Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

eolink face

Marseille – France - Mercredi 9/03/2016 – Newsletter energiesdelamer.eu - Partie 1/2 – La continuité est assurée. La Région continue à miser sur l’éolien flottant offshore. La deuxiène journée scientifique consacrée à l'éolien flottant organisée par le GdR « Energies Marines Renouvelables » du CNRS la 2ème qui précède les rencontres FOWT’16* en sont la meilleure preuve. Marc Guyot, de la société EOLINK, a fait l’ouverture en présentant un concept innovant d'éoliennes flottantes de grande taille  (structure, flotteur et système d’ancrage) de plus de 10MW

Le projet EOLINK est l’un des lauréats de l’ITE EMR ANR-France Energies Marines lancé en juillet 2015 (ICI) dont les résultats avaient été annoncés le 22 décembre dernier ICI

Le concept breveté EOLINK remplace le mât classique par plusieurs bras (trois mâts). Cet assemblage permet de mieux distribuer les contraintes structurelles. Grâce à sa rigidité, cette architecture supprime également les problèmes de vibrations inhérents au mât unique.

Pour s'orienter face au vent, c'est l'ensemble de la structure flottante qui tourne autour de son point d'amarrage, à l'instar de ce qui est utilisé dans le domaine pétrolier pour l'ancrage des barges de stockages. Ceci permet de simplifier les opérations d'installation et de maintenance. En effet, à la différence des autres concepts d'éoliennes flottantes, la mise en place des lignes d'ancrages est réalisée indépendamment de l'installation des éoliennes. De la même façon, l'installation des lignes électriques sous-marines est découplée.

Par ailleurs, EOLINK développe des stratégies de contrôle commande réduisant les chargements mécaniques. Ainsi, la résistance à la fatigue et la durée de vie sont supérieures, tandis que la taille du flotteur est minimale.

Le bénéfice attendu en termes de coût de production électrique est supérieur à 20%.

Des essais en bassin à l'échelle 1:50, avec houle et vent sont en cours de réalisation à l'IFREMER-Brest dans le cadre d'un projet ANR-France Energies Marines.

Source : Marc Guyot - EOLINK

 

Points de repère

Marc Guyot est anciennement Responsable de la recherche en conception EMR chez FEM

FOWT’16* organisé par le Pole Mer Méditerranée, FEE et la CCIMP avec le soutien du Cluster Maritime Français à Marseille - voir l'Agenda ICI

La 1ère Journée Gdr EMR était organisée au Havre sur l’hydrolien par LOMC (UMR 6294 CNRS-Univ. Le Havre) le 8/10/2015 ICI

La 2è Journée Gdr EMRest a été organisée à l’IRPHE à Marseille – Chateau Gombert ICI

Les objectifs de ces journées de travail sont :

  • de recenser et faire se rencontrer les acteurs de la recherche académique sur la thématique,
  • de favoriser la mise en place de collaborations, entre partenaires du GdR mais aussi avec le tissu industriel,
  • de faciliter la diffusion du savoir et de l’expertise existante dans et entre disciplines du CNRS.

 

Commentaires   
0 #1 DE LOS RIOS 10-03-2016 09:40
Bonjour,
Je détiens un brevet concernant une éolienne munie de
2 rotors contrarotatifs entrainant un arbre vertical et tout le système générateur au niveau du caisson flottant
d'où une meilleure stabilité et surtout une maintenance plus facile donc moins coûteuse.
A votre écoute et disposition.
Citer
Ajouter un Commentaire



 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/