Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 OpenHydro Brest GP EDM 14112015

France – Mercredi 20/01/2016 – Portail Energies de la mer – La première des deux hydroliennes OpenHydro DCNS est arrivée à Paimpol Bréhat. C'est une longue histoire, mais les "affaires" avancent en France pour OpenHydro/DCNS.

Hier nous avions évoqué la consultation en cours à Aldernay en vue de la ferme commerciale dans les eaux anglo-normandes. Aujourd'hui la première des deux hydroliennes OpenHydro DCNS est arrivée à Paimpol Bréhat sur le site démonstrateur d'EDF. 

Après avoir quitté le Port de Brest profitant d’une fenêtre météo favorable le 15 janvier dernier, l’hydrolienne est arrivée le 17 janvier sur son site d’exploitation, au large de Ploubazlanec.

Ce mercredi 20/01/2016, le communiqué de presse de DCNS précise que l’hydrolienne DCNS/OpenHydro a été immergée avec succès, à près de 40 mètres de profondeur. C’est une étape importante dans l’avancée du projet de démonstrateur hydrolien de Paimpol-Bréhat d’EDF.

Le projet EDF de Paimpol-Bréhat porte sur la mise en service de deux hydroliennes de 16 mètres de diamètre reliées à un convertisseur sous-marin commun, conçu et fabriqué par General Electric, qui va transformer l’énergie en courant continu pour fournir 1 MW d’électricité.

Ces deux turbines formeront le premier parc, en France et dans le monde, d’hydroliennes raccordées au réseau national de distribution d’électricité.

Les équipes ont pu procéder à la mise à l’eau de la turbine en moins d’une heure, grâce à la barge dédiée, conçue par DCNS/OpenHydro, qui permet de déposer l’hydrolienne sur les fonds marins en un temps record, sans qu’aucuns travaux de génie civil ne soient nécessaires.

Cette opération techniquement complexe, menée dans des conditions hivernales exigeantes, a mobilisé une vingtaine de collaborateurs DCNS/OpenHydro. Leurs compétences en opérations marines et sous-marines.

Une fois la barge stabilisée, l’hydrolienne a pu être posée sur le fond marin grâce à un système innovant de treuils et de câblage, équipé de moteurs hydrauliques. Ce système unique au monde permet de sécuriser et faciliter les opérations d’installation et de maintenance, tout en assurant un niveau de précision optimale.

Le convoi composé de l’hydrolienne sur sa barge, du remorqueur Penfret et d’un navire de soutien aux opérations avait quitté le port de Brest le 15 janvier 2016. Auparavant, une série de tests en rade de Brest avaient été menés en novembre dernier pour vérifier les performances mécaniques et électriques de l’hydrolienne. L’immersion a finalement été rendue possible par le retour de conditions météorologiques plus favorables après les tempêtes de ces dernières semaines.

La prochaine opération sera le raccordement de la turbine au réseau électrique. En parallèle, l’assemblage de l’hydrolienne numéro 2 se poursuit  sur le site DCNS de Brest.

Points de repère : 

19/01/2016 : UK : L'interconnexion entre le Contentin et la Grande Bretagne avance ICI 

Photo : Copyright GP - EDM 14/11/2015 Montage de l'hydrolienne chez DCNS - Brest

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/