Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

Fermes pilotes raz Blanchard EDM 08 04 2016

 

France – Vendredi 08/04/2016 – Quotidienne energiesdelamer.eu. Les filiales d'EDF EN et d'Engie doivent compléter leurs copies. Les avis délibérés de l’Autorité environnementale sur les projets Nepthyd et Normandie-Hydro de parc hydrolien pilote du Raz Blanchard et leurs raccordements électriques sont pittoresques et absolument passionnants. Est-il possible de répondre dans l’état des connaissances actuelles à toutes les questions qui se posent ? Probablement pas!

Mais l'exercice est quand même demandé!

Ce qui est plaisant à la lecture de ces deux avis parfaitement accessibles, c’est tout d’abord la description pittoresque des projets. Nous entrons dans le monde de la mer, un monde que l’on découvre à travers des machines magnifiques de technologie et qui vont être immergées dans un milieu peu ou pas connu où se côtoient des hommes, des animaux, une flore sous-marine … et des lois.

En géologie, une ère est une subdivision d’un éon. En cosmologie, une ère désigne une période de l'histoire de l'Univers. Avec les énergies renouvelables de la mer nous entrons dans l'ère qui est aussi la notion du calendrier : l'ère de la transition énergétique. C’est une ère qui interroge des structures dont la puissance est avérée et qui se trouvent confrontées à de nouveaux comportement sociaux alors même que les institutions  n’ont pas encore fait leur totale mutation.

Ce qui est remarquable, c’est que l’Autorité environnementale du Conseil général de l’Environnement et du Développement durable n’est pas une « autorité indépendante » au sens juridique et ses avis sont consultatifs. Cependant, le caractère public (et pas seulement communicable, au sens de la CADA - commission d'accès aux documents administratifs) des avis qu’elle émet, qui sont joints aux dossiers d’enquête publique, leur donne un poids certain vis-à-vis du public, des maîtres d’ouvrage, et des autorités chargés de décider. Cela impose aussi une exigence de qualité élevée pour les avis. 


Rendu public à un stade suffisamment précoce (avant enquête publique), il sert à éclairer le public et le commissaire enquêteur, le cas échéant à inciter le responsable du projet à le modifier ou l’améliorer, et à permettre à l’autorité chargée de prendre la décision finale de le faire en toute connaissance de cause.

C’est à la fois le monde de Jules Verne et celui de la haute administration confrontés à la puissance du monde des énergéticiens soumis à des obligations de rentabilité et de marché.

Puisque nous avons un week-end devant nous, plongeons dans la lecture de ces deux avis.

L’Avis délibéré de l’Autorité environnementale sur le projet Nepthyd fait 26 pages (ICI), celui du projet Normandie-Hydro en fait 27 (ICI).

“Ses avis ne remettent pas en cause les projets. Ils posent des questions, demandent des réponses tant aux opérateurs qu’à l’Etat et mentionnent notamment que les projets ne prennent pas suffisamment en compte Natura 2000, la loi sur l’eau ou l’étude Ghydro..

Quoiqu’il en soit, les porteurs de projets ont fait des études d’impacts qu’ils pensaient complètes et les lacunes étaient soient volontaires car une loi ne permet pas de faire cet exercice ou que les coûts de certaines études sont très élevés alors que la levée des risques n’est pas faite. Néanmoins, il est demandé par l’Autorité environnementale de les combler les lacunes.

C’est certainement un peu décevant pour les équipes mais puisqu’il s’agit de nouvelle technologie, l’Autorité demande de nouvelles approches. 

Le préambule des avis mentionne que pour tous les projets soumis à étude d’impact, une « autorité environnementale » désignée par la réglementation doit donner son avis et le mettre à disposition du maître d’ouvrage, de l’autorité décisionnaire et du public. Cet avis ne porte pas sur son opportunité mais sur la qualité de l’étude d’impact présentée par le maître d’ouvrage, et sur la prise en compte de l’environnement par le projet. Il n’est donc ni favorable, ni défavorable. Il vise à permettre d’améliorer sa conception, et la participation du public à l’élaboration des décisions qui portent sur ce projet. La décision de l'autorité compétente qui autorise le pétitionnaire ou le maître d'ouvrage à le réaliser prend en considération cet avis (cf. article L. 122-1 IV du code de l'environnement).

