Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 EDM 16 08 018 Interconnexion allemagne Norvege

 

 

Allemagne / Pays-Bas / Norvège – CE - Vendredi 17/08/2018 – energiesdelamer.eu. Le financement de la BEI pour la première interconnexion électrique entre l’Allemagne et la Norvège, qui passera à travers la mer du Nord (et le Danemark) est confirmé.

TenneT Holding B.V., gestionnaire de réseaux en Allemagne et aux Pays-Bas et la Banque Européenne d’Investissement (BEI) ont conclu le 13 août 2018, l'émission d'un capital hybride* de 100 millions d'EUR par TenneT (noté A3 / A-).

 

Comme l’avait souligné Michel Crucciani de l’IFRI lors de son interview à energiesdelamer.eu, les interconnexions jouent un rôle primordial pour la sécurité énergétique des états et le développement des énergies renouvelables, notamment de l'éolien offshore. Ce qui se joue avec NordLink se sont les capacités d'échange entre l'éolien terrestre, le solaire (en Allemagne) et l'hydraulique (en Norvège).

 

Le projet d’interconnexion entre l’Allemagne et la Norvège est réalisé par l’entreprise norvégienne TSO Statnett et par DC Nordseekabel GmbH & Co. KG, chacune détenant la moitié des parts. DC Nordseekabel GmbH & Co. KG est détenue pour moitié par TenneT et pour moitié par KfW, la banque allemande qui vient d'intervenir à la demande de Berlin pour la sécurisation financière du gestionnaire de réseau allemand 50Hertz. La mise en service commerciale est prévue en 2020.

 

DC Nordseekabel est chargée de la construction de la partie allemande du projet, y compris l’obtention des permis. 

 

ABB EDM 1707017

 

Nexans et ABB pour le câble et les sous-stations

La liaison entre les deux pays sera assurée par une ligne bipolaire en courant continu à haute tension Nexans et de deux sous-stations de conversion ABB. La longueur totale est de 623 km dont 516 km de câble sous-marin et sa capacité de 1 400 MW. NordLink pourra fournir de l’énergie renouvelable à plus de 3,6 millions de ménages en Allemagne et transporter, par exemple, l’énergie produite par environ 466 éoliennes de 3 MW. Cette capacité est comparable à celle d’une grande centrale électrique classique.

 

 

 

Le montant du contrat pour Nexans est de €500 millions et de $900 millions pour ABB. Les sous-stations seront situées près de Tonstad dans le sud de la Norvège et l'autre près de Wilster, dans le nord de l'Allemagne.

 

 

Le 13/08/2018, la BEI a acheté 100 millions EUR de titres hybrides devant être consolidés et constituer une série unique avec le programme de titres hybrides de TenneT lancé le 12/04/2017.

La BEI a ainsi réaffirmé son soutien après la signature de prêts à TenneT et à Statnett. La BEI a désormais souscrit à une émission d'obligations hybrides de TenneT pour continuer à soutenir le projet.

Le financement a été rendu possible grâce au Fonds européen pour les investissements stratégiques - European Fund for Strategic Investments (EFSI) - pilier central du plan d'investissement réussi pour l'Europe, lancé par le groupe BEI et la Commission européenne pour renforcer la compétitivité de l'économie européenne.

 

La BEI avait annoncé le 3/04/2017, l’accord pour du prêt de 350 millions d’EUR à TenneT Holding B.V. pour le financement de NordLink alors que la décision avait été prise le 10/02/2015 par TenneT, Statnett, et KfW avec un accord de coopération financière pour le projet.

 

En 2017, Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI chargé des prêts en Allemagne avait déclaré

« NordLink permettra d’acheminer les excédents de la production hydroélectrique de la Norvège vers l’Allemagne. À moyen terme, il contribuera à réduire les contraintes et à permettre le transfert des excédents de production provenant de sources d'énergie renouvelables d’Allemagne vers les pays scandinaves. Pour nous, banque de l’UE, les investissements novateurs portant sur des infrastructures énergétiques modernes sont essentiels pour la réalisation de nos objectifs ambitieux en matière de climat. » Et le vice-président d'ajouter : « Je suis très heureux que nous poursuivions notre relation fructueuse établie de longue date avec TenneT, l’un des principaux gestionnaires de réseaux de transport d’électricité d’Europe qui, par ailleurs, est aussi l’un des rares à mettre en œuvre des projets transfrontaliers qui renforcent l’efficacité du marché. »

 

Pour sa part, Otto Jager, directeur financier de TenneT avait rappelé : « Avec un montant total de plus de 1,5 milliard d'EUR engagé…. NordLink est une connexion d’importance européenne qui bénéficiera à tous les pays et, en particulier, ceux d’Europe du Nord-Ouest. »

 

 

NORDLINK HVDC PROJECT

  • Description

Total signé

EUR 752 372 000

Secteur(s)

Pays

Date(s) de signature

  • 02/06/2017: EUR 300 000 000
  • 30/07/2018: EUR 102 372 000
  • 03/04/2017: EUR 350 000 000

 

 

Définition Capital Hybrique lexique financier Les Echos https://www.lesechos.fr/finance-marches/vernimmen/definition_hybrides.html

 

 

 

 

Points de repère

 

03/08/2018 – Michel Cruciani* de l’IFRI, publiait le 16 juillet 2018 une étude sur « L’essor de l’éolien offshore en mer du Nord : Un enjeu stratégique pour l’Europe. Son interview du 3/08/2018 à energiesdelamer.eu sur l’importance des interconnexions entre les différents pays et l’impact du Brexit ...

Le développement de l’éolien en mer du Nord dépendra-t-il également des interconnections entre pays européens ?

« En l’absence d’une bonne coordination, on peut craindre que la ressource hydroélectrique de la Norvège, par exemple, très complémentaire à l’énergie éolienne, ne soit pas intégrée de manière optimale dans le système électrique. L’incertitude est accrue par la décision du Royaume-Uni, pays occupant une place majeure en mer du Nord, de quitter l’Union européenne (UE), rendant imprévisible sa participation aux instances communes.... ».

 "Chargé de mission" au Centre de Géopolitique de l'Energie et des Matières Premières (CGEMP) de l'université Paris-Dauphine, chercheur associé à l'IFRI. 

 

 

https://energiesdelamer.eu/publications/84-ancrage/3081-debut-des-travaux-nordlink

 

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/