Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

dessin politique308Bruxelles – Jeudi 25/05/2017. Flash - energiesdelamer.eu - Une dépêche de l’AFP du 24/05/2017 a publié que la Commission européenne, s’apprête à autoriser la reprise par EDF de la majorité d’Areva NP, la division réacteurs nucléaires d’Areva. Deux sources proches de l’AFP ont évoqué “des signaux d’une issue positive”. Une troisième a indiqué que “les clignotants sont plutôt verts”, sans pouvoir dire si le feu vert de Bruxelles serait assorti ou pas de conditions.


La date-butoir d’une décision de l’exécutif européen est fixée au lundi 29 mai inclus, selon le site de la Commission, qui a été saisie du dossier depuis le 18 avril. Jeudi 25 et vendredi 26 mai sont fériés à la Commission européenne.
Ni la Commission européenne, ni EDF, ni Areva n’ont voulu faire de commentaire.

Contrôlé par l’Etat français, EDF veut racheter de 51 à 75% d’Areva NP, valorisée en totalité à 2,5 milliards d’euros, le groupe japonais MHI notamment étant en discussion pour une prise de participation minoritaire.

Cette opération s’inscrit dans le cadre du plan de sauvetage d’Areva qui va se recentrer sur le cycle du combustible via une nouvelle entité baptisée NewCo.

Le 10 janvier 2017, la Commission européenne avait donné son aval de principe au plan de restructuration d’Areva. La Commission était en effet arrivée à la conclusion que les aides d’Etat sous forme d’injection de capitaux à hauteur de 4,5 milliards d’euros (CHF 4,9 mia.) étaient conformes aux règles de l’UE. L’activité Réacteurs d’Areva avait été transférée à la nouvelle filiale New Areva NP, rachetée par EDF pour 2,5 milliards d’euros (CHF 2,7 mia.).

La ommission avait toutefois assorti son aval de deux conditions: d’une part, la conclusion positive des essais en cours pour démontrer la conformité de la cuve du réacteur nucléaire EPR en construction à Flamanville (nord-ouest de la France) et d’autre part, l’autorisation de la cession de l’activité réacteurs d’Areva, Areva NP.

Le 11 mai dernier, Assystem SA a remis à Areva SA et à Electricité de France (EDF) une offre de participation de 5% dans l’activité Réacteurs d’Areva. Assystem vient désormais de proposer 125 millions d’euros (CHF 137 mio.) pour acquérir une participation de 5% dans New Areva NP. Cette somme sera transmise une fois que New Areva NP aura été pleinement constituée.

D’après Dominique Louis, CEO d’Assystem, cet engagement s’inscrit dans le cadre d’un accord plus large avec EDF, visant à consolider leur partenariat au service notamment des activités de maintien en condition opérationnelle du parc de réacteurs nucléaires civils en France et en Grande-Bretagne et ouvrant de nouvelles opportunités à Assystem pour sa participation aux projets de constructions neuves de la filière nucléaire française.

Sources : AFP du 24/05/2017 via Le Monde de l’Energie, Assystem du 11 mai 2017, Forum nucléaire suisse

 

Points de repère

 

23.03.17 Forum nucléaire suisse - 2016: dix nouvelles mises en service et trois arrêts définitifs

Dix nouvelles tranches nucléaires ont été mises en service en 2016: cinq en Chine, une en Corée du Sud, une aux Etats-Unis, une en Inde, une au Pakistan et une en Russie. De nouveaux types de réacteurs avancés ont pour la première fois produit de l’électricité en Corée du Sud et en Russie. Trois tranches ont été définitivement arrêtées. Le parc nucléaire civil mondial comptait 449 réacteurs répartis dans 31 pays à la fin de l’année, pour une puissance installée de 391'700 MW.

En février 2016, AREVA avait valorisé Areva NP, sans le nouveau projet Olkiluoto 3, à 2,5 milliards d’euros (CHF 2,8 mia.), et laisser entrevoir un possible complément allant jusqu’à 350 millions d’euros (CHF 390 mio.). Sa concrétisation dépendait du bilan d’Areva NP pour les exercices 2017 et 2018.

EDF avait donc noté que la valorisation proposée pouvait encore subir une correction, et se protègera par ailleurs entièrement des coûts et des risques d’Olkiluoto 3 avant de soumettre une offre définitive.

Normal 0 21 false false false EN-GB JA X-NONE

De son côté, Areva avait annoncé une augmentation de capital de 5 milliards d’euros (CHF 5,5 mia.) pour rétablir l’équilibre financier de l’entreprise. En tant qu’actionnaire principal.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/