Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

09 10 018 BD hydroquest n 

 

Lyon – France – Mardi 09/10/2018 – energiesdelamer.eu. Hydroquest-Hydrowatt vont installer un parc de quatre hydroliennes fluviales sur le Rhône à Caluire, près de Lyon, pour une durée de 18 ans. Cette ferme doit permettre de produire 1 Gigawatt-heure d’électricité par an, soit l'équivalent de la consommation de 400 ménages français.

 

A la suite de l'appel d'offre lancé par Voies Navigables de France en 2015, le groupement lauréat HHC qui regroupe Hydroquest-Hydrowatt- CMN va procéder à l'immersion de 4 hydroliennes fluviales dans le Rhône. Elles ont été assemblées sur le port Edouard Herriot à Lyon et devraient être installées d’ici à la fin du mois pour une durée de 18 ans sur le Rhône, à Caluire près de Lyon. Les hydroliennes seront acheminées par voie fluviale puis installées et immergées dans le Rhône pour un raccordement par Enedis et une mise en service d’ici la fin de l’année et 300 tonnes de CO2 évitées par an. Le projet est financé par Hydrowatt, HydroQuest, la banque Triodos et soutenu par l’Europe, par l’intermédiaire de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Une première mondiale

Avec 320 KW de puissance installée, ce projet représente une première mondiale dans le domaine du fluvial. En termes d’impact sur l’environnement, le système présente également de multiples avantages, selon Voies navigables de France et le groupement HHC. Hydrowatt basé notamment à Lyon, principalement actif sur la production et l'entretien des centrales hydroélectriques, est un acteur discret qui place aussi ses pions dans le secteur éolien, le solaire et maintenant dans l'hydrolien fluvial.

 

L’installation d’une ferme sur un cours d’eau ne nécessite aucun travaux de génie civil et une fois en route, le système ne fait pas de bruit, ce qui le rend facilement acceptable par la population. 

 

 

Après VNF, la CNR 

Le projet de la Compagnie nationale du Rhône fait suite à l’appel d’offre de l'Ademe pour la ferme de 39 hydroliennes qui doivent être mise en service en 2019 sur le fleuve, au niveau de la commune de Génissiat dans l’Ain. Ce projet, évalué à 12 millions d’euros, a été retenu par l’Ademe dans le cadre du programme des investissements d’avenir.

 

Lauréat de l'appel à projets « Énergies renouvelables en mer et fermes pilotes hydroliennes fluviales » lancé en 2016 par l'Ademe, le projet de la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) fait figure de pionnier pour une technologie encore émergente. Avec l'installation de 39 hydroliennes par groupes de trois (espacés de 150 mètres environ) sur un tronçon de deux kilomètres en aval du barrage de Génissiat (Ain), cette ferme d'un nouveau genre constitue en effet le premier projet de ce type dans le monde.

 

L'industriel qui fabrique les hydroliennes est Constructions Mécaniques de Normandie (CMN)

Le modèle, assemblé dans les ateliers de la CMN, a donc été choisi pour être immergé sur une partie du Rhône à Génissiat où le débit peut dépasser les 800 mètres cubes par seconde. Chaque hydrolienne se compose de deux turbines de 40 ou 80 kW, installées à deux mètres de profondeur, sur une barge flottante d'environ 7 mètres de large et 13 mètres de long. En tout, les 39 engins cumulent une puissance de 2 MW et pourraient produire 6 700 MWh par an, directement injectés dans le réseau électrique. Lire l'interview de Jean-François Simon dans Point de repères.

 

12 millions d'euros de budget

Si aucune date de mise en service n'a encore été fixée (les demandes d'autorisations sont en cours), la ferme devrait être opérationnelle dans le courant de l'année 2019 et sera exploitée par la Compagnie Nationale du Rhône pendant vingt ans. Le budget initial de 12 millions d'euros est financé, pour moitié, par l'État à travers une subvention de l'Ademe.

 

HydroQuest espère ainsi améliorer encore sa technologie, réduire les coûts de production de ses hydroliennes et séduire un marché international au potentiel grandissant.

 

 

Points de repère

 

Caluire-et-Cuire est une commune française située dans la métropole de Lyon en région Auvergne-Rhône-Alpes. Ses habitants sont appelés les Caluirards. Sixième ville de la métropole de Lyon en nombre d'habitants, elle est située entre la Saône et le Rhône, juste au nord de Lyon dont elle est limitrophe.

 

 

Créé en 1985, le groupe UNITe est un opérateur historique dans les énergies renouvelables.

Ses structures principales de développement sont : UNIT ENERGY à Lyon (production hydroélectrique) ; HYDROWATT à Lyon (ingénierie, exploitation et maintenance en hydroélectricité), avec deux usines de fabrication d’équipements hydromécaniques et électriques à Saint-Girons (Ariège) et à Charézier (Jura) ; ALTERNATIVE TECHNOLOGIQUE (ALTECH) à Nantes (développement de projets éoliens et PV, bureau d’études en environnement). 

Hydrowatt entretient des barrages hydrauliques de petite taille produisant entre 100 kilowatts et 50 mégawatts d'électricité. 

Ses activités : Hydroélectricité : puissance installée de 46 MW répartie en 28 usines sur toute la France ; Eolien : puissance installée de 24 MW en 3 installations ; Photovoltaïque : puissance installée en propre de 8 MW. La production d’électricité moyenne du groupe est d’environ 220 GWh.

 

19/12/2017 - Hydrolien fluvial : HydroQuest, CNR, CMN et l’ADEME signent leur engagement pour la ferme pilote dans le Rhône ... Interview de Jean-François Simon, président HydroQuest.   

 

 

 

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/