Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 baie de Fundy

 

Ottawa – Canada – Jeudi 25/01/2018 – Le Cadre pancanadien trouve son financement. James Gordon Carr, ministre des Ressources naturelles du Canada a annoncé un appel à déclarations d’intérêt de $200 millions canadiens (161 M$US) pour le Programme des énergies renouvelables émergentes (PERE*). Les déclarations d’intérêt doivent parvenir avant le 11 février 2018.

 

Ensuite une demande de propositions sera lancée dans quelques mois.

 

 

Le plan constitue une initiative commune et une responsabilité partagée entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux.

Dans le 1er Rapport il est mentionné que la Porte d’entrée de l’énergie de l’Atlantique contribue au développement des ressources énergétiques propres du Canada Atlantique en repérant les possibilités et en participant à l’évaluation des avantages de l’important et diversifié potentiel de la région en énergie renouvelable de source éolienne, marémotrice ou hydraulique, ou tirée de la biomasse ou des biocarburants.

 

Dans la communication du gouvernement, Jim Carr, souhaite diversifier les sources d’énergie renouvelable dont les provinces disposent pour réduire les émissions de leur secteur de l’électricité tout en établissant de nouvelles industries vertes au pays. Ces mesures permettront d’atteindre ou de dépasser la cible du Canada pour 2030 en matière de changements climatiques, c’est à dire réduire les émissions de GES de 30 % par rapport aux différents niveaux de 2005.

Sur le site du gouvernement une liste des événements climatiques extrêmes sur recensés "Canada’s top 10 weather story 2017".

 

Le financement des 200 millions provient des 21,9 milliards de dollars que le gouvernement investira sur 11 ans dans les infrastructures vertes à l’appui du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques élaboré avec les provinces et les territoires ainsi qu’à la suite de consultations avec les peuples autochtones présenté le 12 décembre dernier. Il contribuera aux efforts déployés au Canada en vue de bâtir une économie propre en élargissant l’éventail des technologies d’énergie renouvelable commercialement viables et prêtes à l’investissement dans des filières comme l’énergie marémotrice, la géothermie et l’éolien marin.

 

Le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques s’appuie sur quatre piliers : la tarification de la pollution au carbone, les mesures complémentaires pour réduire les émissions dans tous les secteurs de l’économie, l’adaptation et la résilience au climat et technologie propre, innovation et emplois.

 

Comme nous l’avions souligné dernièrement, les décisions de Naval Energies avec Cape Sharp Tidal (Open Hydro - Emera) ou de Sabella, et d’autres industriels européens permettaient d’anticiper les actions de soutien et de développement du gouvernement canadien par rapport aux accords de Paris et des potentiels économiques que peuvent procurer les énergies renouvelables de la mer.

 

Points de repère

 

portf fraLe portefeuille de Ressources naturelles 

Au sein du gouvernement du Canada, le ministre James Gordon Carr (Jim Carr) est responsable des activités du ministère des Ressources naturelles (RNCan). À titre de ministre, il gère aussi le portefeuille du Ministère, qui comprend les entités suivantes :

 

 

Pour lire le Premier rapport annuel du cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques cliquez

 

* Le PERE établira de nouvelles industries au Canada en soutenant des technologies d’énergie renouvelable qui :

  • sont déjà établies à l’échelle commerciale à l’étranger, mais non au Canada;
  • ont déjà fait l’objet de démonstrations au Canada, mais n’ont pas encore été utilisées à l’échelle des services publics.

Un nouveau site Web a été créé pour permettre aux collectivités, aux entreprises et autres parties intéressées de se renseigner sur les programmes fédéraux susceptibles de les aider à réaliser des projets axés sur des énergies renouvelables émergentes au Canada. On y trouve notamment un guide complet sur le financement disponible pour les projets admissibles.

Les déclarations d’intérêt doivent être présentées au plus tard à 23 h 59 HNE le 11 février 2018.

https://www.rncan.gc.ca/energie/financement/20503

 

A lire par exemple dans archives ouvertes HAL : Olivier Labussiere. Journée scientifique sur les énergies marines renouvelables (EMR). Aspects économiques, sociétaux et juridiques, May 2017, Paris, France. 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/