Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

Fukushima

 

Marseille – France – Jeudi 10/03/2016 – Newsletter energiesdelamer.eu. Partie 2/2 - La Région PACA s’investit dans l’éolien offshore. Philippe Maurizot a tenu à le confirmer. "Pour Fukushima, le projet éolien flottant a été bouclé en moins de 24 mois". 

Ce sont dans les 100 premiers jours que la ligne est donnée. Conseiller régional et Vice-président de la Commission Industrie, Innovation, Nouvelles technologies et Numérique, Philippe Maurizot a accueilli au nom de Christian Estrosi, le Président de la Région PACA, la 3ème Conférence Internationale sur les enjeux et perspectives de l’Eolien Offshore Flottant. Il a tenu à préciser, que « cette Conférence Internationale, organisée par le Pôle Mer Méditerranée et la CCIMP (avec le soutien du Cluster maritime français et FEE) se déroule dans un contexte de fort investissement de la Région dans l’accompagnement à l’émergence de la filière de l’Eolien Offshore Flottant en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, conformément aux orientations de la Stratégie Régionale d’Innovation (SRI).

L’objectif du Conseil Régional PACA est clairement de favoriser le développement industriel de la filière, jugée structurante en terme d’emplois et stratégique pour plusieurs entreprises régionales, dont certaines ont un potentiel prometteur à l’export.

La Région et l’Agence Régionale pour l’Innovation et l’Internationalisation des Entreprises (ARII) ont notamment initié en 2015 un groupe opérationnel (la Task Force de l’Eolien Offshore Flottant), comprenant également l’Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME), les Pôles de Compétitivité Mer Méditerranée et CAPENERGIES, la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi de PACA) et plus récemment le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM), acteur offrant les infrastructures à même d’assurer la base logistique industrielle de la future filière.

EDM - Quels sont les atouts et les actions de la Région en faveur de l’éolien offshore flottant ?

Contrairement à la façade Atlantique, qui présente un plateau marin favorable à l’éolien posé, la Méditerranée, outre son excellent gisement éolien, dispose d’une façade maritime très propice à l’installation d’éoliennes flottantes en mer.

A l’initiative du Pôle Mer PACA et de la société aixoise NENUPHAR, la plate-forme d’essai MISTRAL a été lancée fin 2009, avec le soutien de la Région.

Localisé au large du Golfe de Fos-sur-Mer (territoire dont il est élu local), à 5 km des côtes, et d’une superficie de 4,6 km², le site offre, déjà à cette distance, une bathymétrie de 50 à 65 m.

Après avoir validé un prototype d’éolienne verticale sur terre, la société NENUPHAR projette de tester sur ce site un modèle de 2 MW en 2017, puis un autre de 5 MW en 2019, pour pouvoir constituer, en 2020, une ferme pilote de 15 MW.

Un travail est en cours au sein de l’Agence Régionale pour l’Innovation et l’Internationalisation des Entreprises (ARII), afin d’étudier la possibilité de réactiver le site d’essais MISTRAL pour en faire un site majeur en Europe.

De son côté, EDF Energies Nouvelles étudie depuis 2011 le développement de son parc pilote « Provence Grand Large » de 25 MW sur la zone Faraman, à 15 km des côtes, au large de Fos.

Offrant une bathymétrie de 100 m, cette zone a également été identifiée par l’ADEME pour l’implantation des installations des candidats à un appel à projets intitulé « Fermes pilotes éoliennes flottantes » dont la clôture est le 4 avril prochain ICI

Lancé le 5/08/2015 et se clôturant le 4/04/2016, cet appel à projets accompagnera la réalisation de fermes pilotes d’éoliennes flottantes, comprenant entre 3 et 6 éoliennes de 5 MW chacune, au minimum sur 4 sites ICI

Trois candidatures sont actuellement positionnées sur la zone de Faraman, dont celles d’EOLFI et d’ENGIE.

EDF Energies Nouvelles a lancé deux appels d’offres qui lui permettront de retenir un turbinier et un fabricant de flotteur dans le courant du 2ème semestre 2016 et vise un déploiement de son parc pour 2020.

Enfin, l’Agence Régionale pour l’Innovation et l’Internationalisation des Entreprises (ARII)  a démarré, en début d’année, une étude afin d’évaluer le marché de l’Eolien Offshore Flottant atteignable par les acteurs PACA et de définir une feuille de route basée sur les scénarii de l’étude de marché.

Une analyse précédente, conduite par le Pôle Mer PACA, avait identifié, parmi plus de 400 entreprises, 171 entreprises régionales positionnées sur la chaîne de valeur de la filière.

Outre NENUPHAR, elles comptent EOLFI, développeur éolien français positionné à l’international, dont une agence est basée à Marseille, et la société IDEOL, établie à La Ciotat, ayant conçu un modèle de flotteur, dit « damping pool », en forme d’anneau carré.

Les compétences liées à ces métiers sont à forte valeur ajoutée, ce qui justifie leur implantation sur le territoire de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Quelles sont les retombées économiques attendues ?

A titre d’exemple, les six projets attribués à l’issue des deux premiers appels d’offres d’EDF Energies Nouvelles évoqué, pour un volume total de 3 GW, permettront la création d’environ 10 000 emplois industriels.

D’ores et déjà il est intéressant de noter ces quelques chiffres :

- La société NENUPHAR a sollicité le FEDER sur l’axe innovation recherche. Cette demande devrait passer en Comité Régional de Programmation (CRP) mi-juin 2016. Le montant d’aide demandé au FEDER est de 5 M€.

- Le projet d’EDF Energies Nouvelles dénommé « Provence Grand Large », projet pilote d’éoliennes offshore dont les permis sont accordés, au large de Fos-sur-Mer, pour 3 à 6 éoliennes d’une puissance unitaire de 5 MW au minimum, est inscrit dans notre Programme Opérationnel FEDER et au Fonds Social Européen (FSE)  en tant que « Grand Projet ».

Le budget global de l’opération est estimé aux alentours de 150 M€.

Le porteur a candidaté à l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) de l’ADEME dont le dépôt est le 04 Avril 2016. Des aides financières sont prévues pour les lauréats.

Le projet bénéficie également d’une aide européenne via le programme NER300 liée à la production d’électricité.

EDF Energies Nouvelles a déjà échangé avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) a plusieurs reprises et à priori, le financement serait estampillé - Plan Juncker ».

Cette entrée en matière a permis à Jérôme Billerey DG de Quadran d’animer l’atelier sur les enjeux économiques et financiers relevant les contraintes des financiers et des assureurs.

Source : Philippe Maurizot - VP Conseil régional PACA

 

Dans l’après-midi deux tables rondes se sont tenues :

03Nov Hywind 225mapLa première était animée par Carole Pavaut DG de d2m à propos du retour d’expérience autour de l’installation d’éoliennes flottantes en mer. Les deux projets en fonctionnement en Norvège avec Statoil pour Hywind et au Japon avec Fukushima Forward (Fukushima Offshore Wind Consortium) et deux sites d’essais SEM-Rev et l’expérience de Marine Scotland.

La deuxième animée par Christian Berhault directeur du site SEM-Rev – Ecole centrale de Nantes était sur les modèles numériques.

La journée se poursuit demain avec deux ateliers : l’un sur les solutions techniques et industrielles, l’autre sur l’environnement maritime.

 

Retrouvez les informations sur l'Agenda des évènements sélectionnés par le portail des Energies de la mer ICI http://www.energiesdelamer.eu/agenda

 

 

Ajouter un Commentaire



 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/