ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

CRE Guyane ZNI EDM 0802017

France – Mercredi 8/02/2017 – Quotidienne energiesdelamer.eu.

Dans le cadre de notre veille sur les ZNI (ICI), coup d’oeil sur le Rapport publié par la CRE à propos de la Guyane française. Après la première mission de déplacement à Mayotte et à la Réunion réalisée en octobre 2014, la CRE s’est rendue en Guyane en mars 2016.

A la différence des autres ZNI qui sont des zones insulaires, la Guyane française est la seule ZNI continentale. Elle possède des frontières terrestres avec le Brésil et le Suriname. Pour autant, le réseau guyanais n’est pas interconnecté.

La Guyane est la plus grande région de France ; elle représente plus de 15 % de la surface de la France métropolitaine. La population est majoritairement concentrée sur le littoral. L’intérieur, couvert par la forêt équatoriale primaire, n’est pas habité hormis quelques villages et bourgs. La répartition très différenciée de la population, le climat équatorial et la couverture du territoire à plus de 95 % par une forêt équatoriale dense induisent des contraintes pour la production et l’entretien du réseau très spécifiques à la Guyane.

La Guyane est la seule ZNI où la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique dépasse 50 %. Ce pourcentage significatif est atteint grâce à la production du barrage hydraulique de Petit-Saut. Hormis l’hydraulique, les autres énergies renouvelables sont peu présentes alors que la Guyane dispose notamment de ressources locales considérables en biomasse dont la PPE en cours d’élaboration viendra fixer les objectifs de développement.

Un mix énergétique basé sur hydraulique et les centrales diesels

mix energetique CRE Guyane ZNI EDM 0802017Les communes non raccordées au réseau électrique du littoral – communément dénommées les communes de l’intérieur – sont aujourd’hui essentiellement alimentées par des petites centrales diesels. Le coût du fioul rendu sur place est très élevé, avec pour celles qui ne sont pas accessibles par la route un transport par pirogue qui reste difficile en saison sèche, lorsque les fleuves sont proches de leur niveau d’étiage et deviennent peu propices à la navigation.

Par ailleurs, l’effet d’une croissance démographique importante dans l’Ouest guyanais qui est éloigné des lieux de production d’électricité conjugué avec les perspectives de développement d’une industrie minière et dans un secteur proche pourrait nécessiter de reconsidérer la question de la répartition géographique et du dimensionnement des futurs moyens de production du système électrique du littoral.

Les éléments du contexte précités d’une part et le processus lancé pour l’élaboration de sa PPE d’autre part se conjuguent pour donner un intérêt particulier à une mission de la CRE en Guyane.

Points de repères

1 Corse, Martinique, Guadeloupe, La Réunion, Guyane, Mayotte, Wallis-et-Futuna, Saint-Pierre et Miquelon, Saint Martin, Saint Barthélémy, les îles bretonnes de Molène, d'Ouessant, de Sein et l’île anglo-normande de Chausey. 

Cadre juridique

L’article L. 121-7 du code de l’énergie dispose : « En matière de production d'électricité, les charges imputables aux missions de service public comprennent [...] dans les zones non interconnectées au réseau métropolitain continental [...] les coûts supportés par les fournisseurs d'électricité en raison de la mise en œuvre d'actions de maîtrise de la demande portant sur les consommations d'électricité et diminués des recettes éventuellement perçues à travers ces actions. Ces coûts sont pris en compte dans la limite des surcoûts de production qu'ils contribuent à éviter. »

Un appel d’offres a été publié par la CRE le 16/12/2016. Cet appel d’offres porte sur la réalisation et l’exploitation d’Installations de production d’électricité situées dans les zones non interconnectées (ZNI) qui utilisent les énergies renouvelables au sens de l’article L. 211-2 du code de l’énergie, dont une partie de la production est autoconsommée, et dont la puissance est comprise entre 100 et 500 kW.

La date limite pour poser des questions est le 5 mai 2017 à 14h.

La date limite de dépôt des offres est le 16 juin 2017 à 14h.

http://www.cre.fr/documents/appels-d-offres/appel-d-offres-portant-sur-la-realisation-et-l-exploitation-d-installations-de-production-d-electricite-a-partir-d-energies-renouvelables-en-autoconsommation-et-situees-dans-les-zones-non-interconnectees

Source : CRE

Lire le Rapport complet sur la Guyane française sur les portails de la CRE http://www.cre.fr/ et d’energiesdelamer.eu 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/