Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

090401eoseas

Paris – France – Mardi 10/05/2016 – Quotidienne energiesdelamer. J-2 pour la Matinale du Corican qui se tient le jeudi 12 mai. Utiliser l’énergie gratuite qu’offre le vent : une idée de bon sens pour imaginer des navires plus respectueux de l’environnement. Les régles changent.....

« Jusqu’à la première révolution industrielle et l’avènement de la machine à vapeur et du moteur à explosion, dans un contexte de forte croissance des volumes transportés dans le monde l’énergie du vent était le moyen de propulsion. Les navires représentent une importante source de pollution en CO2. Mais les règles sont en train de changer à l’échelle internationale et les ports s'organisent en conséquence. Les armateurs doivent utiliser des pétroles plus raffinés et on pense aussi au gaz comme carburant de substitution. Mais ce ne sera pas suffisant et, petit à petit, on voit les choses évoluer ».

Le CORICAN a donc été force de proposition dans ce domaine avec la rédaction d’une feuille de route 
« propulsion vélique » initiée dès 2012.

Depuis, plusieurs projets majeurs ont été soutenus par l’Etat et seront présentés lors de cette matinale. La propulsion vélique peut-elle retrouver sa place au sein de l'économie maritime ? Sous quelles conditions techniques et économiques ?

Les intervenants de 10h à 12h30

- Laurent Tapadinhas, adjoint à la commissaire générale au développement durable, ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer (MEEM)

- La feuille de route du CORICAN pour le développement de la propulsion éolienne Jean Zanuttini, société NEOLINE, pilote de la feuille de route

– Présentation de quatre projets

« Beyond the sea » : propulsion auxiliaire par « kite » de navires, par Yves Parlier, ingénieur, inventeur, navigateur (voir photo)Y Parlier
« Silenseas » : paquebot à voiles (STX), par Stéphane Klein, directeur-adjoint en charge de la R&D, STX France SA
« TOWT » : transport de fret par voilier, par Guillaume Legrand, dirigeant de TOWT
« Sea Aile » : aile semi-rigide adaptable sur cargo, par Marc Van Petteghem, architecte naval, co-fondateur du cabinet VPLP design

Table ronde 

Mythe ou réalité : la propulsion vélique véritable solution économique et écologique ?
Catherine Chabaud, déléguée à la mer et au littoral, MEEM
Hugues du Plessis d’Argentré, délégué général du Groupement des industries de constructions et activités navales

Patrick Poupon, directeur du Pôle de compétitivité Mer Bretagne Atlantique
Sébastien Milcendeau, responsable technique, fédération des industries nautiques

Conclusion de la matinale par François Lambert, conseiller mer, outre-mer, ports et transport fluvial auprès du Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la mer

Equipe d’organisation

Jean-Baptiste de Francqueville (MEEM), Fabrice Théobald (GICAN)/ Communication, diffusion : Céline Fourdrilis (MEEM), Anne de Villoutreys (GICAN)/ Gestion des inscriptions : Véronique Domenech (MEEM) 

Contact : secretariatcorican@developpement-durable.gouv.fr

Inscription http://www.corican.fr/matinale-du-corican/

Ajouter un Commentaire



 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/