Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

EDM 17 04 2018 Hydro Gen 

 

 

 

Congo – France – Mercredi 17/04/2018 - Hydro-Gen 20, ce sera la première hydrolienne de cette envergure déployée en Afrique. 

 

Kinshasa Brazza LoubassaL'Aquaphile basée à Landeda, présidée par David Adrian et l’association Pot@mai, ont signé une convention le 10 avril 2018 avec le Fond Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) pour permettre la fabrication et l’installation dans le courant de l’année 2018 d’une hydrolienne Hydro-Gen 20 (de 20 kw) sur le fleuve Congo.

Elle sera fabriquée et testée en France, exportée par container maritime vers le Congo, puis installée à une dizaine de km de Brazzaville, à proximité du village de Loubassa, pour alimenter une « unité de services essentiels ». Elle permettra aux habitants du village d’améliorer leurs conditions de vie, de développer une activité économique agricole, artisanale et de pêche, en manufacturant leurs produits de façon à pouvoir les commercialiser à Brazzaville. 

 

Un protocole a également été signé le 14 février 2018, avec le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation technologique congolais autorisant et facilitant le projet. L’association congolaise Aide à l’enfance est également partenaire du projet.

 

L’Afrique tropicale « humide » est sillonnée de fleuves puissants. Elle possède un potentiel hydrocinétique considérable et quasiment inexploité. On estime que 90 % des populations rurales n’ont pas accès à l’énergie.

Les soutiens du projet sont :

 Le Fond Français pour l’Environnement Mondial

 L’Agence Française de Développement

 Le Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique de la République du Congo

 Le mécénat d’entreprises

 Des donateurs privés via une collecte : Innovation au Congo: énergie hydrolienne & services essentiels.

 

David Adrian rappelle que l’hydrolien fluvial est une des rares énergies renouvelables non-intermittentes. Elle fournit de l’énergie 24h/24 à son «client», à tel point que se pose même le problème de la consommation électrique dans les heures creuses : faire tourner une pompe pour l’irrigation, purifier de l’eau et la stocker... Cette non-intermittence et l’absence de besoin de stockage de l’énergie aboutissent à un coût de production du kWh divisé par 3 ou 4, dans une fourchette de 5 à 10 centimes d'€.

Dimensions et caractéristiques de Hydro-Gen 20 :

Puissance nominale : 20 kw, Longueur : 7,50 m, Largeur : 2,32 m, Poids : 1400 kg

La barge, qui est motorisée, installe elle-même ses lignes de mouillage, ou les déplace en fonction de la saisonnalité, en toute autonomie, sans le secours d’aucun soutien extérieur de type remorqueur, grue, bâtiment support, ROV.

 

Hydro-Gen est un système complet intégré sur une barge permettant la mise en œuvre aisée de la turbine hydrolienne et toutes les opérations d’installation ou d’entretien. La turbine se situe sous la barge. Elle peut remonter sur le pont et descendre dans l’eau en moins d’une minute. Cela permet une mise en œuvre rapide, une maintenance facilitée, par une personne seule en quelques heures, sans intervention subaquatique.

 

Points de repère



Une turbine Hydro-Gen est installée depuis 2017 en République Démocratique du Congo.

 

Il y a 10 ans LANDEDA (France) - 24/11/2008 - Parmi les rares entreprises françaises présentes au second Tidal Energy Summit de Londres, l’entreprise d'ingénierie et d'études techniques française L'Aquaphile SARL, créée en décembre 1997 et basée à Landéda a présenté un projet d'hydrolienne flottante à courants de marée : Hydro-Gen®. Pourquoi enthousiasmant ? Parce que cette hydrolienne flottante, déjà testée depuis plusieurs années sans médiatisation tapageuse mais avec une grande efficacité, possède la particularité d'allier une technologie simple et éprouvée à des coûts extrêmement contenus. Le système allie deux principes déjà bien connus : celui des bateaux-moulins mobiles (dont un exemplaire subsiste encore à Gien) qui fonctionnaient grâce à une roue à aube flottante et celui des premiers moulins à marée installés à partir du Moyen-Age en Bretagne comme le moulin de Birlot Bréhat, le moulin du Prat ou le moulin du Berno, structure en pierre dont la roue à aube transformait le courant de marée en énergie motrice. C'est en adaptant ces deux principes anciens aux besoins modernes (la production d'électricité), que la société Aquaphile a développé, à travers diverses étapes entre 2004 et juin 2006, un premier prototype Hydro-Gen®. Au fil des années les versions de prototypes ont évolué jusqu'à devenir une roue à aube enchâssée dans une catamaran-tuyères de 4,50 m sur 2 m, pour un poids de 1,06 tonne. Cette roue à aube flottante du 21e siècle, amarrée par des lignes de mouillages sur le fond marin est reliée à un générateur qui produit de l’électricité à partir des courants de marée. 

Le prototype, développé en collaboration avec ENIB (Ecole Nationale des Ingénieurs de Brest) et le Lycée Vauban de Brest a fait l'objet d'une série de tests très satisfaisants, à l’Aber Wrac’h et sur le plan d’eau de l’Ecole navale, au Poulmic où les courants les plus forts ont atteint 5 nœuds. La Région Bretagne et l’Ademe ont financé la moitié de la recherche et développement du projet pour une somme évaluée à 100.000 € par le PDG d'Aquaphile, David Adrian

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/