Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

 

 


2014 05 01 filet securite bretagne traceRTE EDM 15 01 2018

 

 

Guerlédan (Côtes-d’Armor) – France. Lundi 15/01/2018 - Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, et surtout ex-président de la région Bretagne, et Brune Poirson, secrétaire d’Etat à la Transition écologique et solidaire ont accompagné François Brottes, président de RTE, au cœur de la Bretagne pour lancer officiellement la ligne souterraine 225 kV (kilovolts) de 76 km reliant Lorient, dans le Morbihan, à Saint-Brieuc, dans les Côtes d’Armor.

Tracé et photos : RTE 

Andre Crocq JY LeDrian brunepoirson et Francois Brottes

Ce lundi, a été officiellement inauguré le « filet sécurité Bretagne » conçu et réalisé par RTE propriétaire des infrastructures, également gestionnaire du réseau de transport d’électricité français. 

Une présentation avait été faite à la presse jeudi dernier en prévision de l'inauguration qui s'est tenue à Guerlédan aujourdhui en présence de Jean-Yves Le Drian, Brune Poirson, François Brottes et André Crocq délégué à la transition énergétique du Conseil Régional du Bretagne.

 

RTE 10 01 2018 copyright EDM

 

Les intervenants étaient Carole Pitou-Agudo, Déléguée régionale Grand-Ouest, Didier Zone DirecteurDéveloppement et Ingénierie et le responsable du projet Bertrand Bourdon.

 

"De par sa géographie, la région Bretagne" est située à l'extrémité du réseau de lignes électriques national, ce qui en fait un véritable "une péninsule électrique". Elle ne disposait avant cette mise en service que de deux grandes liaisons électriques, l'une au nord et l'autre au sud, qui se raccordaient au niveau de Brest. 

 


La nouvelle ligne traverse le centre de la Bretagne

Elle va "permettre d'assurer le secours mutuel du nord et du sud", avait détaillé Didier Zone. Une première technologique sur une telle longueur en France destinée à sécuriser l’alimentation électrique de la région bretonne, largement déficitaire en production. Il vient aussi en complément du pacte électrique breton .

 

electricite EDM 15 01 2018

Mais la ligne, et les trois postes électriques modernisés de Calan (près de Lorient), de Plaine-Haute (Saint-Brieuc) et surtout de Mûr-de-Bretagne (Côtes d’Armor) serviront également à accueillir les futures énergies renouvelables, notamment les parcs éoliens offshore en cours et en devenir.

Comme le souligne Carole Pitou, déléguée régionale Grand-Ouest de RTE, trois parcs éoliens offshore sont d’ores et déjà attendus : Saint-Nazaire, Saint-Brieuc et la ferme pilote Groix/Belle-Ile-en-Mer devraient ainsi apporter quelque 1.300 MW offshore à la région bretonne.

 

 

 

Saint-Nazaire, projet emmené par EDF EN pourrait atteindre les 750 MW, avec des éoliennes à l’origine Alstom Haliade 150, désormais siglées GE. Saint-Brieuc, parc d’Ailes Marines d’Engie, RES, porté par l’Espagnol Iberdrola qui se fonde sur des turbines Siemens Gamesa Ailes Marines – Engie – RES – Iberdrola avec les éoliennes Siemens Gamesa SG 8.0-167 DD, nouvellement autorisées, Groix/Belle-Ile-en-Mer Leurs mises en service sont prévues respectivement en 2021 et 2023. Le projet "les éoliennes flottantes de Groix" porté par Eolfi/CGN à Groix en Bretagne se compose de 4 éoliennes General Electric de 6 MW et de flotteurs de conception Naval Energies fabriqués en collaboration avec VINCI. You Tube https://eoliennes-groix-belle-ile.eolfi.com/#projet

 

Mais le pacte électrique breton, signé en 2010, a pour ambition d’ajouter à cette capacité quelque 1 500 MW supplémentaires en éolien offshore.

 

En outre, la Bretagne pourrait accueillir à terme la future interconnexion avec l’Irlande comme l'avait annoncé, François Brottes, en novembre dernier; une connexion qui arrivera à Brest qui permettrait de bénéficier des excédents de la production renouvelable en forte progression de mer d’Irlande.

 

poste de mur EDM 15 01 2018

Le chantier de construction de la ligne souterraine a été lancé après quatre années de concertation en amont, entre 2011 et 2015. Une concertation qui a permis de réaliser cet ouvrage en un temps record entre la conception et la mise en service fin décembre 2017. A Mûr-de-Bretagne, la capacité du poste électrique a été portée de 63 kV à 225 kV en utilisant la technologie sous enveloppe métallique (PSEM, ou Gas Insulated Substation en anglais). Nexans a fourni les câbles pour la ligne installés par Bouygues, ABB les transformateurs des phaseurs, General Electric, Jeumont Schneider et Alstom Grid (maintenant devenu GE) ont livré les équipements de ce poste. Le coût total du projet est de €120 millions. Le financement est assuré par RTE et payé notamment sur le tarif d'utilisation du réseau. 

  

 

Points de repère

La production électrique en Bretagne couvre environ 14 % de ses besoins énergétiques. Bretagne est ce que l’on nomme dans le jargon des fournisseurs d’énergie une péninsule électrique. Cette fragilité structurelle, conjuguée à une hausse de la consommation de 11% sur les dix dernières années et à une évolution démographique prévisionnelle de 10 % à horizon 2030, nécessitait une consolidation du réseau d’approvisionnement électrique de la région. 

 

 12/05/017 – La Caisse des Dépôts et Consignations et MERIDIAM ont signé à Lorient leur entrée au capital de la société de projet « Les Eoliennes flottantes de Groix & Belle-île » : une étape majeure dans le développement du projet de ferme pilote assuré par EOLFI et CGN EE.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/