Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

seanergy royal EDM 2303017 jpg

 

France - Le Havre. Jeudi 23/03/2017 – Quotidienne energiesdelamer.eu. C'est de New York que Ségolène Royal a envoyé un message vidéo bilan pour l’ouverture des 4è Assises nationales des énergies renouvelables en mer organisées par le SER dans le cadre de Seanergy qui se déroule au Havre. Plusieurs élus, Syndicats professionnels et industriels ont vivement regretté que l'appel d'offre pour les fermes commerciales d'hydroliennes ne soit pas annoncé précisément.  

En effet, depuis quelques mois le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) milite auprès de l'administration du Ministère et travaille sur l’appel d’offres destiné à mettre en place des fermes commerciales hydroliennes et la désignation du site du Fromveur. Mais l’appel d’offres pour des fermes commerciales n’a pas été clairement lancé.

Jean-Louis Bal, président du SER, a demandé au prochain gouvernement « plus de visibilité » pour la filière EMR et confirmé que la cible des 100 à 120 euros le MWh pour l’éolien posé en France en 2030, fixé par le SER, « devra être revue à la lumière des premiers parcs et des appels d’offres pour Dunkerque et l’île d’Oléron ».

Les industriels, les élus des collectivités et bien d’autres acteurs de la filière attendaient avec impatience une visibilité et un calendrier. La Ministre a donc lancé non pas un appel d’offres pour des fermes commerciales hydroliennes, mais "mandaté les Préfets de Normandie et de Bretagne, et les Préfets maritimes afin d’identifier, au sein des “macro-zones” proposées à l’issue de la consultation, le périmètre précis de zones permettant d’accueillir des projets de 50 à 100 MW. 

Daviau EDM2303017Néanmoins, Jean-François Daviau Président de Sabella est optimiste pour la mise en oeuvre du processus pour Sabella. De son côté, Thierry Kalanquin, Président de DCNS Energies, estime que ce décalage n’est pas gênant au contraire. “L’idée est de préparer les fermes commerciales dans l’hydrolien et l’éolien offshore, maisT Kalanquin DCNS EDM2303017 de les engager qu’après les fermes pilotes et le retour d’expériences acquis sur site". Il a par ailleurs déclaré dans un communiqué de presse diffusé après l’annonce de la ministre: «Nous nous réjouissons de l’annonce de Ségolène Royal de lancer, en parallèle du déploiement de nos fermes pilotes, le processus d’identification précise des zones d’implantation des fermes commerciales hydroliennes. Le chevauchement de ces deux processus va permettre d’accélérer le développement des fermes commerciales ».

Suite à cette concertation approfondie avec le public et l’ensemble des parties prenantes, la procédure de dialogue concurrentiel sera lancée courant 2017"... Ce sera donc au prochain gouvernement de lancer la procédure.

Une déclaration vidéo en forme de bilan.

Ségolène Royal a bien déclaré que “le développement des énergies renouvelables en mer est (avait été) une priorité de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), publiée le 28 octobre 2016 en application de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, et de la stratégie nationale pour la mer et le littoral (SNML) publiée le 24 février 2017.

La Ministre a lancé un appel d’offres pour des fermes commerciales hydroliennes et a mandaté dans ce cadre les Préfets de Normandie et de Bretagne, et les Préfets maritimes afin d’identifier, au sein des macro-zones proposées à l’issue de la consultation, le périmètre précis de zones permettant d’accueillir des projets de 50 à 100 MW. Suite à cette concertation approfondie avec le public et l’ensemble des parties prenantes, la procédure de dialogue concurrentiel sera lancée courant 2017.

Retenue à New York où se tiennent des réunions dans le cadre de la COP22, Ségolène Roayl rappelle notamment les engagements pris

pour l’éolien en mer posé :

. Le lancement à venir du dialogue concurrentiel sur la zone d’Oléron.

. La désignation des candidats présélectionnés dans le cadre du dialogue concurrentiel sur la zone de Dunkerque en avril.

. Que les concessions d’occupation du domaine public maritime des parcs de Courseulles-sur-mer, Fécamp et Saint-Nazaire sont en cours de signature.

. Les autorisations administratives du parc de Saint-Brieuc seront délivrées dans les prochains jours.

Pour l’éolien en mer flottant et l’hydrolien: 

. Objectif 2023 : 100 MW en fonctionnement et jusqu’à 2 000 MW attribués.

. Le lancement d’un appel d’offres pour la réalisation de fermes commerciales hydroliennes. Avec le lancement des concertations par les Préfets pour définir précisément deux zones en Bretagne et en Normandie.

Les emplois de la croissance verte et bleue :

. A Cherbourg la pose aujourd’hui de la première pierre de l’usine de pales LM Wind, entreprise rachetée par GE (voir les articles ICI)

. La pose de la première pierre d’une usine d’hydroliennes (de DCNS Energies) en Normandie en avril, (mais ce sera plutôt en juin

Cadre juridique :

. La mise en place d’indemnités spécifiques pour les projets d’énergies renouvelables en mer en cas de dépassement du délai de raccordement au réseau de transport “d’électricité”, par la loi relative aux énergies renouvelables et à l’autoconsommation du 24 février 2017 et par un décret d’application actuellement à l’examen du Conseil d’État.

. L’envoi au Conseil d’État d’un projet de décret d’application de la loi sur l’économie bleue visant à favoriser l’assurabilité des projets d’énergies renouvelables en mer (et ainsi à réduire les coûts)

Points de repère

Spécial WebTV logo2 energiesdelamer.eu à Seanergy

Retrouver les interviews de notre WebTV diffusées en direct sur le réseau twitter du portail energiesdelamer.eu les 21 et 22 mars 2017 et suivez les en direct sur notre fil d'actualité @energiesdelamer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/