Open Hydro a centre ouvertLes avis portent sur la société Normandie Hydro SAS, filiale d’EDF-Energies nouvelles, qui est l’un des deux lauréats retenus en décembre 2014 pour implanter un parc hydrolien pilote dans le Raz Blanchard au large de la commune d’Auderville (50), à 3-4 km du hameau de Goury. Ce parc pilote a vocation à fonctionner pendant 20 ans et sera composée de 7 hydroliennes Open-Hydro  d’une puissance unitaire de 2 MW. Chaque hydrolienne est fixée sur une fondation de type tripode gravitaire posée sur le fond sous-marin situé à moins 30-33 m, réparties sur environ 28 ha. Elles seront implantées en ligne, perpendiculairement au courant, espacées de 80 m et reliées à un « hub de connexion » sous-marin, à partir duquel un câble sous-marin rejoint la plage d’Ecalgrain. La capacité du parc pilote est donc de 14 MW, permettant d’attendre une production électrique annuelle de l’ordre de 28 GWh.

Il est situé à proximité immédiate du projet Nepthyd présenté par la société Futures Energies Raz Blanchard, filiale d’une Oceadefiliale du groupe ENGIE. Celui-ci aura une puissance installée de 5,6 MW et comporte 4 hydroliennes OCEADE TM (puissance unitaire 1,5MW et un productible total de 14,9GW/an) de GE (ex Alstom) composées d’une turbine à axe central fixée sur une fondation mono-pieu.


Compte tenu de l’existence de deux dossiers de même nature, faisant l’objet d’un avis de l’Ae délibéré le même jour, et de deux enquêtes publiques simultanées, il est logique que les deux études d’impacts soient examinées « en parallèle », et que les points forts de chacune enrichissent l’autre.

Points de repère

29/03/2016 A signaler 3 études en cours sur le raz Blanchard lauréats de l'appel d'offres l'ITE-EMR de l'ANR-FEM 22/12/2016 ICI

HYD2M - HYDrodynamique du Raz Blanchard : Mesure et Modélisation, porté par Anne-Claire BENNIS, Morphodynamique continentale et côtière (M2C • UMR 6143). Le projet HYD2M (Hydrodynamique du Raz-Blanchard : Mesures et Modélisation), 

THYMOTE - (Turbulence Hydrolienne : Modélisation, Observations, TEsts en bassin) porté par Sylvain GUILLOU, Laboratoire universitaire des sciences appliquées de Cherbourg (LUSAC EA 4253). 

PHYSIC - Processus HYdro-Sédimentaires en Interaction avec les Courants extrêmes porté par le SHOM. Amandine Nicolle, océanographe et enseignant-chercheur à l'ENSTA Bretagne co-encadrera une thèse, avec l’UBO, sur le déplacement des sédiments marins au Raz Blanchard.  

Guides et comptes rendus à télécharger sur le portail www.energiesdelamer.eu

 

08/09/2015 Parution du "Guide Hydrolien Bureau Veritas" ICI 

04/03/2014 « Guide d’évaluation des impacts environnementaux pour les technologies hydroliennes en mer », dit « GHYDRO », réalisé et publié par France Energies Marines, avec le concours de DCNS, d’EDF et de l’IFREMER ICI 

2014 - A télécharger Raz Blanchard / Fromveur : Caractérisation de l'environnement sous-marin - Workshop SHOM/ Ifremer/ Agence des Aires Marines Protégées/ ONEM/ Energies de la mer

La lettre quotidienne de veille internationale sur les énergies de la mer est diffusée gratuitement. Si vous n’êtes pas encore abonné(e) faites le ! il suffit d’entrer vos coordonnées dans l’encadré « s’inscrire à la newsletter » ou faites connaître autour de vous cette publication.

Vous avez des sujets à nous proposer, prenez contact avec la rédaction. Nous sommes à votre écoute.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/