A cette occasion, Patrice VERGRIETE, le maire de Dunkerque, avait saisi l’occasion et rappelé que Dunkerque était candidat pour accueillir un parc éolien offshore de 500 MW.

 

27 et 28/10/2014 - Conférence Environnementale et dialogue environnemental

Vidéo sur Daily Motion mise en ligne par le ministère : Discours de Ségolène Royal, de Laurence Tubiana et de Manuel Valls lors du rendez-vous annuel de la conférence Environnementale les 27 et 28/10/2014 à Paris. ICI

 

21/02/2014 - Bretagne - Conférence mer et littorale ICI 

Carte et objectifs de FEE 

L’objectif des professionnels réunis au sein de FEE est de réduire les coûts à 100 euros, à 120 euros/MWh en 2030. FEE a fixé un objectif ambitieux et réaliste de 15 GW de capacité éolienne offshore posée et 6 GW de capacité éolienne flottante installées en 2030.

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/