Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

Logo Sabella

 

 

L’entreprise SABELLA, une technologie, une histoire, une technologie, une équipe

  

Depuis ses débuts en 2008, l’hydrolienne est le symbole d’un projet volontariste, innovant, sobre et profondément ancré dans le territoire breton du bout du monde, le Finistère, aux abords de Quimper, ville traversée par l’Odet.


Tout commence en Finistère !

 

L’équipe pluridisciplinaire, menée par Jean-François Daviau, est composée aujourd’hui d’une vingtaine de collaborateurs ...  Jean-François Daviau, co-fondateur de SABELLA a su dès le départ, viser juste et adapter son ambition au plus grand objectif qu’une machine puisse fournir, être au cœur d’un courant d’une formidable puissance, le Fromveur.

 

Le Fromveur

 

C’est un courant mythique, qu’il faut franchir pour se rendre à l’Ile d’Ouessant. C’est ce courant qui, maîtrisé, permet à l’hydrolienne SABELLA D10 immergée à 55 mètres de profondeur, de produire de l’électricité. Un câble relie l’hydrolienne au réseau ENEDIS et alimente ainsi l’ile sentinelle, Ouessant.

Lors de la première immersion en septembre 2015 et juillet 2016, les ingénieurs ont appris à piloter la machine et à réguler la production électrique. Quand le courant file à trois mètres/seconde, l’hélice peut tourner à quinze tours/minute. Mais l’objectif est de lui imposer une vitesse de rotation précise, par exemple onze tours/minute, pour atteindre l’optimum de la production électrique. Celui-ci a été calculé par des algorithmes. « La production dépend aussi de la houle (de sud-ouest) : c’est l’une des découvertes de cette première immersion. «Nous nous attendions à un effet de la houle, mais personne ne l’avait mesuré, explique Diane Dhomé. Quand il y a de grosses tempêtes, avec plus de cinq mètres de houle, la vitesse du courant oscille dans toute la colonne d’eau. Cela entraîne une fatigue des pales. Et l’hydrolienne produit plus ou moins du courant (interview donnée à l’Espace des Sciences) ». A terme, un capteur de houle équipera l’hydrolienne. À terre, au bout du câble à Ouessant, une batterie lissera ces fluctuations.


L'ile Sentinelle


Cette « grande ile » fait partie de l’archipel des Iles du Ponant. Elle est équipée de cinq phares dont l’un est le plus puissant d’Europe. C’est le phare du Créac’h. Il mesure 54 mètres et sa lentille de Fresnel lance dès la tombée du jour et dans les jours de brouillard un feu de 2 éclats blancs toutes les 10 secondes. Il a été allumé le 19 décembre 1863 et est électrifié en 1888. Il y a le phare de Nividic, en mer, le plus à l’ouest de la France métropolitaine. Le phare en mer de La Jument, à la fois trapu et majestueux, celui que l’on longe par gros temps lorsque l’on ne peut pas arriver à Ouessant par le port du Stiff. Et le Stiff, un des plus vieux phares français construit sur le point culminant de l’ile 60 mètres. C’est en août 1685, suite à une visite que Vauban propose la construction d’une tour défensive qui signalerait les dangers dans le nord-ouest de Brest.

En pleine mer d’Iroise, au sein d’un parc naturel marin, Sabella D10 démontre qu’une ile s’affranchie peu à peu des énergies fossiles. Grâce à ses futurs équipements éolien, photovoltaïque, de stockage et à la future ferme de 4 hydroliennes pourra être en autonomie énergétique.  

C’est une aventure qui a démarré en Finistère et les machines hydroliennes font parties des offres du marché hautement compétitif. 

 

Depuis 10 ans, energiesdelamer.eu suit le développement et les avancées des différentes machines Sabella. C'est à travers la veille scientifique, technologique, économique et politique qu'à travers les articles reproduits ci-dessous que vous traverserez l'aventure et les conquêtes de Sabella.

 

SABELLA is an innovative tidal and ocean streams turbines developer, supplying reliable turnkey energy solutions worldwide.

Sabella sur twitter @SabellaTidal  et le site SABELLA 

 

SABELLA

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Business guide

Retrouver directement les articles parus sur :

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/