Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

EDP EDM 09 04 018

  

Carte EDP EDM 09 06 018

 

France – Portugal – Lundi 09/04/2018 – energiesdelamer.eu - EDP Renováveis en anglais EDP Renewables EDPR tape à nouveau dans l’œil d’ENGIE. D’après BFM, selon plusieurs sources proches du groupe, Engie étudie depuis quelques semaines le rachat de la société portugaise EDP Energias de Portugal.



EDP est notamment présent en France dans l’éolien offshore avec Ailes Marines à Saint-Brieuc à travers Iberdrola, le projet d’EFGL porté par Engie/EDPR/CDC, qui prévoit 4 éoliennes de 6 MW de GE (probablement Haliade 150) et des flotteurs Eiffage/PPI, sur la zone de Leucate en Occitanie Leucate en Occitanie. ENGIE et EDP Renewables, la filiale d'énergies renouvelables d'Energias de Portugal, avaient annoncé leur candidature le 6 mars dernier au troisième appel d'offres pour l'implantation d'un parc éolien en mer d'une capacité comprise entre 250 et 750 mégawatts au large de Dunkerque.

 

Des contacts préliminaires auraient été pris entre les deux groupes. La directrice générale Isabelle Kocher aurait rencontré le patron d’EDP, Antonio Mexia. "Il y a eu des contacts à haut niveau, explique une source, chacun se renifle". Le projet d’acquisition a été étudié de près par la direction financière d’Engie. Mais aucune décision ne sera prise avant la prise de fonction du nouveau président, Jean-Pierre Clamadieu, le 18 mai prochain.

 

 Actionnaires EDP 09 06 018

 

 

Three Gorges

 

Antonio Mexia président d’EDP semble être à la recherche de partenaires industriels pour contrer éventuellemnt les appétits chinoises de Three Gorges, qui détient 23,3%. L’italien Enel serait également sur les rangs.

 

Une redondance : Le Brésil

 

Chez Engie, la direction financière a pointé les obstacles du projet. D’abord la présence de l’actionnaire chinois, difficile à gérer. Mais aussi la forte présence d’EDP au Brésil (16,6%) alors qu’ENGIE y est déjà très implanté. Selon une source interne, le conseil d’administration a déjà demandé à la direction de ne plus lancer de nouveau projets dans ce pays, jugé instable.

 

Engie a déjà étudié le dossier à deux reprises

 

En 2007, puis en 2013 quand l’Etat portugais, en pleine crise financière, avait vendu ses parts Engie et E.On avaient étudié chacun de leur côté le dossier avant que Three Gorges rafle l’opération.

L’Etat français actionnaire à 24% d’ENGIE suit l’opération de très près… et aucune décision ne devrait intervenir avec l’arrivée de Jean-Pierre Clamadieu le nouveau président.

 

 

Points de repère

En 2006, Iberdrola, avait porté sa part dans la compagnie portugaise Energias de Portugal (EDP) de 5,7 % à 9,5 %. Cette montée en puissance s'est effectuée par le biais d'acquisitions sur le marché et a coûté 332 millions d'euros au groupe espagnol. Depuis la répartition a évolué.

Energias de Portugal (EDP) figure parmi les principaux producteurs et distributeurs portugais d'énergie électrique. Le CA par activité se répartit comme suit :
- production, vente et distribution d'électricité (89%) : hydroélectrique, thermoélectrique, éolienne, en co-génération et à base de biomasse ;
- vente et distribution de gaz (6,8% ; n° 2 portugais) ;
- prestations de services énergétiques (2,7%) : notamment prestations d'ingénierie et de conseil pour la construction et l'installation d'unités thermoélectriques et hydroélectriques ;
- autres (1,5%) : production de vapeur, prestations de services informatiques, etc.
La répartition géographique du CA est la suivante : Portugal (52,8%), Espagne (24,8%), Brésil (16,9%), Etats-Unis (3,6%) et autres (1,9%).

 

Archives : cliquez pour retrouver les articles parus dans la lettre de veille quotidienne energiesdelamer.eu


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/