Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

Pacific Radiance 2301018 EDM 

 

 

Singapore – Mardi 23/01/2018 – energiesdelamer.eu - Selon les perspectives de marché présentées aux investisseurs de Pacific Radiance, l'un des principaux armateurs offshore de Singapour, a entrepris une restructuration financière depuis 2014. Le 19 janvier dernier, la société - principalement active dans le secteur pétrolier et gazier offshore - « vise à diversifier ses activités au-delà du pétrole ».


Un des objectifs est d’accélérer son développement vers les secteurs éoliens offshore et le GNL particulièrement prometteurs. »

En ce qui concerne le marché de l'éolien offshore, la société a déclaré qu'elle conservait un avantage concurrentiel grâce aux relations avec les fournisseurs clés et à l'expertise dans la gestion des navires.

Compte tenu du développement du marché en Asie pour éolien offshore et des différentes contraintes environnementales liées à la production de CO2, Pacific Radiance vise à élargir sa clientèle afin d'inclure les fabricants d'éoliennes et les promoteurs de parcs éoliens offshore.

Le 19 janvier, la société a tenu une deuxième réunion informelle sur le processus de restructuration et leur demander de voter une résolution lors de la prochaine assemblée générale extraordinaire (AGE), qui assurerait l'émission de 3 actions pour chaque S 1 $ détenu par les détenteurs de titres. Cela donnerait 300 millions de nouvelles actions d'une valeur de près de 36 millions de dollars singapouriens (sur la base de 0,119 dollar singapourien par action) émises à la fin du mois d'avril 2018.

Pour rétablir l'activité et assurer sa pérennité, Pacific Radiance a également décidé de réduire de 35% les effectifs de ses équipages, de réduire les salaires de ses dirigeants et de licencier certains de ses dirigeants.

C’est la suite des conséquences du ralentissement prolongé de la crise pétrolière et gazière, une des plus grave débutée dans les années 2010. Pang Yoke Min avait déclaré en janvier 2017 « nous avons pris des mesures depuis le début en 2014 pour nous assurer que notre activité reste durable dans les conditions d'exploitation défavorables actuelles. "

L'un de ses atouts majeurs, la société a mis en valeur ses chantiers navals complémentaires à Singapour, fournissant des services de réparation, d'entretien et de modification à la flotte Pacific Radiance et à des tiers ainsi qu'une flotte jeune de haut niveau construite pour l'avenir.

Pacific Radiance Ltd présidé par Pang Yoke Min (冯学民), Executive Chairman, fournisseur de services offshore intégrés de services de soutien maritime, a enregistré un chiffre d'affaires de $17,2 millions pour le troisième trimestre au 30 septembre 2017 (3QFY17).

 

 

Points de repère

 

 

Le conseil d'administration de Pacific Radiance avait publié en septembre 2017 une déclaration confirmant que, avec ses conseillers, il a entamé des discussions avec ses banques relatives à la révision de la situation financière et de la structure du capital du groupe.

 

En juin 2017, Pacific Radiance Ltd avait confirmé qu'elle avait obtenu des prêts de 85 millions de dollars singapouriens (61 millions de dollars) dans le cadre de deux programmes de financement soutenus par le gouvernement de Singapour qui permettront de couvrir ses besoins en fonds de roulement à moyen terme.

Le directeur exécutif de Pacific Radiance, Mok Weng Vai avait été arrêté en décembre 2016 et immédiatement relâché après le versement d’une caution par le Corrupt Practices Investigation Bureau (CPIB). Il avait été nommé directeur exécutif du groupe en juillet. Il était soupçonné d'avoir enfreint la loi de Singapour sur la prévention de la corruption.

Le conseil d'administration et le comité des nominations avaient nommé Chia Iris en tant que nouvelle directrice financière à la suite d'un examen de ses qualifications et de son expérience de travail le 3 avril 2017. Elle avait précédemment travaillé en tant que directrice exécutive, responsable de Singapore Corporate Coverage, dans la société de gestion d'actifs Natixis. Selon une déclaration de l'entreprise, Chia a quitté l'entreprise après y avoir travaillé de février 2015 à mars 2017.

Avant cela, Chia était chez Standard Chartered Bank en tant que directeur exécutif, responsable de l'origination et de la couverture des clients dans tous les segments de clientèle.

Yong Yin Min, administrateur non exécutif de la société, avait été nommé directeur à compter du 28 avril en remplacement de Choo Boon Tiongqui avait pris sa retraite .


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/